Version classiqueVersion mobile

Des savants dans la Résistance

 | 
Anne Hogenhuis

Une jeunesse balte

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le périple qui mena Boris Vildé jusqu’au Musée de l’Homme constitue une aventure peu commune. Lui-même s’est défini comme un aventurier-né. Certaines étapes de son parcours se perdent dans une ombre d’autant plus difficile à dissiper que le passage du temps et des guerres a fait son œuvre destructrice. Et puis, à l’égard de ce que les autres en ont dit, Vildé s’est gardé de démentir ou de corriger. Le secret entoure sa brève existence. Lui-même y a contribué en mêlant les pistes à sa convenance. Si les témoignages de personnes qui l’ont connu sont nombreux, ils se décalquent dans leurs approximations, à quelques exceptions près.

Ses premières années ne prêtent guère à confusion. Boris Vildé est né le 8 juillet 1908 à Saint-Pétersbourg. Ses parents, Vladimir Jossefovitch Vildé et Marie Vassilevna, née Goloubeff, sont tous deux russes et baptisés orthodoxes, lui de condition bourgeoise, elle villageoise, comme l’affirmera bien plus tard Marie Vildé. Ces données sont confirmées par l’ac...

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search