Version classiqueVersion mobile

Des savants dans la Résistance

 | 
Anne Hogenhuis

Faire quelque chose

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La défaite militaire puis l’armistice ont vidé Paris. Sous un soleil de plomb, sur les avenues désertes, seuls résonnent les bruits de bottes. Les troupes d’occupation défilent au pas sur la place du Trocadéro.

De retour après un séjour à Toulouse, Paul Rivet n’a pas fermé le musée et reste à son poste, entouré d’une poignée de collègues. Revenue à Paris le 6 juin, Germaine Tillion est une jeune disciple ethnographe, formée par Mauss, qui achève un troisième séjour sur le terrain dans l’Aurès, étude entamée en compagnie de Thérèse Rivière, sœur de Georges Henri, puis après le départ de celle-ci, courageusement poursuivie en solitaire. De nombreux absents à ce rendez-vous des rescapés de la débâcle : Jacques Soustelle d’Amérique du Sud est parti pour Londres ; d’autres, comme Falkenburger, se sont réfugiés dans le Midi.

Peu à peu, après l’exode, les contacts entre les Français éparpillés se renouent et les positions se dessinent, sans grande clarté, pour savoir s’il vaut mieux revenir ...

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search