Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books CNRS Éditions Anthropologie Femmes du jazz Chapitre 10. Gérer sa « féminité ...

Femmes du jazz

 | 
Marie Buscatto

Deuxième partie : De « sacrées nanas »...

Chapitre 10. Gérer sa « féminité » en public : dénigrement, neutralité ou séduction ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Nous avons saisi les raisons de la difficile féminisation du jazz français dans les méandres des relations qui s’organisent entre musiciens et musiciennes de jazz au fil de leurs carrières. Il est apparu à différentes reprises que se comporter de manière « féminine » ou, à l’inverse, « masculiniser » certains de ses choix marque l’expérience de ces femmes instrumentistes. Il s’agit par exemple de la construction d’un rapport atypique à la maternité qui permet à ces femmes de se maintenir dans leur activité professionnelle. La lassitude suscitée par l’expérience incessante de conventions sociales masculines incite également une grande majorité d’entre elles à se retirer ou à s’enfermer dans certains positions professionnelles jugées plus « confortables ». Ou encore, entrer et se maintenir dans des groupes de jazz très masculinisés suppose d’apprendre à fermer la séduction au travail1.

Mais ces différences sexuées affectent aussi les manières dont ces femmes peuvent être jugées légitim...

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search