Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Aristote en syriaque

 | 
Javier Teixidor

Avertissement

Texte intégral

1Ce livre est une refonte de travaux publiés au cours des dernières années : un résumé de mes cours paru dans l’Annuaire du Collège de France, en 1996, 1997 et 1998 ; une traduction du texte en syriaque de l’Isagoge, des Catégories et du De interpretatione, par Paul le Perse, publiée dans la revue Semitica 47 (1997), p. 117-138 ; des extraits commentés du traité de Paul présentés au VIIe Symposium Syriacum d’Uppsala (août 1996) publiés dans Orientalia Christiana Analecta, 286, Rome, 1998, p. 293-301 ; des études ponctuelles sur la préface du traité de Paul le Perse et sur la conjonction dans, respectivement, Entrer en matière. Les Prologues (J.-C. Dubois et B. Roussel [éd.], Paris, Éd. du Cerf, 1998, p. 199-208), et Études sémitiques et samaritaines offertes à Jean Margain (C.-B. Amphoux, A. Frey et U. Schattner-Rieser [éd.], Lausanne, Éd. du Zèbre, 1998, p. 143-148). J’ai commenté brièvement la position de Paul à l’égard de la science dans Storia della Scienza (vol. IV, i « La scienza siriaca », Istituto della Enciclopedia italiana, Rome, 2001, p. 12-15). Dans le présent ouvrage, je traduis et commente, outre la version syriaque de l’Isagoge de Porphyre et des deux premiers traités de l’Organon d’Aristote, établie par Paul le Perse, des textes d’autres philosophes syriaques, contemporains ou postérieurs, connus ou ignorés, dont les remarques sur certaines œuvres d’Aristote complètent ou éclaircissent la pensée de Paul.

2Je tiens à remercier CNRS Éditions qui a accepté de publier ce livre, en particulier M. Maurice Poulet, éditeur, et M. Henri Rolais, directeur de la fabrication, pour leurs conseils et l’aide qu’ils ont bien voulu m’apporter.

© CNRS Éditions, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Freemium

open access

Offert par L’éditeur de ce site