Versión clásicaVersión móvil

Droits de l’homme et philosophie

 | 
Frédéric Worms

Introduction

Los formatos HTML, PDF y ePub de este libro son accesibles para los usuarios de las bibliotecas e instituciones que lo han adquirido como parte de la oferta OpenEdition Freemium for Books. El libro también puede adquirirse en los sitios de las librerías asociadas, en formatos PDF y ePub, si el editor ha optado por esta distribución comercial. Si la edición en papel está disponible, en esta página se proponen enlaces a las librerías.

Extracto del texto

Le titre de cette anthologie doit s’entendre comme l’énoncé d’un problème.

Dès 1789 en effet, le lien entre les « droits de l’homme » et la « philosophie » semble particulièrement fort et ambigu à la fois. Certes, en plein cœur de la Révolution, et à l’étonnement (admiratif ou indigné) des témoins et des historiens, les députés de l’Assemblée nationale prennent le temps de débattre des principes abstraits, « métaphysiques », qui seront ceux de la Déclaration du 26 août ; ils semblent ainsi se faire les héritiers des philosophes de l’École moderne du droit naturel et des Lumières. Pourtant, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen n’est pas un texte philosophique : non seulement elle ne cherche pas à fonder les principes qu’elle énonce, mais elle est d’abord un acte politique qui participe de l’élaboration d’un nouveau régime, et des conflits qui l’entourent. Les droits de l’homme sont-ils donc les vérités philosophiques qu’ils paraissent ou prétendent être, ou n’en prennent...

© CNRS Éditions, 2009

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search