Version classiqueVersion mobile

Des savants dans la Résistance

 | 
Anne Hogenhuis

Les risques

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Boris Vildé a passé le Nouvel An avec les Lot, chez Évelyne qui les a invités en famille. Irène a trouvé des gâteaux, des fruits, du chocolat et même du vrai café qu’il apprécie beaucoup. D’excellente humeur, il arrive à la faire partager à son entourage plutôt porté à la morosité : grâce à lui, le réveillon est des plus animés160.

Le 5 janvier 1941, Boris Vildé demande au musée l’autorisation de partir en congé pour soigner son genou blessé. Muni du laissez-passer ainsi obtenu, pendant que les rotatives tournent sous le contrôle d’Yvonne Oddon et d’Anatole Lewitsky, il veut se rendre en province pour établir des contacts avec des personnalités capables d’agir dans le même sens que son groupe. Il cherche à élargir le mouvement et à le structurer, mais aussi à entrer en liaison avec les services britanniques implantés dans le Midi. Son idée est de fédérer les groupes anti-allemands : il se sent pressé par le temps autant que par le danger. Il s’abrite désormais sous le nom de « Mauric...

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search