Vous l’avez sans doute déjà repéré : sur la plateforme OpenEdition Books, une nouvelle interface vient d’être mise en ligne.
En cas d’anomalies au cours de votre navigation, vous pouvez nous les signaler par mail à l’adresse feedback[at]openedition[point]org.

L’exil russe

La fabrique du réfugié apatride (1920-1939)

Hors collection

Éditeur : CNRS Éditions

Lieu d’édition : Paris

Publication sur OpenEdition Books : 16 juin 2016

Collection : Hors collection

Année d’édition : 2008

Nombre de pages : 335


Présentation

France terre d’asile ? Dans les années 1920, la France accueille près de 80 000 Russes ayant quitté leur pays à la suite de la révolution, plus que la plupart des pays européens. Comment répondre à cet afflux de population ? Comment les accueillir, où les installer ? Quel statut leur accorder ? Ces questions ne relèvent pas de la seule politique intérieure française : elles acquièrent avec la création du Haut Commissariat aux Réfugiés une dimension internationale. Au croisement du droit, de la diplomatie et de la sociologie, Catherine Gousseff nous relate l’élaboration du statut de réfugié. Elle met particulièrement en avant l’assistance des associations caritatives et le rôle politique des élites russes auprès de la Société des nations. Une question politique et humaine qui est encore la nôtre.


Sommaire

Première partie. Les exilés russes, un défi dans l’Europe de l’après-guerre

Deuxième partie : Les réfugiés russes dans la mosaïque étrangère de la France de l’entre-deux-guerres

Troisème partie : Entre l’asile et l’exil : les fondements d’une distinction


Le texte seul est utilisable sous licence Licence OpenEdition Books. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.