Version classiqueVersion mobile

De l’esclave au président

 | 
Hélène Le Dantec-Lowry

Conclusion

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le groupe afro-américain est diversifié et ses familles le sont aussi. Il ne suffit pas de les comparer à un modèle nucléaire mythique et à une famille blanche tout autant imaginaire. Les niveaux d’analyse et les outils doivent tenir compte de cette diversité, de cette complexité. Il faut bien parler de familles noires au pluriel.

Le concept de race a été longtemps le paradigme dominant pour examiner les familles noires. L’identité raciale devait expliquer les différences dans les schémas de parenté et dans les pratiques familiales. Comme le remarque Dawley, « tant que l’on continuera de penser et d’agir en termes raciaux, alors la “race” fera toujours partie de la réalité historique, une partie fictive, certes, mais que les chercheurs devront interroger » (Dawley, 2004 : 327). Outre les concepts de race, classe et genre, on peut utiliser les notions de lieu, de générations, de mémoire comme nous venons de le voir. Il faut faire attention toutefois à ne pas multiplier un nombre de ca...

© CNRS Éditions, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search