Version classiqueVersion mobile

De l’esclave au président

 | 
Hélène Le Dantec-Lowry

Deuxième partie. Familles noires en mouvement : urbanisation et ghettoïsation

6. Pour affiner le débat

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Les études sur la migration depuis les années 1990 ne se focalisent pas uniquement sur la vie des migrants une fois qu’ils sont installés dans les villes industrielles ; elles examinent le phénomène migratoire comme un processus en construction qui doit tenir compte des dimensions de race, de classe et de genre1. Elles ont bouleversé la vision des migrants noirs en examinant non seulement les causes structurelles du mouvement vers les villes du Nord mais aussi les désirs et actions des individus, et en mettant en relief les transformations induites par la migration : passages du rural à l’urbain et du statut de métayer à celui d’ouvrier, ghettoïsation. Elles montrent aussi comment les individus et les familles s’approprient la ville selon des critères culturels et économiques variables tout en utilisant la mémoire du Sud pour concevoir et vivre leur urbanisation au mieux. La dimension de classe était présente dans les études des premiers sociologues noirs comme Frazier et Du Bois qu...

© CNRS Éditions, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search