Version classiqueVersion mobile

Femmes du jazz

 | 
Marie Buscatto

Première partie : Chanteuse de jazz, un métier si « féminin »

Chapitre 3. Si « femmes » dans un monde si « masculin »...

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

La chanteuse vivait donc une relation d'isolement particulièrement écrasante. À l'écart des instrumentistes et en marge du monde des hommes1

À l'usage, cette différence musicale, aussi éclairante soit-elle, n'explique que de manière partielle la relative marginalisation des chanteuses de jazz françaises et masque deux autres processus sociaux moins visibles. Non seulement elle ne saisit que partiellement le caractère sexué de la distinction entre chanteuses et instrumentistes, mais surtout elle n'explique pas des réalités contraires. Les chanteuses que les musiciens eux-mêmes ne jugent pas commerciales et considèrent comme « sérieuses » se trouvent elles aussi enfermées aux échelons les plus bas de la hiérarchie professionnelle.

Seule une analyse des conventions musicales, sociales et langagières qui régissent les relations de travail entre musiciens permet de compléter avantageusement cette première explication de la hiérarchisation négative subie par les chanteuses dans le monde du ...

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search