Version classiqueVersion mobile

De l’esclave au président

 | 
Hélène Le Dantec-Lowry

Deuxième partie. Familles noires en mouvement : urbanisation et ghettoïsation

2. Familles noires / modèle blanc

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le premier modèle d’analyse utilisé pour examiner la migration des Noirs portait notamment sur les raisons qui poussaient à la mobilité et à la migration des Noirs vers les centres urbains. La migration y était présentée comme un élément majeur des changements dans les relations entre Noirs et Blancs et l’analyse se faisait en termes de contacts entre deux groupes raciaux distincts. Très tôt, Du Bois s’était penché sur cette question dans son étude sur Philadelphie : The Philadelphia Negro. A Social Study, parue en 1899. Il y étudiait la population noire précisément à une époque où elle augmentait de façon spectaculaire avec l’afflux de migrants en provenance des anciens États esclavagistes et il s’intéressait à une grande variété de facteurs : répartition de cette population dans l’espace urbain, conditions socioéconomiques, éducation, institutions, stratégies politiques. Du Bois fondait ici la sociologie noire urbaine et se positionnait en tant que réformateur : il pensait qu’une ...

© CNRS Éditions, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search