Version classiqueVersion mobile

La France préhistorienne de 1789 à 1941

 | 
Arnaud Hurel

Chapitre 7. Évolutions institutionnelles et législatives

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

I. La création de l’institut de paléontologie humaine

A. Une démarche novatrice

L’idée directrice de l’Institut de paléontologie humaine (I.P.H.) est de créer le cadre propice au travail sur le long terme et à la formation de nouvelles générations de préhistoriens. Le succès de cet institut va être immédiat et, au fil des années, il va se révéler être un point d’ancrage et le moteur d’une nouvelle dynamique scientifique en attirant des chercheurs et des étudiants de nombreux pays étrangers, mais également en finançant de nombreuses fouilles.

Les années 1908-1909 sont celles de la maturation du projet scientifique qui va porter l’I.P.H. et qui s’inscrit dans une optique de rupture. Breuil et Boule sont les principaux artisans. C’est à l’occasion d’une visite au laboratoire de paléontologie du Muséum national d’histoire naturelle que le Prince Albert Ier de Monaco aurait confié à Boule son étonnement « du contraste que présentent, d’une part l’immense intérêt et l’importance philosophiqu...

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search