Version classiqueVersion mobile

Stratégies de la comparaison internationale

 | 
Michel Lallement
, 
Jan Spurk

Bibliographie

Texte intégral

Abegglen J.C. (1958), The Japanese Factory. Aspects of its Social Organization, Glencoe, Free Press.

Abelshauser W. (1983), Wirtschaftsgeschichte der Bundesrepublik Deutschland 1945-1980, Frankfurt am Main, Suhrkamp.

Abelshauser W. (1991), « Die ordnungspolitische Epochenbedeutung der Weltwirtschaftskrise in Deutschland. Ein Beitrag zur Entstehungsgeschichte der Sozialen Marktwirtschaft », in Petzina D. (ed), Ordnungspolitische Weichenstellungen nach dem Zweiten Weltkrieg, Berlin, Duncker & Humblot.

Abelshauser W. (1999), « Vom wirtschaftlichen Wert der Mitbestimmung. Neue Perspektiven ihrer Geschichte in Deutschland », in Streeck W., Kluge N. (eds), Mitbestimmung in Deutschland. Tradition und Effizienz, Frankfurt am Main, Campus Verlag.

Adler T., Dybowski G., Schmidt H. (1993), « Allemagne : la formation professionnelle en question », Cereq Bref, n° 88, juin.

Alba R., Handl J., Müller W. (1999), « Les inégalités ethniques dans le système scolaire allemand », Formation Emploi, n° 65, janvier-mars, p. 77-97.

Albert M. (1991), Capitalisme contre capitalisme, Paris, Seuil.

Ambrosius G. (1977), Die Durchsetzung der sozialen Marktwirtschaft in Westdeutschland : 1945-1949, Stuttgart, Deutsche Verlags-Anstalt.

Anxo D. (1994), « Les années quatre-vingt-dix, ou la fin du modèle suédois ? », in Gazier B. (ed) (1994), Emploi : nouvelle donne, Paris, Économica, p. 211-229.

Anxo D., Carcillo S., Erhel C. (1998), « Une évaluation agrégée de l’impact des politiques actives de l’emploi sur une fonction d’appariement, France-Suède, 1992-1995 », Congrès annuel de l’association française de science économique, Paris, 24 et 25 septembre.

Anxo D., Carcillo S., Erhel C. (2001), « Aggregate Impact Analysis of ALMPS in France and Sweden : a Regional Approach », in De Koning J., Mosley H. (eds), Active Labour Market Policies : Transitional Labour Markets in the European Union, Cheltenham, Edward Elgar, p. 49-76.

Anxo D., Erhel C. (1998), « La politique de l’emploi en Suède », in Gautié J. (ed), numéro spécial « Les politiques de l’emploi en Europe et aux États-Unis », Cahiers du Centre d’études de l’emploi, Paris, PUF, p. 179-197.

Anxo D., O’Reilly J. (2000), « Working Time Regimes and Transitions in Comparative Perspective », in O’Reilly J., Cebrián I., Lallement M. (eds), Working Time Changes. Social Integration through Working Time Transitions in Europe, Cheltenham, Edward Elgar, p. 61-91.

Aoki M. (1988 a), Information, Incentives and Bargaining in the Japanese Economy, Cambridge, Cambridge University Press.

Aoki M. (1988 b), L’Économie japonaise : information, motivation et marchandages, Paris, Économica.

Apter D.E. (1996), « Comparative Politics, Old and New », in Goodin R.E., Klingemann H.D. (eds), A New Handbook of Political Science, Oxford, Oxford University Press, p. 372-397.

Aron R. (1967), Les Étapes de la pensée sociologique, Paris, Gallimard.

Arseguel A. (1996), « Vers un infléchissement des missions du régime d’assurance-chômage », Droit social, n° 6, juin, p. 586-592.

Ashton D.N. (1995), « Les approches en terme de marché du travail », in Jobert A., Marry C., Tanguy L. (eds), Éducation et travail en Grande-Bretagne, Allemagne et Italie, Paris, Armand Colin, p. 193-213.

Ashton D.N., Lowe G.S. (eds) (1991), Making their Way : Education, Training and the Labour Market in Canada and Britain, Milton Keynes, Open University Press and Toronto Press.

Auer P. (1995), « Adaptation aux changements structurels et formation continue des travailleurs en Europe », Sociologie du travail, vol. XXXVII, n° 4, p. 623-642.

Aymard M. (1999), « Le passé et le futur de deux illusions », in Chavance B. et al., Capitalisme et socialisme en perspective, Paris, La Découverte.

Badie B. (1992), « Analyse comparative et sociologie historique », Revue internationale des sciences sociales, numéro spécial « La sociologie historique – Débat sur les méthodes », n° 133, août, p. 362-372.

Badie B. (1994), Le Développement politique, Paris, Économica.

Badie B., Hermet G. (1989), Politique comparée, Paris, PUF.

Baethge M. et al. (1988), Arbeit und Identität, Opladen, Leske und Budrich.

Baethge M., Overbeck H. (1986), Zukunft der Angestellten, Frankfurt am Main, Campus.

Bafoil F. (1999), Le Post-communisme en Europe, Paris, La Découverte.

Balandier G. (1985), Le Détour, pouvoir et modernité, Paris, Fayard.

Ball S., Van Zanten A. (1998), « Logiques de marché et éthiques contextualisées dans les systèmes français et britannique », Éducation et sociétés, n° 1, p. 47-71.

Balls E. (1993) « Danger : Men not at Work. Unemployment and Non Employment in the UK and Beyond », The Commission for Social Justice, London, Institute of Public Policy Research.

Barnes S.H. (1997), « Electoral Behavior and Comparative Politics », in Lichbach M.I., Zuckerman A.S. (eds), Comparative Politics – Rationality, Culture, and Structure, Cambridge, Cambridge University Press, p. 115-141.

Baron J., Burton M., Hannan M. (1996), « The Road taken : Origins and Evolution of Employment Systems in Emerging Companies », Industrial and Corporate Change, n° 5, p. 503-536.

Bates R.H., Greif A.L.M., Rosenthal J.L., Weingast B.R. (eds) (1998 a), Analytic Narratives, Princeton, Princeton University Press.

Bates R.H., Greif A.L.M., Rosenthal J.L., Weingast B.R. (1998 b), « Introduction », in Bates R.H., Greif A.L.M., Rosenthal J.L., Weingast B.R. (eds), Analytic Narratives, Princeton, Princeton University Press, p. 3-22.

Bates R. H., Greif A.L.M., Rosenthal J.L., Weingast B.R., (1998 c), « Conclusion », in Bates R.H., Greif A.L.M., Rosenthal J.L., Weingast B.R. (eds), Analytic Narratives, Princeton, Princeton University Press, p. 231-238.

Bauer O. (1987), La Social-démocratie et la question nationale, Paris, 10/18.

Beck U. (1986), Risikogesellschaft, Frankfurt am Main, Suhrkamp.

Beckenbach N. (1991), Industriesoziologie, Berlin - New York, De Gruyter.

Benhamou F. (2000), « The Opposition Between Two Models of Labour Market Adjustment. The Case of Audiovisual and Performing Arts Activities in France and Great Britain Over a Ten Year Period », Journal of Cultural Economics, n° 4, November, p. 301-319.

Benoit-guilbot O. (1989), « Quelques réflexions sur l’analyse sociétale : l’exemple des régulations des marchés du travail en France et en Grande-Bretagne », Sociologie du travail, vol. XXXI, n° 2, p. 217-225.

Benz A., Scharpf F. (1991), Kooperation als Alternative zur Neugliederung ?, Baden-Baden, Nomos.

Béret P., Dupray A. (2000), « Qualification et valorisation salariale de la formation continue en France », in Vandenberghe V. (ed), La Formation professionnelle continue : transformations, contraintes, enjeux, Paris, Academia-Bruylant, p. 73-89.

Berges M. (1994), « Les conflits paradigmatiques de la comparaison. Science politique ou sociologie historique ? », Revue internationale de politique comparée, vol. 1, n° 1, p. 111-131.

Bergmann J. (1988), « Technique et travail : bilan critique des recherches allemandes en sociologie du travail », in Cohendet P., Hollard M., Malsch T. (eds), L’Après-taylorisme. Nouvelles formes de rationalisation dans l’entreprise en France et en Allemagne, Paris, Économica, p. 109-128.

Berg-Schlosser D., De Meur G. (1994), « Conditions of Democracy in Interwar Europe – A Boolean Test of Major Hypotheses », Comparative Politics, vol. 26, p. 253-279.

Berthelot J.M (1998), « Les nouveaux défis épistémologiques de la sociologie », Sociologie et sociétés, vol. XXX, n° 1, p. 1-20.

Berthelot J.M. (1995), 1895, Durkheim – L’avènement d’une sociologie scientifique, Toulouse, Presses universitaires du Mirail.

Berthod-Wurmser M. (ed) (1994), La Santé en Europe, Paris, La Documentation française.

Besnard P. (1976), « Anti ou anté-durkheimisme, contribution au débat sur les statistiques officielles du suicide », Revue française de sociologie, vol. 17, n° 2, juin, p. 313-341.

Bessy C., Eymard-Duvernay F., Gomel B., Simonin B. (1995), « Les politiques publiques d’emploi et leurs acteurs », Cahiers du CEE, n° 34, p. 3-34.

Bettio F., Villa P. (1998), « A Mediterranean Perspective on the Breakdown of the Relationship Between Participation and Fertility », Cambridge Journal of Economics, 22(2), p. 137-172.

Bevort A. (1993), « La démocratisation de l’enseignement : une notion problématique pour les comparaisons internationales », Sociétés contemporaines, n° 16, p. 77-80.

Bevort A., Prigent A. (eds) (1994), Revue internationale de l’éducation, numéro spécial « Approches comparatives en éducation », n° 1, mars.

Binst M. (1988), Modernité de l’organisation patriarcale en milieu hospitalier : étude comparative du fonctionnement de services de chirurgie cardiaque en France, Suisse et aux États-Unis, thèse de sociologie sous la direction de M. Crozier, Institut d’études politiques de Paris.

Blank R. (1998), « Labour Market Dynamics and Part-Time Work », in Polacheck S.W. (ed), Research in Labor Economics, vol. 17, Greenwich, CN, JAI Press.

Blondel J. (1994), « Plaidoyer pour une conception œcuménique de l’analyse politique comparée », Revue internationale de politique comparée, vol. 1, n° 1, p. 5-18.

Blossfeld H.P., Mayer K.U. (1991), « Berufsstruktureller Wandel und soziale Ungleichheit », Kölner Zeitschrift für Soziologie und Sozialpsychologie, vol. 43, n° 4, p. 671-696.

