Version classiqueVersion mobile

Le régent

 | 
Denis Reynaud
, 
Chantal Thomas

Deuxième partie. Les mises en fiction

Extraits I

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Relosan fait sentir son autorité

« Relosan1, son oncle, qui prit le gouvernement des affaires, s’était distingué dans le conseil et au camp par sa prudence, son habileté et sa bravoure. Il passait pour le seigneur le plus accompli, le meilleur capitaine et le plus sage conseiller de son temps. Megas2, à qui son mérite était suspect, et qui ne voyait qu’avec jalousie briller dans son neveu des vertus qu’il croyait devoir appartenir à son fils, n’avait pas pour lui tous les égards qui étaient dus à sa naissance. Ce ne fut qu’à regret qu’il laissa en mourant son fils sous sa tutelle, de telle manière cependant qu’en lui donnant les principaux de la cour pour adjoints dans l’autorité souveraine, il lui avait lié les mains d’une façon qui aurait été une source éternelle de divisions, si les grands, qui appréhendaient les désordres inévitables d’une guerre civile, ne lui eussent cédé, de bonne grâce, ce que Megas lui avait ôté, et ce qui lui appartenait par le droit de sa naissance. À pein...

© CNRS Éditions, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search