Version classiqueVersion mobile

De l’esclave au président

 | 
Hélène Le Dantec-Lowry

Quatrième partie. Famille noires en devenir : enjeux et perspectives

2. Métissage et comparaisons

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Examiner la variété des familles noires implique aussi de préciser ce que sous-entend l’adjectif « noires ». L’histoire américaine est en grande partie faite d’une opposition entre Blancs et Noirs, chacun de ces groupes étant envisagé comme une entité culturellement homogène. On voyait aussi selon les époques des divergences biologiques claires entre ces populations. Ce contraste reflète bien une réalité historique et sociale. Pendant l’esclavage, identifier le groupe des esclaves noirs par leur couleur de peau et une identité « raciale » différente permettait de justifier son asservissement. Ensuite, pendant la période de ségrégation légale et reconnue, définir l’appartenance de certains à une « entité noire » offrait au groupe blanc dominant l’occasion de confirmer sa supériorité et de légitimer le traitement inférieur accordé à toute une partie de la population américaine. Parlant des classifications raciales en général, Didier Fassin mentionne combien « derrière la biologie et l...

© CNRS Éditions, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search