Blum A., Guérin-Pace F. (1999), « L’Illusion Comparative – les logiques d’élaboration et d’utilisation d’une enquête internationale sur l’illetrisme », Population, n° 2, p. 271-302.

Blum A., Guérin-Pace F. (2000), Des Lettres et des Chiffres. Des tests d’intelligence à l’évaluation du « savoir lire », un siècle de polémiques, Paris, Fayard.

Blumenberg-Lampe C. (1973), Das wirtschaftspolitische Programm der « Freiburger Kreise » : Entwurf einer freiheitlich-sozialen Nachkriegswirtschaft, Nationalökonomen gegen den Nationalsozialismus, Berlin, Duncker & Humblot.

Boelcke W.A. (1983), Die deutsche Wirtschaft 1930-1945 : Interna des Reichswirt-schaftsministeriums, Düsseldorf, Droste Verlag.

Böhme, E. (2000), « Kinder und Inder », Berliner Zeitung, 6 mai.

Boltanski L. (1982). Les Cadres : la formation d’un groupe social, Paris, Minuit.

Bompiani V. (1994), Le Nouveau Dictionnaire des auteurs, Paris, R. Laffont, coll. « Bouquins ».

Bosch G., Lallement M. (1991), « La négociation collective sur le temps de travail en France et en Allemagne », Travail et emploi, n° 49/3, p. 31-45.

Boudon R. (1977), Effet pervers et ordre social, Paris, PUF.

Bouffartigue P., Bocchino M., Mirochnitchenko K., Mossé P., Tchobanian R. (1997), « Dynamique des modes de régulation du temps de travail. Une approche comparative France/Royaume-Uni dans trois secteurs d’activité (métallurgie, grande distribution, santé) », Aix-en-Provence, LEST-CNRS, 228 p., miméo.

Bourdet Y., Persson I. (1995), « Does Labour Market Policy matter ? Lessons from the Eighties for the Nineties », in Johannesson J., Wadensjö E. (eds), Labour Market Policy at the Crossroads, The Expert Group for Labour Market Policy Evaluation Studies, Ministry of Labour, Stockholm, p. 117-149.

Bourdieu P. (1979), La Distinction, Paris, Minuit.

Bourdieu P. (1992), Les Règles de l’art. Genèse et structure du champ littéraire, Paris, Seuil.

Bourdieu P., Chamboredon J.C., Passeron J.C. (1968), Le Métier de sociologue, Paris, Mouton.

Bourdieu P., Passeron J.C. (1964), Les Héritiers, Paris, Minuit.

Bouteiller J., Daubigney J.P., Silvestre J.J. (1972), Comparaison de hiérarchies des salariés entre l’Allemange et la France, recherche réalisée pour le compte du Centre d’étude des revenus et des coûts.

Boyer R., Hollingsworth J.R. (1997), « Coordination of Economic Actors and Social Systems of Production », in Boyer R., Hollingsworth J.R. (eds), Contemporary Capitalism – The Embeddesness of Institutions, Cambridge, Cambridge University Press, p. 1-47.

Boyer R., Saillard Y. (1995), Théorie de la régulation : l’état des savoirs, Paris, La Découverte.

Brackmann M. (1993), Vom totalen Krieg zum Wirtschaftswunder. Die Vorgeschichte der westdeutschen Währungsreform 1948, Essen, Klartext Verlag.

Braun D. (1999 a), « Interests or Ideas ? An Overview of Ideational Concepts in Public Policy Research », in Braun D., Busch A. (eds), Public Policy and Political Ideas, Cheltenham, Edwar Elgar, p. 11-29.

Braun D. (1999 b), Theorien rationaler Wahl in der Politikwissenschaft, Opladen, Leske und Budrich.

Brauns H., Steinmann S., Kieffer A., Marry C. (1999), « Does Education Matter ? France and Germany in Comparative Perspective », European Sociological Review, vol. 15, n° 1, p. 61-89.

Braverman H. (1974), Labor and Monopoly Capital, New York, Monthly Review Press.

Breton P. (1987), Histoire de l’informatique, Paris, La Découverte.

Broadfoot P. (1990), « Research on Teachers : Towards a Comparative Methodology », Comparative Education, vol. 26, n° 2-3, p. 165-169.

Brödner P. (1986), Fabrik 2000. Alternative Entwicklungspfade in die Zukunft der Fabrik, Berlin, Sigma.

Brossard M., Maurice M. (1974), « Existe-t-il un modèle universel des structures d’organisation ? », Sociologie du travail, vol. XVI, n° 4, p. 402-426.

Brulin G., Nilsson T. (1991), « From Societal to Managerial Corporatism : New Forms of Work Organization as a Transformation Vehicle », Economic and Industrial Democracy, vol. 12, p. 327-346.

Budge I. (1993), « Rational Choice as Comparative Theory : Beyond Economic Self Interest », in Keman H. (ed), Comparative Politics – New Directions in Theory and Methods, Amsterdam, Vu University Press, p. 81-99.

Burnham J. (1942), The Managerial Revolution, or What is Happening in the World Now, London, Putnam.

Calmfors L., Driffill J. (1988), « Centralisation of Wage Bargaining and Macro-economic Performance », Economic Policy, April, n° 6, p. 13-61.

Campbell J.L., Hollingsworth J.R., Lindberg L. (eds) (1991), Governance of the American Economy, Cambridge, Cambridge University Press.

Campinos-Dubernet M., Grando J.M. (1988), « Formation professionnelle ouvrière : trois modèles européens », Formation Emploi, n° 22, avril-juin, p. 5-29.

Carr E.H. (1988), Qu’est-ce que l’histoire ?, Paris, La Découverte.

Casper S. (1998), « The Legal Framework for Corporate Governance – Explaining the Development of Contract Law in Germany and the United States », WZB Discussion paper, FS I 98 - 303, Berlin, WZB.

Castel R. (1995), Les Métamorphoses de la question sociale, une chronique du salariat, Paris, Fayard.

Castel R. (1999), « L’avenir du travail », in Honegger C., Hradil S., Traxler F. (eds), Grenzenlose Gesellschaft, Leske-Budrich, Opladen, p. 119-131.

Castells M. (1996), The Rise of the Network Society, Oxford, Blackwell Publishers. Traduction française, Paris, Fayard, 1998.

Charle C. (1994), La République des universitaires, Paris, Seuil.

Charlot B. (1992), « Le rapport au savoir », Sociétés contemporaines, n° 11, p. 119-147.

Charlot B. (ed) (1994), L’École et le Territoire : nouveaux espaces, nouveaux enjeux, Paris, Armand Colin.

Chavance B. (1994), La Fin des systèmes socialistes, crise, réforme et transformation, Paris, L’Harmattan.

Chavance B. et al. (1999), Capitalisme et socialisme en perspective, Paris, La Découverte.

Child J. (1973), « Predicting and Understanding Organization Structure », A.S.O., vol. 18, n° 2, p. 168-185.

Child J. (1981), « Culture, Contengency and Capitalism in the Cross-national Study of Organizations », Research in Organizational Behavior, vol. 3, p. 303-356.

Cohen S.S. (1969), Modern Capitalist Planning. The French Model, Berkeley, University of California Press.

Cohendet P., Hollard M., Malsch T., Veltz P. (eds) (1988), L’Après-taylorisme. Nouvelles formes de rationalisation dans l’entreprise en France et en Allemagne, Paris, Économica.

Collet B. (1991), « La construction politique de l’Ausländer. La politique allemande de l’immigration en question », in Costa-Lascoux J., Weil P. (eds) (1991), Immigrations et logiques d’État, Paris, Kimé, p. 137-178.

Collet B. (1996), Citoyennetés et mariage mixte en France et en Allemagne, thèse de doctorat, EHESS (sous la direction de D. Schnapper), Paris.

Collet B. (2000), « Binationale Paare und Familien in Frankreich und Deutschland : die Auswirkungen des rechtlichen Status auf die Integrationsmodi inländisch verheirateter Ausländer », in Alber J.L. et al. (eds), Mariages tous azimuts. Approche pluridisciplinaire des couples binationaux. Grenzüberschreitend Heiraten. Binationale Paare in pluridisziplinärer Perspektive, Fribourg, Éd. universitaires, p. 103-119.

Collet B., Varro G. (2000), « Das Fremde ganz nah. “Kulturelle Identität” in Konzept und Alltag binationaler Partnerschaften », Anthropolitain, Jg. 8, p. 35-42.

Collins H.M. (1985), Changing Order : Replication and Induction in Scientific Practice, London, Sage.

Colliot-Thélène C. (1992), Le Désenchantement de l’État, Paris, Minuit.

Combessie J.C. (1984), « L’évolution comparée des inégalités : problèmes statistiques », Revue française de sociologie, vol. 25, n° 2, p. 233-254.

Converse P.E. (1964), « The Nature of Belief Systems in Mass Publics », in Apter D.E. (ed), Ideology and Discontent, New York, The Free Press.

Coster M. De, Pichault F. (eds) (1994), Traité de sociologie du travail, Bruxelles, De Boeck.

Coutrot L., Dubar C. (eds) (1992), Cheminements professionnels et mobilités sociales, Paris, La Documentation française.

Coutrot T. (1998), « La force de la loi et le royaume du contrat, une comparaison micro-statistique des relations professionnelles en France et en Grande Bretagne », Travail et emploi, n° 75, 2/98, p. 97-115.

Crahay M. (1996), Peut-on lutter contre l’échec scolaire ?, Bruxelles, De Boeck Université.

Crompton R. (1989), « Class Theory and Gender », British Journal of Sociology, 40(4), p. 565-587.

Crompton R. (1998), Class and Stratification : An Introduction to Current Debates, Cambridge, Polity Press, 2nd ed.

Crompton, R. (1999), Restructuring Gender Relations and Employment : The Decline of the Male Breadwinner Model, Oxford, Oxford University Press.

Crouch C. (1993), Industrial Relations and European State Traditions, Oxford, Clarendon Press.

Crouch C. (2000), « The Political and Institutional Deficits of European Monetary Union » in Crouch C. (ed), After the Euro - Shaping Institutions for Governance in the Wake of European Monetary Union, Oxford, Oxford University Press, p. 123.

Crouch C., Streeck W. (eds) (1996), Les Capitalismes en Europe, Paris, La Découverte.

Crozier M. (1963), Le Phénomène bureaucratique, Paris, Seuil.

Crozier M., Friedberg E. (1977), L’Acteur et le Système, Paris, Seuil.

