Version classiqueVersion mobile

Pizza connexion

 | 
Sylvie Sanchez

Première partie. De la pizza de paese à ses formes « nationalisées »

Chapitre premier. La pizza en Italie : des premières traces à la veille des grandes migrations

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

À la recherche d’un référent de départ

Qu’est-ce qu’une pizza ? La question peut paraître triviale, chacun se sentant à même, a priori, d’en donner spontanément une description assez nette. Pourtant, il suffit de chercher à préciser ce qui, finalement, la distingue de ses innombrables cousines pour réaliser que quelque chose nous échappe dans sa définition. Bien plus, à comparer les définitions des uns et des autres, on constate rapidement que la pizza ne s’aborde pas au singulier et qu’elle est polymorphe, tant dans sa recette que dans sa pratique. Ce constat contemporain n’est pas nouveau et participe, dès « l’origine », de la problématique définition de cette préparation culinaire qui, bien que multiple, conserve une appellation unique. Mets aux racines archaïques, aux contours souvent flous pris au sein de sa grande famille d’appartenance, nous allons voir que la pizza se décline en des formes opposées et complémentaires et que sa géométrie variable pose d’emblée question.

Genèse ...

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search