Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books CNRS Éditions Linguistique Translatio Chapitre 14. De la construction i...

Translatio

 | 
Gisèle Sapiro

Troisième partie. La traduction comme vecteur des échanges culturels

Chapitre 14. De la construction identitaire à la dénationalisation : les échanges intellectuels entre la France et Israël

Gisèle Sapiro

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si les flux de traductions du français en hébreu et de l’hébreu en français relèvent, a priori, d’un rapport asymétrique entre langue centrale et langue périphérique, ce rapport a fortement évolué depuis la première moitié du 20e siècle, passant d’une traduction de l’hébreu en français pour quinze traductions du français en hébreu dans les deux premières décennies de la création de l’État d’Israël à une pour quatre dans les années 1970, puis à une pour trois dans la décennie 1980, jusqu’à s’égaliser dans les années 1990 (voir tableau 1).

Cette évolution tient aux transformations des relations structurant l’espace des échanges culturels internationaux. Au début de la période, la culture française jouissait d’une hégémonie dans le monde, quand la culture hébraïque était en formation. La montée de l’impérialisme culturel américain et la mondialisation ont entraîné un relatif déclin de l’hégémonie française, au moment où la littérature hébraïque accédait à la reconnaissance international...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search