Dale A., Holdsworth C. (1998), « Why don’t Minority Ethnic Women in Britain Work Part-Time ? », in O’Reilly J., Fagan C. (eds), Part-Time Prospects, London, Routledge, p. 77-95.

Daly M. (1997), « The Case of Welfare State Change and Transition : Some Feminist Approaches Reviewed », Paper presented at the 33rd World Congress of Sociology, July 7-11, Universität Köln.

DARES (1996), Quarante ans de politique de l’emploi, Paris, La Documentation française.

DARES (1997), La Politique de l’emploi, Paris, La Découverte.

DARES (1998), « La dépense pour l’emploi en 1996 », Premières informations, Premières synthèses, 98.05, n° 21.1.

Daston L. (1994), « How Probabilities came to be Objective and Subjective », Historia mathematica, 21, p. 330-344.

Daune-Richard A-M. (1998), « How does the “Societal Effect” shape the Use of Part-Time Work in France, the UK and Sweden ? », in O’Reilly J., Fagan C. (eds), Part-Time Prospects, London, Routledge, p. 214-231.

David P.A. (1985), « Clio and the Economics of QWERTY », American Economic Review, Papers and Proceedings, 75, p. 332-37.

David P.A. (1992), « Dépendance du chemin et prévisibilité des systèmes dynamiques avec externalités de réseau localisées : un paradigme pour l’économie historique », in Foray D., Freeman C. (eds), Technologie et richesse des nations, Paris, Économica, p. 241-273.

David P.A. (1997), « Path Dependence and the Quest for Historical Economics. One more Chorus of the Ballad of QWERTY », Oxford, University of Oxford.

Dayan J.L. (1995), « L’avenir de l’assurance chômage : à nouveaux risques, nouveau régime ? », Droit social, n° 7/8, juillet-août, p. 670-679.

Delorme R. (ed) (1996), À l’Est du nouveau, Paris, L’Harmattan.

Demazière D., Dubar C. (1997), L’Analyse sociologique de récits biographiques. L’exemple de l’insertion des jeunes, Paris, Nathan.

Desmarez P. (1986), La Sociologie industrielle aux États-Unis, Paris, Armand Colin.

Desrosières A. (1997), « Les apports mutuels de la méthodologie statistique et de la sociologie », in Actes des journées de méthodologie statistique de décembre 1996, INSEE-Méthodes, n° 69-70-71, p. 13-28.

Desrosières A. (2000), La Politique des grands nombres. Histoire de la raison statistique, Paris, La Découverte.

Desrosières A. (2001), « Entre réalisme métrologique et conventions d’équivalence : les ambiguïtés de la sociologie quantitative », Genèses, n° 43, juin, p. 112-127.

Détienne M. (2000), Comparer l’incomparable, Paris, Seuil.

Dingledey I. (1999), Begünstigungen und Belastungen familialer Erwerbs- und Arbeitszeitmuster in Steuer- und Sozialversicherungssystem. Ein Vergleich zehn europäischer Länder, Gelsenkirchen, IAT.

Doeringer P., Piore M., (1971), Internal Labor Markets and Manpower Adjustment, Lexington, Mass., Heath Massachusetts.

Dogan M. (1994), « L’analyse quantitative en science politique comparative : us et abus », Revue internationale de politique comparée, vol. 1, n° 1, p. 37-60.

Dogan M., Pelassy D. (1982), Sociologie politique comparative – Problèmes et perspectives, Paris, Économica.

Dolowitz D.P. (2000), « Introduction – Special Issue on Policy Transfer », Governance, vol. 13, n° 1, p. 1-4.

Dolowitz D.P., Marsh D. (1996), « Who Learns What from Whom : a Review of the Policy Transfer Literature », Political Studies, vol. XLIV, p. 343-357.

Dore R. (1973), British Factory-Japanse Factory. The Origins of National Diversity in Industrial Relations, London, Allen and Unwin.

Dörre K. (1996), « La fin du pacte de croissance en Allemagne : la crise du modèle de production et ses incidences sur les relations industrielles », Travail et emploi, n° 67, p. 5-23.

Douglas J.D. (1967), The Social Meaning of Suicide, Princeton, Princeton University Press.

Douglas M. (1999), Comment pensent les institutions ?, Paris, La Découverte. Édition originale : 1986.

Downs A. (1957), An Economic Theory of Democracy, New York, Harper.

Drexel I. (1993), « Le segment intermédiaire des systèmes de formation en France et en RFA », suivi de « Parler (non) seulement des modèles allemand et français de formation mais aussi des modèles d’évolution de ces systèmes », Formation Emploi, n° 44, octobre-décembre, p. 3-21 et p. 29-31.

Drexel I. (1995), « La relation formation-emploi dans la sociologie industrielle allemande », in Jobert A., Marry C., Tanguy L. (eds), Éducation et travail en Grande-Bretagne, Allemagne et Italie, Paris, Armand Colin, p. 101-124.

Drexel I. (1997), « La reconnaissance des diplômes professionnels et dans les grilles de classification en Allemagne », in Möbus M., Verdier E. (eds), Les Diplômes professionnels en Allemagne et en France – Conception et jeux d’acteurs, Paris, L’Harmattan, p. 63-76.

Dubar C. (1988), « À propos de la comparabilité des systèmes de formation et d’organisation du travail : réflexions sur l’analyse sociétale », Colloque du GST « Les problèmes méthodologiques dans les comparaisons internationales », Paris, juin.

Dubar C. (1995), « Pour une approche compréhensive de la promotion sociale », Pour, numéro spécial, 148, p. 39-50.

Dubar C. (1996), La Formation professionnelle continue, Paris, La Découverte, 3e édition.

Dubar C. (2000 a), La Socialisation. Construction des identités sociales et professionnelles, Paris, Armand Colin, 3e édition.

Dubar C. (2000 b), La Crise des identités, Paris, PUF.

Dubar C. et al. (1987), L’Autre Jeunesse. Jeunes stagiaires sans diplôme, Lille, Presses universitaires de Lille.

Dubar C., Gadea C. (1999) (eds), La Promotion sociale en France, Villeneuve-d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion.

Dubar C., Gadea C. (2000), « Sociologie de la formation post-scolaire », in Carré P., Caspar P. (eds), Traité des sciences et des techniques de la formation, Paris, Dunod, p. 127-143.

Dubar C., Gadea C., Rolle C. (1998), « Formation continue et promotion sociale : problèmes de comparaison européenne », in Clasquin B., Lhotel H. (eds), La Formation professionnelle continue – Tendances et perspectives, CEREQ, Série documents, n° 139, p. 179-188.

Dubar C., Gadea C., Rolle C., avec Ould-Ferhat L., Pelage A., Terrot N. (1996), Les Évolutions de la promotion sociale en France. Essai de sociologie historique, rapport de recherches pour la DFP, laboratoire Printemps, juin.

Dubar C., Tripier P. (1998), La Sociologie des professions, Paris, Armand Colin.

Dubet F. (1999), « Le mythe Ferry », Le Monde de l’éducation, mai.

Dubois P. (1989), « L’universel, le national et le cas de figure. À propos de comparaisons avec les pays d’Europe de l’Est », Sociologie du travail, vol. XXXI, n° 2, p. 205-216.

Dubois P. (1999), « Radiografia di una ricerca europea : contratto e fiducia », Sociologia del Lavoro, n° 76, p. 23-49.

Dubois P., Gueissaz A., Potocki-Malicet D. (1995), Informatisation et organisation dans les universités, comparaison France-Allemagne-Italie, Contrat ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, Rapport final de la recherche, février.

Dubois P., Koltay J., Mako C., Richet X. (eds) (1990), Innovation et emploi à l’Est et à l’Ouest, Paris, L’Harmattan.

Dufour C., Mouranche S. (1998), « Relations professionnelles en Europe centrale : éditorial », Revue de l’IRES, n° 26, hiver, p. 5-6.

Düll K. (1975), Industriesoziologie in Frankreich, Frankfurt am Main, Europäische Verlaganstalt.

Dumont L. (1991), Homo Aequalis II. L’idéologie allemande, France-Allemagne et retour, Paris, Gallimard.

Duncan S. (1995), « Theorizing European Gender Systems », Journal of European Social Policy, 5 (4), p. 263-284.

Dunlop J.T. (1958), Industrial Relations Systems, New York, Holt. Réédition Cardonbale and Edwardsville, Southern Illinois University Press, 1970.

Dupré M., Lallement M., Lefèvre G. (1999), « Le temps de travail des ingénieurs : premiers éléments pour une comparaison France/Allemagne », Sociologia del Lavoro, n° 74-75, p. 229-245.

Durand C. (ed) (1997), Management et rationalisation : les multinationales occidentales en Europe de l’Est, Bruxelles, De Boeck Université.

Durand C. et al. (1985), Le Travail et sa sociologie. Essais critiques, Paris, L’Harmattan.

Duriez B., Ion J., Pinçon M., Pinçon-Charlot M. (1991), « Institutions statistiques et nomenclatures socio-professionnelles. Essai comparatif : Royaume-Uni, Espagne, France », Revue française de sociologie, vol. 32, n° 1, p. 29-50.

Durkheim E. (1895), Les Règles de la méthode sociologique, Paris, PUF, édition de 1986.

Durkheim E. (1897), Le Suicide, Paris, PUF, Quadrige, édition de 1983.

Duru-Bellat M., Kieffer A. (2000), « La démocratisation de l’enseignement en France. Polémiques autour d’une question d’actualité », Population, 55 (1), p. 51-80.

Duru-Bellat M., Kieffer A., Mearelli-Fournier I. (1997), « Le diplôme, l’âge et le niveau : sens et usages dans les comparaisons de systèmes éducatifs », Sociétés contemporaines, n° 26, p. 45-72.

Duru-Bellat M., Mingat A (1992), « Un regard analytique sur la démocratisation de l’enseignement : valeur heuristique et problèmes méthodologiques des comparaisons dans le temps et dans l’espace », Sociétés contemporaines, n° 11-12, p. 13-30.

Duvignaud J. (1973), L’Anomie. Hérésie et subversion, Paris, Anthropos.

Ebbinghaus B. (1998), « European Labor Relations and Welfare-State Regimes : A Comparative Analysis of the “Elective Affinities” », Paper prepared of the International Conference of Europeanists, Baltimore, Februar 26th-March 1st.

Ebbinghaus B., Manow P. (eds) (2001), Comparing Welfare Capitalism : Social Policy and Political Economy in Europe, Japan and the USA, London, Routledge.

