Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Espace et sacré au Sahara

 | 
Abderrahmane Moussaoui

Avertissement

Texte intégral

1Nous avons orthographié les noms arabes selon la transcription suivante. Cependant, concernant un certain nombre de mots ou de noms, nous avons préféré maintenir la graphie consacrée par l’usage. Ainsi tous les toponymes ont été reproduits selon la graphie en usage (par exemple Zaouiet Sid El Hadj Belqacem au lieu de Zâwiyat Sîd al Hâj Balqâsam). Nous avons également adopté telle quelle l’orthographe des mots qui sont passés dans l’usage tels que ksar et son pluriel ksour, casbah, foggara, çoff.

2L’orthographe consacrée par l’usage colonial dans la transcription des noms des tribus Béni Guil, Ouled Djerir et Doui Menia a été rectifiée en fonction de notre système de translittération et compte tenu de la phonétisation du parler local : Bnî Gîl, Ulâd Jrîr et Dhwî Mni` Nous avons conservé la graphie des noms des tribus les plus connus comme Ouled Sidi Cheikh et retranscrit ceux des moins connus comme Mhârza ou Khnâfsa.

3Les noms des personnes contemporaines ont également été maintenus dans leurs versions graphiques connues. Seuls les noms historiques des saints et des acteurs sociaux ont été orthographiés selon cette méthode de transcription que nous avons également simplifiée comme suit :

4` spirante sonore émise par le larynx comprimé

5‘ . attaque vocalique brusque explosive du larynx

6d d emphatique

7dh spirante interdentale sonore comme le the anglais

8dh spirante interdentale sonore comme le the anglais emphatique

9gh spirante vélaire sonore, sorte de r grasseyé

10h laryngale (ou spirante) sonore

11h spirante pharyngale sourde

12kh vélaire sonore, jota espagnole

13q occlusive arrière vélaire sourde obtenue par contraction du gosier

14r r roulé

15c s emphatique

16t occlusive dentaire sourde emphatique

17th spirante interdentale comme dans l’anglais think

18u ou, comme dans tour

19L’accent circonflexe sur une voyelle signale son allongement

20Nous avons orthographié islam (au lieu d’islam),en général, avec un i minuscule. Chaque fois que nous avons utilisé le I majuscule en écrivant islam, c’est pour faire référence à l’Islam comme religion de l’ensemble des musulmans.

21Les noms de saints ont été écrits en totalité. Nous avons préféré cela aux abréviations qui risquent de créer des confusions entre des personnages dont les prénoms et les ethnonymes se ressemblent.

22Bien entendu, chaque fois qu’il s’agit d’une citation nous avons respecté la graphie adoptée par l’auteur.

23En ce qui concerne les dates, nous avons utilisé aussi bien le calendrier grégorien que le musulman. Chaque fois que ce dernier a été utilisé, nous l’avons expressément signalé.

24Enfin, nous donnons ci-après la signification des sigles utilisés au cours de ce travail.

25AIPA Archives de l’Institut Pasteur d’Alger

26AOM Archives d’outre-mer (Aix-en-Provence)

27BSGA Bulletin de la Société de géographie d’Alger

28BSGO Bulletin de la Société de géographie d’Oran

29EI Encyclopédie de l’Islam

30ROMM Revue de l’Occident et du monde musulman

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.