Version classiqueVersion mobile

De l’esclave au président

 | 
Hélène Le Dantec-Lowry

Introduction

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Longtemps aux États-Unis, l’histoire – celle que l’on écrit – ignorait la complexité des dynamismes, des territoires et des individus divers qui composaient la nation. On laissait de côté les histoires – vécues cette fois – des groupes dits « minoritaires », tels les femmes, les Noirs ou les nations indiennes, pour représenter avant tout le point de vue du groupe blanc dominant. Ainsi, au xixe siècle, l’histoire était d’abord écrite, et enseignée, pour mettre en avant les progrès de la nation américaine, pour souligner la supériorité de ses institutions. On ne pouvait aborder l’histoire des Afro-Américains, ou alors seulement de façon périphérique, car elle aurait alors remis en cause un récit historique fondé sur l’« exceptionnalisme » de la destinée américaine et sur une doctrine égalitaire (voir Appleby et al., 1994 : 241). Après la guerre de Sécession (1861-1865) qui conduisit à l’abolition de l’esclavage et après l’organisation de la ségrégation légale dans les anciens États es...

© CNRS Éditions, 2010

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search