Ekardt H.P., Mühlschwein W. (1978), Der Bauingenieur im Konstruktionsbüro, Darmstadt, miméo.

Elbaum M. (1996), « Coût du chômage, dépenses passives, traitement social : quelles significations pour un redéploiement ? », Droit social, n° 5, mai, p. 452-459.

Elias N. (1973), La Civilisation des mœurs, Paris, Calmann-Lévy, Pocket.

Elias N. (1985), La Société de cour, Paris, Flammarion, Champs.

Elias N. (1991 a), La Société des individus, Paris, Fayard.

Elias N. (1991 b), Qu’est ce que la sociologie ?, Paris, Éd. de l’Aube.

Ellingsaeter A.L. (1998) « Dual Breadwinner Societies : Provider Models in the Scandinavian Welfare States », Acta Sociologica, 41(1), p. 59-73.

Erbès-Seguin S. (1999), La Sociologie du travail, Paris, La Découverte.

Erhel C. (1998), L’Évaluation des politiques actives de l’emploi : une perspective européenne, thèse, Université Paris I, septembre.

Erhel C. (1999), « Systèmes institutionnels et financement de la politique de l’emploi en France et en Suède (1973-1996) : une approche comparative », Travail et emploi, juin, n° 79, p. 17-35.

Erikson R., Goldthorpe J.H. (1992), The Constant Flux. The Study of Class Mobility in Industrial Societies, Oxford, Clarendon Press.

Espagne M. (1994), « Sur les limites du comparatisme en histoire culturelle », Genèses, n° 17, septembre, p. 112-121.

Esping-Andersen G. (1990), The Three Worlds of Welfare Capitalism, Cambridge, Polity Press.

Esping-Andersen G. (1997), « Hybrid or Unique ? The Japanese Welfare State Between Europe and America », Journal of European Social Policy, 7 (3), p. 179-190.

Esping-Andersen G. (1999), Social Foundations of Postindustrial Economies, Oxford, Oxford University Press.

Euriat M., Thélot C. (1995), « Le recrutement social de l’élite scolaire en France. Évolution des inégalités de 1950 à 1990 », Revue française de sociologie, vol. 36, n° 3, p. 403-438.

Eurostat (1996), The European Union Labour Force Survey : Methods and definitions, Luxembourg, Eurostat.

Eurostat (1998), Education Across the European Union 1997 : Statistics and Indicators, Luxembourg, Eurostat.

Eurostat (1999), Education Across the European Union 1998 : Statistics and Indicators, Luxembourg, Eurostat.

Evalue (1998), Évaluation et auto-évaluation des universités en Europe, coordonné par Dubois P., Contrat TSER-UE, rapport final, juillet.

Fagan C., O’Reilly J. (1998), « Conceptualising Part-Time Work : the Value of an Integrated Comparative Perspective », in O’Reilly J., Fagan C. (eds), Part-Time Prospects – an International Comparison of Part-Time Work in Europe, North America and the Pacific Rim, London - New York, Routledge, p. 1-31.

Fagan C., O’Reilly J., Rubery J. (1998), « Le temps partiel aux Pays-Bas, en Allemagne et au Royaume-Uni : un nouveau contrat social entre les sexes ? », in Maruani M. (ed), Les Nouvelles Frontières de l’inégalité, Paris, La Découverte, p. 263-275.

Felstead A. (1995), « Financement des programmes de formation par le gouvernement britannique. Les résultats d’une politique de contrats », Formation Emploi, n° 50, p. 49-61.

Ferge Z. (1998), « L’évolution des politiques sociales en Hongrie depuis la transformation du système », La Revue d’études comparatives Est-Ouest, vol. 29, n° 3, p. 35-59.

Feroni I., Kober A. (1994), « Contrôle et régulation de la profession infirmière, une comparaison France/Grande-Bretagne », contribution à la conférence de l’Association internationale de sociologie sur « la régulation de l’expertise », Paris, 14-15 avril.

Feroni I., Kober A. (1995), « L’autonomie des infirmières : une comparaison France/ Grande-Bretagne », Sciences sociales et santé, vol. 13, n° 3, p. 35-68.

Finkielkraut A. (1987), La Défaite de la pensée, Paris, Gallimard.

Fischer-Bluhm K., Trinczeck R. (1998), L’Évaluation des universités en Allemagne, in Evalue, Évaluation et auto-évaluation des universités en Europe, coordonné par Dubois P., Contrat TSER-UE, rapport final, juillet.

Fliegstein N. (1997), « Rhétorique et réalités de la mondialisation », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 119, p. 36-47.

Flora P., Heidenhiemer A. (1981), The Development of Welfare States in Europe and North America, New Brunswick, Transaction Books.

Francis E. (1965), Ethnos und Demos. Soziologische Beiträge zur Volkstheorie, Berlin, Duncker & Humblot.

Fraser N. (1997), « After the Family Wage : A Postindustrial Thought Experiment », in Justice Interruptus. Critical Reflections on the Postsocialist Condition, New York - London, Routledge, p. 41-66.

Freyssinet J. (1992), « Diversité des systèmes de régulation sociale, divergence ou convergence des évolutions économiques et sociales », Service des études et de la statistique (Ministère du Travail), 4e journées de l’Europe sociale, 8-9 octobre, séance introductive, 5 p.

Freyssinet J. (1997), Le Temps de travail en miettes, Paris, Éd. de l’atelier.

Friedberg E., Musselin C. (1989), « L’université des professeurs », Sociologie du travail, vol. XXXI, n° 4, p. 455-476.

Frieden J.A., Rogowsi R. (1996), « The Impact of the International Economy on National Policies. An Analytical Overview », in Milner H.V., Keohane R.O. (eds), Internationalization and Domestic Politics, Cambridge, Cambridge University Press, p. 25-47.

Friedmann G. (1963), Où va le travail humain ?, Paris, Gallimard.

Friedmann G., Naville P. (eds) (1961), Traité de sociologie du travail, Paris, Armand Colin.

Frognier A.P. (1994), « Logiques de la politique comparée », Revue internationale de politique comparée, vol. 1, n° 1, p. 61-90.

Frybes M. (1988), Une nouvelle Europe centrale, Paris, La Découverte.

Frybes M. (1998), « La mise en place de nouvelles régulations dans le domaine des relations du travail dans les sociétés de l’après-communisme », Revue de l’IRES, n° 26, hiver, p. 181-206.

Gadrey J., Jany-Catrice F. (1998) « Du bon usage des comparaisons internationales », La revue de la CFDT, n° 10, mai, p. 4-14.

Gadrey J., Jany-Catrice F., Ribault T. (1999), L’Emploi en détail, Paris, PUF.

Galland O. (1995), « Une entrée de plus en plus tardive dans la vie adulte », Économie et statistique, vol. 3, n° 4, p. 33-52.

Gallie D. (1978), In Search of the New Working Class, Cambridge, Cambridge University Press.

Gao B. (1994), « Arisawa Hiromi and his Theory for a Managed Economy », Journal of Japanese Studies, 20 (1), p. 115-153.

Gao B. (1997), Economic ideology and Japanese Industrial Policy : Developmentalism from 1931 to 1965, Cambridge, Cambridge University Press.

Garon S. (1987), The State and Labor in Modern Japan, Berkeley, University of California Press.

Garrett G. (2000), « The Causes of Globalization », Comparative Political Studies, August, 33 (6-7), p. 941-991.

Gazier B. (1993), Les Stratégies des ressources humaines, Paris, La Découverte.

Gazier B., M. Lallement (1998), « Stratégie et théorie de l’action », in Paulré B. (ed), Épistémologie de la stratégie en économie, Paris, Publications de la Sorbonne, p. 165-181.

Géhin J.P., Méhaut P. (1993), Apprentissage ou formation continue – Stratégie éducative des entreprises en France et en Allemagne, Paris, L’Harmattan.

Gergs H., Pohlmann M., Schmidt R. (2000), « Organisationssoziologie. Organisationstheorie, ihre politische Relevanz und gesellschaftstheoretische Herausforderung », Soziologische Revue, Sonderheft 5, p. 183-195.

Giddens A. (1987), La Constitution de la société. Éléments de la théorie de la structuration, Paris, PUF.

Giddens A. (1999), Runaway World – How Globalisation is reshaping our Lives, London, Profile Books.

Gigerenzer G., Murray D.J. (1987), Cognition as Intuitive Statistics, Hillsdale, Lawrence Erlbaum.

Giraud O. (1996), « Le système de formation allemand face à la Réunification », Travail et emploi, n° 67, p. 41-54.

Giraud O. (1999), Changement politique et capacités de régulation – Acteurs publics et acteurs corporatifs dans la dynamique de régulation de la formation initiale en Allemagne, thèse, Université Pierre Mendès France, Grenoble.

Giraud O., Lallement M. (1998), « Construction et épuisement du modèle néocorporatiste allemand – La Réunification comme consécration d’un processus de fragmentation sociale », Revue française de sociologie, janvier-mars, vol. 39, n° 1, p. 39-69.

Glaser B.G., Strauss A.L. (1967), The Discovery of Grounded Theory : Strategies for Qualitative Research, Hawthorne, Aldine de Gruyter.

Goldthorpe J. (1983), « Women and Class Analysis : in Defence of the Conventional View », Sociology, 17 (4), p. 465-488.

Goldthorpe J. (1984), « Women and Class Analysis : a Reply to the Replies », Sociology, 18 (4), p. 491-499.

Goldthorpe J.H. (1987), Social Mobility and Class Structure in Modern Britain, Clarendon Press, Oxford, 2nd ed.

Gornick J., Meyers M., Ross K. (1997), « Supporting the Employment of Mothers : Policy Variation across fourteen Welfare States », Journal of European Social Policy, 7 (1), p. 45-70.

Gorz A. (1983), Abschied vom Proletariat, Frankfurt am Main, Europäische Verlaganstalt.

Gottfried H., O’Reilly J. (2000), « The Weakness of a Strong Breadwinner Model : Part-time Work and Female Labour Force Participation in Germany and Japan », College of Urban, Labor and Metropolitan Affairs, Wayne State University Occasional Paper Series, n° 3, Detroit, USA.

Gould S.J. (1983), La Mal-mesure de l’homme, Paris, Ramsay.

Goux D., Maurin E. (1995), « Origine et destinée scolaire », Revue française de sociologie, vol. 36, n° 1, p. 81-121.

Granovetter M. (2000), « Action économique et structure sociale : le problème de l’encastrement », in Granovetter M., Le Marché autrement, Paris, Desclée de Brouwer, p. 75-114.

