Version classiqueVersion mobile

Translatio

 | 
Gisèle Sapiro

Troisième partie. La traduction comme vecteur des échanges culturels

Avant-propos

Gisèle Sapiro

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les flux de traduction constituent, comme on l'a vu, un indicateur de l'évolution des échanges culturels internationaux. Dans cette partie seront examinés les échanges asymétriques entre la France et des langues périphériques sur le marché de la traduction pour des raisons diverses, à savoir la création relativement récente des identités nationales et la taille restreinte de la communauté linguistique dans les cas du néerlandais, du finnois et de l'hébreu, le moindre développement de l'édition dans le cas de l'arabe (qui comme l'hébreu a un pôle d'édition religieuse important).

Pourtant, avec ces quatre langues, le rapport asymétrique s’est significativement réduit depuis les années 1980. Les littératures contemporaines en néerlandais, en hébreu, en arabe et, dans une moindre mesure, en finnois, sont parvenues à percer sur le marché français, en s’appuyant sur des aides publiques des pays d’origine et sur les subventions du CNL. Le néerlandais arrive en sixième position des langues d...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search