Version classiqueVersion mobile

De l’esclave au président

 | 
Hélène Le Dantec-Lowry

Deuxième partie. Familles noires en mouvement : urbanisation et ghettoïsation

1. De l’émancipation à la migration

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La fin de la guerre de Sécession engendra des bouleversements profonds pour le Sud et, bien sûr, tout particulièrement pour les anciens esclaves. La guerre fut longue et causa non seulement un grand nombre de morts, particulièrement dans les rangs sudistes, mais elle entraîna également la totale remise en cause de l’ancien système : l’esclavage fut aboli en 1865. L’émancipation des Noirs bouleversa un système économique encore presque essentiellement agricole qui perdait ainsi sa main d’œuvre principale et fit s’effondrer un ordre social fondé jusqu’alors sur l’exploitation des esclaves et le postulat de la supériorité des Blancs, propriétaires d’esclaves ou non, sur les Noirs, libres ou pas. Pendant la période dite de la Reconstruction (1865-1877), le contrôle des institutions sudistes et celui des affranchis fut mis en place par le gouvernement fédéral. Le gouvernement devait en principe s’assurer entre autres de la survie économique des anciens esclaves dans des conditions décent...

© CNRS Éditions, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search