Gregg P., Wadsworth J. (1998), « Unemployment and Households : Causes and Consequences of Employment Polarisation Among European Countries », Informisep Policies, 63, Autumn, p. 31-35.

Gregory A., O’Reilly J. (1996), « Checking out and Cashing up : The Prospects and Paradoxes of Regulating Part-Time work in Europe », in Crompton R., Gallie D., Purcell K. (eds), Changing Forms of Employment. Organisations, Skills and Gender, London, Routledge, p. 207-234.

Greinert W.D. (1994), Das duale System im Umbruch, Colloque du centre Marc-Bloch, Berlin, 30 mai.

Grelon A (1987), Les ingénieurs de la crise, Paris, Éd. de l’EHESS.

Grelon A., Lundgreen P. (1994), Ingenieure in Deutschland 1770-1990, Frankfurt am Main, Campus.

Gremy J-P. (1984), « Sur les différences entre pourcentages et leur interprétation », Revue française de sociologie, vol. 25, n° 3, p. 396-420.

Groux G. (1982), Les Ingénieurs et cadres dans le mouvement ouvrier, Paris, Maspero.

Gueissaz A. (1997), « Informatisation et dynamique des relations entre administratifs, enseignants et étudiants dans les établissements universitaires », Sociétés contemporaines, n° 28, p. 33-58.

Gueissaz A. (2000), Les Mondes universitaires et leur informatique. Pratiques de rationalisation, Paris, CNRS Éditions.

Gueissaz A., Häyrinen-Alestalo M. (1999), « How to Integrate Contradictory Aims ? The Configurations of Actors in the Evaluation of the Universities », European Journal of Education, n° 3, p. 283-298.

Guillemard A.M. (ed) (2002), « L’Europe sociale en perspectives », Revue française de sociologie, numéro spécial avril-juin, vol. 43, n° 2.

Hacking I. (1990), The Taming of Chance, Cambridge, Cambridge University Press.

Hacking I. (1999), The Social Construction of What ?, Harvard, Harvard University Press.

Halbwachs M. (1930), Les Causes du suicide, Paris, Alcan.

Hall P.A. (1986), Governing the Economy. The Politics of State Intervention in Britain and France, New York, Oxford University Press.

Hall P.A. (1999), « The Political Economy of Europe in an Era of Interdependance », in Kitschelt H., Lange P., Marks G., Stephens J.D. (eds), Continuity and Change in Contemporary Capitalism, Cambridge, Cambridge University Press, p. 135-163.

Hall P.A. (2001), « Aligning Ontology and Methodology in Comparative Research », Harvard, multigr., March.

Hall P.A. (ed) (1989), The Political Power of Economic Ideas. Keynesianism Across Nations, Princeton, Princeton University Press.

Hall P.A., Soskice D. (eds) (2001), Varieties of Capitalism. The Institutional Foundations of Comparative Advantage, Oxford, Oxford University Press.

Hall P.A., Taylor R.C.R. (1997), « La science politique et les trois néo-institutionalismes », Revue française de science politique, vol. 47, n° 3-4, p. 469-496.

Hall R.E., Taylor J.B. (1988), Macroeconomics, New York, Norton, 2nd ed.

Hancké B., Soskice D. (1996), « Coordination and restructuring of large French firms : The evolution of French industry in the 1980s », WZB Discussion Paper, FS I 96-303, Berlin, WZB.

Hantrais L., Lohkamp-Himmighofen M. (1999) (eds), « Changing Family Forms, Law and Policy », Cross-National Research Papers, Fifth Series, Socio-Demographic Change, Social and Economic Policies in the European Union, Loughborough, Loughborough University of Technology.

Haselbach D. (1991), Autoritärer Liberalismus und Soziale Marktwirtschaft. Gesellschaft und Politik im Ordoliberalismus, Baden-Baden, Nomos Verlag.

Hassenteufel P. (1994), La Profession médicale face à l’État. Une comparaison France-Allemagne, thèse de doctorat en science politique sous la direction de P. Birnbaum, Université Paris I.

Hassenteufel P. (1997), Les Médecins face à l’État : une comparaison européenne, Paris, Presses de Sciences-Po.

Hassenteufel P. (2000), « Deux ou trois choses que je sais d’elle – Remarques à propos d’expériences de comparaisons européennes », in CURAPP, Les Méthodes au concret – Démarches, formes de l’expérience et terrains d’investigation en science politique, Paris, PUF, p. 105-124.

Hechter M. (1992), « Théorie des choix rationnels et sociologie historique », Revue internationale des sciences sociales, numéro spécial « La sociologie historique – Débat sur les méthodes », n° 133, août, p. 415-422.

Hegel G.W.F. (1807), Phänomenologie des Geistes, Stuttgart, Reclam-Verlag, 1987.

Heidenreich M. (1991), « Verallgemeinerungsprobleme in der international vergleichenden Organisationsforschung », in Heidenreich M., Schmidt G. (Hrsg.), International vergleichende Organisationsforschung, Opladen, Westdeutscher Verlag, p. 48-66.

Held D., McGrew A., Goldblatt D., Perraton J. (1999), Global Transformations – Politics, Economics and Culture, Stanford, Stanford University Press.

Hennis W. (1987), Max Webers Fragestellung, Tübingen, J.C.B. Mohr.

Hentschel V. (1996), Ludwig Erhard : ein Politikerleben, München, Olzog.

Herbst L. (1982), Der Totale Krieg und die Ordnung der Wirtschaft. Die Kriegswirtschaft im Spannungsfeld von Politik, Ideologie und Propaganda 1939-1945, Stuttgart, Deutsche Verlags-Anstalt.

Hibbs D.A. (1977), « Political Parties and Macroeconomic Policy », American Political Science Review, n° 71, p. 1467-1487.

Hickson D.J., McMillan C.J., Azumi K., Horvath D. (1979), « Ground for Comparative Organization Theory : Quicksand or Hard Core ? », in Lammers C.J., Hickson D.J. (eds), Organizations Alike and Unlike, London, Routledge and Kegan Paul.

Hildebrandt E., Seltz R. (1989), Wandel betrieblicher Sozialverfassung durch systemische Kontrolle ?, Berlin, Sigma.

Hirata H. (1994), « Socialisation familiale, éducation scolaire et formation en entreprise : une comparaison France/Brésil/Japon », Revue internationale en éducation, n° 1, p. 47-56.

Hirschmeier J. (1976), « Ideologie des japanischen Managements 1945-1972 », inShimizu I., Tamanoi Y. (eds), Gesellschaft Japans. Soziale Gruppen und sozialer Prozeß, Opladen, Westdeutscher Verlag.

Hirschmeier J., Yui T. (1981), The Development of Japanese Business 1600-1980,2nd ed, London, Allen & Unwin.

Hirst P., Thompson G. (1997), « Globalization in question : International Economic Relations and Forms of Public Governance », in Hollingsworth J.R., Boyer R. (eds), Contemporary Capitalism – The Embeddedness of Institutions, Cambridge, Cambridge University Press, p. 337-360.

Hofstede G. (1980), Cultures Consequences : International Différences in Work-Related Values, Beverly Hills - London, Sage.

Holcblat N. (1997), « La politique de l’emploi en Perspective », in DARES (1997), La politique de l’emploi, Paris, La Découverte, p. 4-27.

Hollingsworth J.R. (1997), « Continuities and Changes in Social Systems of Production : the Cases of Japan, Germany and the United States », in Hollingsworth J.R., Boyer R. (eds), Contemporary Capitalism : The Embeddedness of Institutions, Cambridge, Cambridge University Press.

Hollingsworth J.R., Boyer R. (eds) (1997), Contemporary Capitalism : The Embeddedness of Institutions, Cambridge, Cambridge University Press.

Hollingsworth J.R., Schmitter P., Streeck W. (eds) (1994), Governing Capitalist Economies. Performance and Control of Economic Sectors, New York, Oxford University Press.

Hopwood A.G., Miller P. (eds) (1994), Accounting as Social and Institutional Practice, Cambridge, Cambridge University Press.

Hortleder G. (1973), Ingenieure in der Industriegesellschaft. Zur Soziologie der Technik und der naturwissenschaftlichen Intelligenz im öffentlichen Dienst und in der Industrie, Frankfurt am Main, Suhrkamp.

Hostmark-Tarrou A.L. et al. (1998), L’Évaluation des universités en Norvège, in Evalue, Évaluation et auto-évaluation des universités en Europe, coordonné par Dubois P., Contrat TSER-UE, rapport final, juillet.

Immergut E.M. (1992), Health Politics. Interests and Institutions in Western Europe, Cambridge, Cambridge University Press.

Immergut E.M. (1998), « The Theoretical Core of the New Institutionalism », Politics and Society, vol. 26, n° 1, p. 5-34.

Inglehart R. (1989), Cultural Shift in Advanced Industrial Society, Princeton, NJ, Princeton University Press.

Inglehart R. (1993), La Transition culturelle dans les sociétés industrielles avancées, Paris, Économica.

Inglehart R. (1998), « Political Values », invan Deth J. W. (ed), Comparative Politics – The Problem of Equivalence, London, Routledge, p. 61-85.

Inkeles A. (1960), « Industrial Man : the Relation of Status to Expérience, Perception and Values », American Journal of Sociology, 66, p. 1-31.

Iribarne (D’) P. (1989), La Logique de l’honneur. Gestion des entreprises et traditions nationales, Paris, Seuil.

Iribarne (D’) P. (1991), « Culture et effet sociétal », Revue française de sociologie, janvier-mars, vol. 32, n° 4, p. 599-614.

Iwata R. (1992), « The Japanese Enterprise as a Unified Body of Employees. Origins and Development », in Kumon S., Rosovsky H. (eds), The Political Economy of Japan, vol. 3 : Cultural and social dynamics, Stanford, Stanford University Press.

Jacob A. (1994), Le Travail, reflet des cultures, Paris, PUF.

Jobert A. (2000), Les Espaces de la négociation collective, branches et territoires, Toulouse, Octarès.

Jobert A., Marry C., Tanguy L. (eds) (1995), Éducation et travail en Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, Paris, Armand Colin.

Jobert B. (1994), « Introduction : le retour du politique », in Jobert B. (ed), Le Tournant néo-libéral en Europe. Idées et recettes dans les pratiques gouvernementales, Paris, L’Harmattan.

Jobert B. (1995), « Rhétorique politique, controverses scientifiques et construction des normes intellectuelles : esquisse d’un parcours de recherche », in Faure A., Pollet G., Warin P. (eds), La Construction du sens dans les politiques publiques : débats autour de la notion de référentiel, Paris, L’Harmattan, p. 13-24.

