Version classiqueVersion mobile

Des savants dans la Résistance

 | 
Anne Hogenhuis

Résistance

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La première manifestation du petit groupe, celle qui signale son existence et attire l’attention des Parisiens, est un journal clandestin intitulé Résistance, titre suggéré par Yvonne Oddon.

Germaine Tillion relate : « C’est notre camarade, Yvonne Oddon, qui a proposé de le nommer ainsi (elle était en effet protestante et se souvenait que c’est le mot qu’inscrivaient, sur les murs de leur prison de la tour de Constance, des femmes arrêtées pour leur foi au xviie siècle)151 ». Vildé avait pensé à Libération, jugé prématuré. En revanche, il impose le sous-titre nettement jacobin de « Bulletin officiel du comité national de salut public ».

En ce qui concerne le contenu de la publication, il reflète une collaboration étroite entre Boris Vildé, Anatole Lewitsky et Yvonne Oddon. Le trio publiera quatre numéros, un cinquième viendra s’y ajouter après le démantèlement du réseau. Ils seront tirés à 500 ou 600 exemplaires, mais il faut aussi tenir compte du « retirage » par les lecteurs. Le pre...

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search