Versión clásicaVersión móvil

Droits de l’homme et philosophie

 | 
Frédéric Worms

Deuxième partie. Revendiquer, autour de 1848

Chapitre premier. Individu, société et État

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Arthur Schopenhauer (1788-1860)

Si l’œuvre maîtresse de Schopenhauer, Le monde comme volonté et comme représentation, parue en 1819, ne connut pas le succès directement, ce sont les différents développements qui la suivirent qui le lui assurèrent ensuite, donnant à leur auteur d’abord dans une position isolée et polémique (notamment contre les philosophes post-kantiens, lui-même se réclamant de Kant), une influence considérable, par exemple sur Nietzsche. C’est en s’appliquant aux domaines de la morale (Le fondement de la morale), de l’esthétique ou de différentes questions métaphysiques, que l’idée centrale de sa philosophie, celle du Vouloir vivre à l’œuvre dans toute la réalité, et réfracté dans les volontés individuelles par le principe d’individuation, prouve toute sa fécondité.

On lira donc le passage du traité de 1819 où Schopenhauer isole le domaine du droit et en programme l’étude, sans pourtant la mener pour lui-même (on en trouve un équivalent, guère plus développé, dans Le...

© CNRS Éditions, 2009

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search