Jobert B. (1998), « La régulation politique : le point de vue d’un politiste », in Commaille J., Jobert B. (eds), Les Métamorphoses de la régulation politique, Paris, LGDJ, n° 24, p. 119-144.

Jobert B., Muller P. (1987), L’État en action : politiques publiques et corporatismes, Paris, PUF.

Jobert B., Steffen M. (1994), « Les politiques de santé en France et en Allemagne », Espace social européen, n° 258, dossier spécial n° 4, p. 15-19.

Johnson C. (1982), MITI and the Japanese Miracle. The Growth of Industrial Policy, 1925-1975, Stanford, Stanford University Press.

Join-Lambert M.T. (ed) (1994), Politiques sociales, Paris, FNSP-Dalloz.

Jonas H. (1990), Le Principe Responsabilité. Une éthique pour la civilisation technologique, Paris, Cerf.

Jucquois G. (2000), « Le comparatisme, éléments pour une théorie », in Jucquois G., Vielle C. (eds), Le Comparatisme dans les sciences de l’homme. Approches pluridisciplinaires, Bruxelles, De Boeck Université, p. 17-46.

Jucquois G., Vielle C. (eds) (2000), Le Comparatisme dans les sciences de l’homme. Approches pluridisciplinaires, Bruxelles, De Boeck Université.

Jullien DE Paris M.A. (1817), Esquisse d’un ouvrage sur l’éducation comparée, Paris, L. Colas.

Jurado T. (1999), Why do Spanish Young People stay longer at Home than the French ? The Role of Employment Housing and Social Policies, PhD in Political and Social Sciences by the European University Institute, Florence, Italy.

Jürgens U., Naschold F. (1983), « Arbeitspolitik », Leviathan, Sonderheft 5, p. 1835.

Kantorowicz E. (1989), Les Deux Corps du roi, Paris, Gallimard. Première édition 1957.

Kato J. (1996), « Review Article : Institutions and Rationality in Politics - Three Varieties of Neo-Institutionalists », British Journal of Political Science, vol. 26, p. 553-582.

Katznelson I. (1997), « Structure and Configuration in Comparative Politics », in Lichbach M.I., Zuckerman A.S. (eds), Comparative Politics – Rationality, Culture and Structure, Cambridge, Cambridge University Press, p. 81-112.

Kern H. (1982), Empirische Sozialforschung, Düsseldorf, Beck.

Kern H., Schumann M. (1989), La Fin de la division du travail, Paris, Éd. de la MSH.

Kerr C., Dunlop J., Harbison F., Myers C. (1960), Industrialism and Industrial Man, Cambridge, Mass., Harvard University Press, seconde édition 1973.

Kerschen N. (1990), « L’indemnisation du chômage en France et en République fédérale d’Allemagne : protection sociale ou régulation du marché de l’emploi ? Approche juridique », Revue internationale de droit social, n° 3/90, p. 284-300.

Kieffer A. (2000), « Note de lecture sur le livre dirigé par Y. Shavit et W. Müller, From School to Work. A Comparative Study of Educational Qualifications and Occupational Destinations, Oxford, Clarendon Press », L’Année sociologique, vol. 50, n° 2, p. 573-582.

Kieffer A., Marry C. (1996), « L’activité des femmes en France et en Allemagne : effet sociétal ou effet de sexe ? », Séminaire Lasmas « Formation et insertion en Europe », 16 décembre.

King E. (1967), Other Schools and Ours : A Comparative Study for Today, New York, Holt, Richardson & Winston.

Kissler L. et al. (1997), Arbeitskampfkulturen, Frankfurt am Main, Campus.

Kitschelt H., Lange P., Marks G., Stephens J.D. (1999), Continuity and Change in Contemporary Capitalism, Cambridge, Cambridge University Press.

Kocka J. (1989), Les Employés en Allemagne : 1850-1980. Histoire d’un groupe social, Paris, éditions de l’EHESS.

Koelble T. (1995), « The New Institutionalism in Political Science and Sociology », Comparative Politics, vol. 27, n° 2, p. 231-243.

Kogon E. (1976), Die Stunde der Ingenieure. Technologische Intelligenz und Politik, Düsseldorf, Beck.

Koning DE J., Mosley H. (eds) (2001), Active Labour Market Policies : Transitional Labour Markets in the European Union, Cheltenham, Edward Elgar.

Kosai Y. (1988), « The Reconstruction Period », in Komiya R., Okuno M., Suzumura K. (eds), Industrial Policy of Japan, Tokyo, Academic Press.

Kott S., Nadau T. (1994), « Pour une pratique de l’histoire sociale comparative. La France et l’Allemagne contemporaines », Genèses, n° 17, p. 103-111.

Krais B. (1992), « Pourquoi n’y a-t-il pas de cadres en Allemagne ? », Sociologie du travail, vol. XXXIV, n° 2, p. 497-506.

Krais B. (1995), « Trente ans de sociologie de l’éducation : problématiques et controverses », in Jobert A., Marry C., Tanguy L. (eds), Éducation et travail en Grande-Bretagne, Allemagne et Italie, Paris, Armand Colin, p. 48-64.

Kriesi H. (1994), Les Démocraties occidentales – Une approche comparée, Paris, Économica.

Kume I. (1997 a), « Cooptation or new Possibility ? Japanese Labor Politics in the Era of Neo-Conservatism », in Muramatsu M., Naschold F. (eds), State and Administration in Japan and Germany : a Comparative Perspective on Continuity and Change, Berlin, New York, Walter de Gruyter.

Kume I. (1997 b), Institutionalizing postwar Japanese Political Economy : Industrial Policy Revisited, Kobe, Kobe University.

Kume I. (1998), Disparaged Success : Labor Politics in Postwar Japan, Ithaca, NY, Cornell University Press.

Kuty O. (1973), Le Pouvoir du malade – Analyse sociologique des unités de rein artificiel, thèse de sociologie (sous la direction de M. Crozier), université Paris V.

Laky T. (2000), Labour Market en Hungary – 1999, Budapest.

Lallement M. (1996), Sociologie des relations professionnelles, Paris, La Découverte.

Lallement, M (1998), « Relations professionnelles et emploi : du niveau à la configuration », Sociologie du travail, vol. XL, n° 2, p. 209-231.

Lallement M. (1999), Les Gouvernances de l’emploi – Marché du travail et relations professionnelles en France et en Allemagne, Paris, Desclée de Brouwer.

Lallement M. (2001), « Les comparaisons internationales des temps de travail : apports, portées, limites », in Groux G. (ed), L’Action publique négociée : approches à partir des 35 heures, Paris, L’Harmattan, p. 177-203.

Lanciano C., Maurice M., Silvestre J-J., Nohara H (1998) (eds), Les Acteurs de l’innovation dans l’entreprise. France-Europe-Japon, Paris, L’Harmattan.

Landman T. (2000), Issues and Methods in Comparative Politics, London, Routledge.

Lane J. E., Ersson S. (1994), Comparative Politics – An Introduction and New Approach, Cambridge, Polity Press.

Lange-von Kulessa J., Renner A. (1998), « Die soziale Marktwirtschaft Alfred Müller-Armacks und der Ordoliberalismus der Freiburger Schule – Zur Unvereinbarkeit zweier Staatsauffassungen », Ordo – Jahrbuch für die Ordnung von Wirtschaft und Gesellschaft, 49, p. 79-104.

Laszlo K. (1973), « Le Saint-Simonisme et l’industrialisation en Hongrie », Économies et sociétés, Cahiers de l’ISEA, t. VII, janvier, p. 93-140.

Latour B. (1989), La Science en action, Paris, Gallimard.

Laulhé P. (1990), Le Supplément carrière à l’enquête Emploi, Premiers résultats, Collections de l’INSEE.

Le Breton D. (2000), « Théâtre du monde », L’Internationale de l’imaginaire, nouvelle série, n° 12, p. 139-152.

Leca J. (1992), « Postface : la sociologie historique retombe-t-elle en enfance ? Ou quand la sociologie abandonne devant l’histoire », Revue internationale de sciences sociales, n° 133, p. 453-465.

Lefresne F. (1996), « Que nous a apporté la théorie de la régulation du point de vue de la comparaison internationale ? », IRES, miméo, 14 p.

Lefresne F. (1998), « Discussion des papiers présentés par M. Maurice (“Les paradoxes de l’analyse sociétale”) et A. Sorge (“The diabolical Dialectics of Societal Effects”) à propos de l’analyse sociétale revisitée », document Séminaire du LEST, 98/8, septembre.

Legoff J.L. (1997), « Les comparaisons internationales : heuristicité d’une méthode contradictoire », in Spurk J. (ed), Approche comparative des entreprises en France et en Allemagne – Le déclin de l’empire des aiguilles, Paris, L’Harmattan, p. 39-60.

Lehmbruch G. (1977), « Liberal Corporatism and Party Government », Comparative Political Studies, vol. X, p. 127-152.

Lehmbruch G. (1995), « Organisation de la société, stratégies administratives et réseaux d’action publique. Éléments d’une théorie du développement des systèmes d’intérêts », in Legalès P., Thatcher M. (eds), Les Réseaux de politique publique, Paris, L’Harmattan, p. 69-90.

Lehmbruch G. (2000), Discourses and Institutional Foundations of « Embedded Capitalism » : The German Model and Japan, Paris, papier présenté au séminaire « Comparaisons internationales », GRIS, MSE.

Lepetit B. (1996), « De l’échelle en histoire », in REVEL J. (ed) (1996), Jeux d’échelle, Paris, Seuil-Gallimard, p. 71-94.

Levi M. (1997), « A Model, a Method, and a Map : Rational Choice in Comparative and Historical Analysis », in Lichbach M.I., Zuckerman A.S. (eds), Comparative Politics – Rationality, Culture and Structure, Cambridge, Cambridge University Press, p. 19-41.

Levi M. (2000), « The Economic Turn in Comparative Politics », Comparative Political Studies, vol. 33, n° 6-7, p. 822-844.

Lewis J. (1992), « Gender and the Development of Welfare Regimes », Journal of European Social Policy, 2 (3), p. 159-173.

Lewis J., Kiernan K., Land H. (1997) (eds), Lone Motherhood in Twentieth-Century Britain : From Footnote to Front Page, London, Jessica Kingsley.

Lewis J., Ostner I. (1992), « Gender and the Evolution of European Social Policy Regimes », Centre for Social Policy Research Working Papers, University of Bremen.

