Version classiqueVersion mobile

D’Asimov à Tolkien

 | 
Anne Besson

Deuxième partie : Cycle et passage du temps

Avant-propos

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le temps est la grande affaire du cycle : comme forme d’organisation du récit, le cycle est l’ensemble dont les volumes sont reliés par le fil du temps et découpent des périodes chronologiques ; du temps s’écoule, qui fait continuellement évoluer les données de l’intrigue de départ. Et du temps s’écoule aussi entre la parution de chaque volume, ce qui fait du parcours de l’histoire le reflet de l’expérience particulière qu’est la réception d’un cycle. Si l’on définit cette fois le cycle par les spécificités de la réception à laquelle il donne lieu, il est un texte fragmenté dont la lecture prend du temps, beaucoup plus que celle du roman unique puisque le cycle s’étend sur un long volume de texte, et qu’entre également en compte la durée importante qui sépare les publications, comme un temps de la mémoire et de l’attente.

Le cycle « paralittéraire » jouant sa survie, c’est-à-dire la possibilité de sa continuation, dans sa propre consommation, il doit absolument prendre en compte cet ...

© CNRS Éditions, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search