Version classiqueVersion mobile

Droits de l’homme et philosophie

 | 
Frédéric Worms

Première partie. Déclarer, autour de la Révolution française

Chapitre IV. Droits de l'homme et liberté : théorie et pratique

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Wilhelm von Humboldt (1767-1835)

Comme le montre bien Jean Quillien dans son ouvrage récent, L’Anthropologie philosophique de G. de Humboldt (Lille, 1991), la vie et l’œuvre de Guillaume de Humboldt, partagées entre la politique, la littérature, la linguistique, les responsabilités publiques et diplomatiques, les amitiés et les voyages, se caractérisent pourtant par leur profonde unité. L’unité de la vie et celle de l’œuvre se rejoignent d’ailleurs dans l’idée d’individualité, à la fois comme sujet, d’où se tire une philosophie libérale fondée sur l’épanouissement de soi, pour laquelle Stuart Mill le mettra en exergue de son essai Sur la liberté, et comme objet formel d’étude, par exemple et surtout des langues de l’humanité.

Les deux textes que nous publions ici, décisifs l’un et l’autre, en témoignent. Dans sa lettre à son ami Gentz, encore rationaliste en 1791 (cf. plus haut), Humboldt mêle aux réflexions sur sa propre place dans les événements celles que lui inspire la Révolution ...

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search