Lichbach M.I. (1997), « Social Theory and Comparative Politics », inLichbach M.I., Zuckerman A.S. (eds), Comparative Politics – Rationality, Culture and Structure, Cambridge, Cambridge University Press, p. 239-276.

Lichbach M.I., Zuckerman A.S. (eds) (1997 a), Comparative Politics – Rationality, Culture and Structure, Cambridge, Cambridge University Press.

Lichbach M.I., Zuckerman A.S. (1997 b), « Research Traditions and Theory in Comparative Politics : An Introduction », in Lichbach M.I., Zuckerman A.S. (eds), Comparative Politics – Rationality, Culture and Structure, Cambridge, Cambridge University Press, p. 3-16.

Linhart D. (1985), « La sociologie sous-jacente du colloque de Dourdan II », in Durand C. et al., Le Travail et sa sociologie. Essais critiques, Paris, L’Harmattan, p. 188-192.

Locke R., Jacoby W. (1997), « The Dilemmas of Diffusion », Politics and Society, vol. 25, n° 1, p. 34-65.

Lockhart C. (1999), « Cultural Contributions to Explaining Institutional Form, Political Change, and Rational Decisions », Comparative Political Studies, vol. 32, n° 7, p. 862-893.

Lockhart C., Wildavsky A. (1998), « The Social Construction of Cooperation : Egalitarian, Hierarchical, and Individualistic faces of Altruism », in Sun-Ki C.,

Swedlow B. (eds), Economics, Philosophy and Rational Choice : Aaron Wildavky Applying Cultural Theory, New Brunswick, Transaction Publishing, p. 113-131.

Lorthois D. (2000), « Mutations de la société et travail social », Avis et rapports du Conseil économique et social, Éd. des Journaux officiels.

Luc J.N. (1997), L’Invention du jeune enfant au xixe siècle. De la salle d’asile à l’école maternelle, Paris, Belin.

Luebbert G.M (1991), Liberalism, Fascism or Social Democracy : Social Classes and the Political Origins of Regimes in Interwar Europe, Oxford, Oxford University Press.

Lutz B. (1976), « Bildungssystem und Beschäftigungsstruktur in Deutschland und Frankreich, in Arbeiten des ISF », Betrieb – Arbeitsmarkt – Qualifkation 1, Frankfurt am Main, Aspekte Verlag, p. 83-151.

Lutz B. (1988), « Effet sociétal ou effet historique ? Quelques remarques sur le bon usage de la comparaison internationale », communication au XIIIe colloque de l’Association internationale des sociologues de langue française, Genève, 29 août - 2 septembre.

Lutz B. (1991), « Die Grenzen des “effet sociétal” und die Notwendigkeit einer historischen Perspektive », in Heidenreich M., Schmidt G. (Hrsg.), International vergleichende Organisationsforschung, Opladen, Westdeutscher Verlag, p. 91-105.

Lutz B., Kammerer G. (1975), Das Ende des graduirten Ingenieurs ? Eine empirische Analyse unerwarteter Nebenfolgen der Bildungsexpansion, Frankfurt-Köln, Campus.

Lutz B., Schmidt G. (1969), « Industriesoziologie », in König R. (ed), Handbuch der empirischen Sozialforschung, Band 8, Stuttgart, DTV, p. 101-263.

Lutz B., Sengenberger W. (1988), « Segmentationsanalyse und Beschäftigungspolitik », WSI Mitteilungen, Jg. 50, p. 771-779.

MacDonald T.J. (1996), « Introduction », in Macdonald T.J. (ed), The Historic Turn in the Social Sciences, Ann Arbor, University of Michigan Press.

MacLaughlin E., Glendinning C. (1996), « Paying for Care in Europe : Is there a feminist Approach ? », in Hantrais L., Mangen S. (eds), Family Policy and the Welfare of Women. Cross-National Research Papers, Third Series : Concepts and Contexts in International Comparisons, Loughborough, Loughborough University of Technology, p. 52-69.

Mahon R. (1991), « From solidaritsic Wages to solidaristic Work : A Post-Fordist Historic Compromise for Sweden ? », Economic and Industrial Democracy, vol. 12, p. 295-325.

Maier F. (1993), « Zwischen Arbeitsmarkt und Familie, Frauenarbeit in den alten Bundesländern », in Helwig G., Nickel H.M. (Hrsg.), Frauen in Deutschland 1945-1992, Bundeszentrale für politische Bildung, Schriftenreihe Band 318, Bonn.

Mair P. (1996), « Comparative Politics : An Overview », in Goodin R.E., Klingemann H.D. (eds), A New Handbook of Political Science, Oxford, Oxford University Press, p. 309-331.

Mako C., Simonyi A. (1992), « Les mécanismes de régulation et les changements sociaux dans la société hongroise », Cahiers de recherche sociologique, Université du Québec à Montréal (UQAM), n° 18-19, p. 265-276.

Mako C., Simonyi A. (1998), « Les relations de travail en Hongrie », Revue de l’IRES, n° 26, hiver, p. 61-104.

Malsch T., Seltz R. (1987), Die neuen Produktionskonzepte auf dem Prüfstand, Berlin, Sigma.

March J., Olsen J. (1989), Rediscovering Institutions, New York, Free Press.

Mares I. (1996), « Firms and the Welfare State : the Emergence of New Forms of Unemployment », WZB Discussion Paper, FS I 96-308, Berlin, WZB.

Marioni P., Roguet B. (1997), « Les programmes mis en œuvre depuis 1973 : coûts et bénéfices », in DARES, La Politique de l’emploi, Paris, La Découverte, p. 2851.

Markovits A.S. (1982), « Introduction : Model Germany – a cursory overview of a complex construct », in Markovits A.S. (ed), The Political Economy of West Germany : Modell Deutschland, New York, Praeger.

Marry C. (1993 a), « Peut-on parler autrement du modèle allemand et du modèle français de formation ? », Formation Emploi, n° 44, octobre-décembre, p. 23-28.

Marry C. (1993 b), « Construction des catégories de formation et d’emploi : une comparaison France-Allemagne », Cahiers du GRATICE, n° 5, second semestre, p. 75-96.

Marry C. (2000), « Garçons et filles à l’école », in Van Zanten A. (ed), L’École : l’état des savoirs, Paris, La Découverte, p. 283-292.

Marry C. (2001), « La féminisation de la profession d’ingénieur : une comparaison France-Allemagne », in Bouffartigue P. (ed), Les Cadres, la grande rupture, Paris, La Découverte, p. 281-296.

Marry C., Kieffer A., Brauns H., Steinmann S. (1998), « France-Allemagne : inégales avancées des femmes – Évolutions comparées de l’éducation et de l’activité des femmes de 1971 à 1991 », Revue française de sociologie, vol. 39, n° 2, p. 353-389.

Marsden D. (1999), A Theory of Employment Systems – Micro-Foundations of Societal Diversity, Oxford, Oxford University Press.

Maruani M. (ed) (1998), Les Nouvelles Frontières de l’inégalité, Paris, La Découverte.

Maruani M. (2000), Travail et emploi des femmes, Paris, La Découverte.

Maruani M., Michon F. (1998), « Les normes de la dérégulation : questions sur le travail à temps partiel », Économies et sociétés, n° 3, AB-20, p. 125-164.

Maruani M., Reynaud E. (2001), Sociologie de l’emploi, Paris, La Découverte.

Matthies H., Mückenberger U., Offe C., Peter E., Raasch S. (1994), Arbeit 2000 – Anforderungen an eine Neugestaltung der Arbeitswelt, Hamburg, Rowohlt.

Mauduit L. (2000), « Plein emploi, le consensus libéral », Le Monde, 16 décembre.

Maurice M. (1989), « Méthode comparative et analyse sociétale. Les implications théoriques des comparaisons internationales », Sociologie du travail, vol. XXI, n° 2, p. 175-191.

Maurice M. (1994 a), « Acteurs, règles et contextes. À propos des formes de la régulation sociale et de leur mode de généralisation », Revue française de sociologie, vol. 35, n° 4, p. 645-658.

Maurice M. (1994 b), « L’analyse sociétale des relations entre système éducatif et système productif. Comparaison France, Allemagne, Japon », Revue internationale en éducation, mars, n° 1, p. 35-45.

Maurice M. (2001), « L’analyse sociétale est-elle encore d’actualité : l’historicité d’une approche et son évolution », communication aux VIIIe journées de Sociologie du travail, Aix-en-Provence, 21-23 juin. Paru in Économies et sociétés, série AB, n° 8, 2002, p. 1213-1239.

Maurice M. (2003), « L’analyse sociétale et la théorie de la Régulation conjointe : un débat toujours actuel ? », in de Terssac G. (ed), Autour de la théorie de la régulation sociale, Paris, La Découverte, à paraître.

Maurice M, Mannari H., Takeoka Y., Inoki T. (1988), Des entreprises françaises et japonaises face à la mécatronique. Acteurs et organisations de la dynamique industrielle, Aix-en-Provence, LEST-CNRS, reprographie.

Maurice M., Sellier F., Silvestre J.J. (1979), « La production de la hiérarchie dans l’entreprise : recherche d’un effet sociétal », Revue française de sociologie, vol. 20, n° 2, p. 331-365.

Maurice M., Sellier F., Silvestre J.J. (1982), Politique d’éducation et organisation industrielle en France et en Allemagne, Paris, PUF.

Maurice M., Sellier F., Silvestre J.J. (1992), « Analyse sociétale et cultures nationales : réponses à P. d’Iribarne », Revue française de sociologie, vol. 33, n° 1, p. 75-86.

Maurice M., Sorge A. (eds) (2000), Embedded Organizations. Societal Analysis of Actors, Organizations and Socio-economic Context, Amsterdam-Philadelphia, John Benjamins Publishing Company.

Maurice M., Sorge A., Warner M. (1980), « Societal Differences in organizing Manufacturing Units. A Comparison of France, West Germany and Great Britain », Organization Studies, 1, p. 59-86.

Mayntz R., Scharpf F. W. (1995), « Der Ansatz des akteurzentrierten Institutionalismus », in Mayntz R., Scharpf F.W. (Hrsg), GesellschaftlicheSelbstregelung und politische Steuerung, Frankfurt am Main, Campus, p. 39-72.

Méhaut P. (1978), Formation continue, gestion du personnel et marché de la formation, Paris, Éditions du CNRS.

Mény Y. (1993), Les Politiques du mimétisme institutionnel – La Greffe et le Rejet, Paris, L’Harmattan, p. 7-38.

Mény Y. (1996), Politique comparée – Les démocraties : Allemagne, États-Unis, France, Grande-Bretagne, Italie, Paris, Montchrestien.

Merci G. (1965), « Le mouvement ouvrier en Hongrie pendant la révolution de 1848 », Le Mouvement social, n° 50, janvier-mars, p. 71-80.

Mériaux O. (1999), « Régionalisation des politiques de formation professionnelle et gestion paritaire : un rendez vous manqué ? », in Berthet T. (ed), Les Régions et la Formation professionnelle, Paris, LGDJ, p. 107-130.

Merle P. (2000), « Le concept de démocratisation de l’institution scolaire : une typologie et sa mise à l’épreuve », Population, 55 (1), p. 15-50.

Merllié D. (1985), « L’analyse de l’interaction entre variables : problème statistique ou sociologique ? », Revue française de sociologie, vol. 26, n° 4, p. 629-652.

Michel J. (2000), « Unternehmer drängen auf die Öffnung des Arbeitsmarkts », Berliner Zeitung, 2nd March.

Michon F. (1999), « Sur les difficultés de la comparaison internationale des temps de travail », papier présenté au séminaire « Comparaisons internationales », GRIS, MSE.

Mill J.S. (1867), Système de logique déductive et inductive, Paris, Librairie philosophique de Paris, Ladrange.

Milot J.P. (1998), « L’harmonisation comptable internationale », in « Normes comptables, entreprises et statistiques », INSEE-Méthodes, n° 74-75, p. 41-60.

Minc A. (1994), La France de l’an 2000, Commissariat général au Plan.

MISEP (1996 a), Rapport d’information de base – Suède, 74 p.

MISEP (1996 b), Rapport d’information de base – France, 158 p.

Mittelman J.H. (2000), The Globalization Syndrome – Transformation and Resistance, Princeton, Princeton University Press.

Möbus M., Verdier E. (1997). Les Diplômes professionnels en Allemagne et en France – Conception et jeux d’acteurs, Paris, L’Harmattan.

Montjardet D. (1989), « Questionner les similitudes. À propos d’une étude sur la police », Sociologie du travail, vol. XXXI, n° 2, p. 193-204.

Montlibert C. De (1991), L’Institutionnalisation de la formation continue, Strasbourg, Presses universitaires de Strasbourg.

Moore B. (1966), Les Origines sociales de la dictature et de la démocratie, traduction française, Paris, Maspero, 1983.

Moore W. E. (1965), The Impact of Industry, Englewood Cliffs, Prentice-Hall.

Morgenstern O. (1972), L’Illusion statistique. Précision et incertitude des données économiques, Paris, Dunod.

Morin E. (1987), Penser l’Europe, Paris, Gallimard.

Morin M.L. (1996), « Permanence et transformation du rôle de la négociation collective de branche », in Murray G., Morin M.L., Da Costa I. (eds), L’État des relations professionnelles, Toulouse, Octarès - Presses universitaires de Laval, p. 351-376.

Morin M.-L., DE Terssac G., Thoemmes J. (1998), « La négociation du temps de travail : l’emploi en jeu », Sociologie du travail, vol. XL, n° 2, p. 191-207.

Morin M.L., Dupuy Y., Larré F., Sublet S. (1999), Prestation de travail et activités de service, Paris, La Documentation française.

Mosley H., Mayer A. (1999), « Benchmarking National Labor Market Performance : A Radar Chart Approach », WZB Discussion Paper, FS I 99-202, Berlin, WZB.

Muller P. (2000), « Gouvernance européenne et globalisation », Revue internationale de politique comparée, vol. 6, n° 3, p. 707-717.

Müller-Armack A. (1956), « Soziale Marktwirtschaft », in Beckerath E. von (ed), Handwörterbuch der Sozialwissenschaften, Zugl. Neuaufl. des Handwörterbuch der Staatswissenschaften, Stuttgart, Fischer, p. 390 et suiv.

Müller-Jentsch W. (1997), Soziologie der Industrielle Beziehungen, Frankfurt am Main, Campus, 2. Aufl.

Murakami Y. (1984), « Ie Society as a Pattern of Civilization », Journal of Japanese Studies, 10 (2), p. 279-364.

Murray F.A. (1994), « Some Methodological Problems in Comparative Politics », Journal of Theoretical Politics, vol. 6, n° 3, p. 307-322.

Nakamura T. (1995), The post-war Japanese economy : his development and structure, 1937-1994, Tokyo, University of Tokyo Press, second edition. First edition 1981.

Naphtali F. (1928), Wirtschaftsdemokratie : ihr Wesen, Weg und Ziel, Berlin, Verlags-Gesellschaft des Allgemeinen Deutschen Gewerkschaftsbundes.

Nicholls A.J., (1994), Freedom with Responsibility : the Social Market Economy in Germany, 1918-1963, Oxford, Clarendon Press.

Nicole-Drancourt C. (1990), Le Labyrinthe de l’insertion, Paris, La Documentation française.

Nohara H., Silvestre J.J. (1986), « Industrial Structures, Employment Trends and Economic Crisis : the Case of France and Japan in the 1970s », in Tarling F. (ed), Flexibility in the Labor Market, London, Academic Press.

Noiriel G. (1998), « Max Weber et le sens des limites », Genèses, n° 32, septembre, p. 140-155.

Nolan B., O’Connell P.J., Whelan C.T. (2000), From Bust to Boom ? The Irish Experience of Growth and Inequality, Dublin, IPA/ESRI.

North D.C. (1990 a), Institutions, Institutional Change and Economic Performance, Cambridge, Cambridge University Press.

North D.C. (1990 b), « A Transaction Cost Theory of Politics », Journal of Theoretical Politics, vol. 2, n° 4, p. 355-367.

North D.C. (1991), « Institutions », Journal of Economic Perspectives, vol. 5, n° 1, p. 97-112.

Nutall D. (1992), The OECD International Education Indicators : a Frameworkfor Analysis, Paris, Centre for Educational Research and Innovation, OECD.

OCDE (1995), « Centre pour la recherche et l’innovation dans l’enseignement », Les Processus de décision dans 14 systèmes éducatifs de l’OCDE, Paris, OCDE.

OCDE (1998), Education at a Glance OECD Indicators 1998, Paris, Centre for Educational Research and Innovation, OECD.

OCDE et Statistique Canada (2000), La Littératie à l’ère de l’information. Rapport final de l’enquête internationale sur la littératie des adultes, Paris, OCDE.

O’Conner J., Orloff A.S., Shaver S. (1999), States, Markets, Families : Gender, Liberalism and Social Policy in Australia, Canada, Great Britain and the United States, Cambridge, Cambridge University Press.

Oertzen C. von (1999), Teilzeitarbeit und die Lust am Zuverdienen. Geschlechter-politik und gesellschaftlicher Wandel in Westdeutschland 1948-1969, Vandenhoeck und Ruprecht, Kritische Studien zur Geschichtwissenschaft, Band 132.

Oexle O.G. (2001), L’Historisme en débat. De Nietzsche à Kantorowicz, Paris, Aubier.

Offe C. (1975), Berufsbildungsreform. Eine Fallstudie, Frankfurt am Main, Suhrkamp.

Ohlsson H. (1992), « Job Creation Measures as Activist Fiscal Policy – an Empirical Analysis of Policy Reaction Behaviour », European Journal of Political Economy, 8, p. 269-280.

Ohlsson H. (1993), « Lags in the Effects of Labour Market Policy – an Empirical Analysis of Job Creation Measures », Applied Economics, 25, p. 343-348.

Ohmae K. (1996), The End of the Nation State – The Rise of Regional Economies, New York, Free Press.

Okazaki T. (1994), « The Japanese Firm under the Wartime Planned Economy », in Aoki M., Dore R. (eds), The Japanese Firm. The Sources of Competitive Strength, Oxford, Oxford University Press.

Okazaki T. (1997), « The Wartime Institutional Reforms and Transformation of the Economic System », in Banno J. (ed), The Political Economy of Japanese Society, vol. 1 : The State or the Market ?, Oxford, Oxford University Press.

Olsen J.P., Peters B.G. (1996), « Learning from Experience ? », in Olsen J.P., Peters B.G. (eds), Lessons from Experience – Experimental Learning in Administrative Reforms in Eight Democracies, Oslo, Scandinavian University Press, p. 1-35.

Olson M. (1966), The Logic of Collective Action, Cambridge, Harvard University Press.

Olson M. (1983), Grandeur et décadence des nations – croissance économique, stagflation et rigidités sociales, Paris, Bonnel.

O’Reilly J. (1994), Banking on Flexibility. Comparing Flexible Employment Practices in Retail Banking in Britain and France, Aldershot, Avebury.

O’Reilly J. (1996), « Theoretical Considerations in Cross-National Employment Research », Sociological Research Online, vol. 1, n° 1, p. 1-27.

O’Reilly J. (2000), « Is it Time to Gender the Societal Effect ? », in Maurice M., Sorge A. (eds), Embedding Organizations. Societal Analysis of Actors, Organizations and Socio-Economic Context, Amsterdam-Philadelphia, John Benjamins Publishing Company, p. 343-356.

O’ReillY J., Fagan C. (eds) (1998), Part-Time Prospects – An International Comparison of Part-Time Work in Europe, North America and the Pacific Rim, London-New York, Routledge.

O’Reilly J., Spee C. (1998), « The Future Regulation of Work and Welfare : Time for a Revised Social and Gender Contract ? », European Journal of Industrial Relations, 4 (3), p. 259-281.

Orivel F. (1993), « La copie du voisin », in « Les chercheurs planchent sur l’école », Le Journal du CNRS, n° 45, septembre.

Orloff A.S. (1993), « Gender and the Social Rights of Citizenship : State Policies and Gender Relations in Comparative Perspective », American Sociological Review, 58 (3), p. 303-328.

Orloff A.S. (1996), « Gender and the Welfare State », Annual Review of Sociology, 22, p. 51-70.

Otake H. (1987), « The Zaikai under the Occupation. The Formation and Transformation of Managerial Councils », in Ward R., Yoshikazu S. (eds), Democratizing Japan. The Allied Occupation, Honolulu, University of Hawaii Press.

Page E.C. (1995), « Comparative Public Administration in Britain », Public Administration, vol. 73, n° 1, p. 123-141.

Parsons T. (1966), Societies – Evolutionary and Comparative Perspectives, Prentice Hall Inc., Enlewood Cliffs, New Jersey.

Passeron J.C. (1996), « L’espace wébérien du raisonnement comparatif », in Weber M., Sociologie des religions, Paris, Gallimard, p. 1-49.

Paul J.J. (1992), « Le congé individuel de formation dans les trajectoires professionnelles », Formation Emploi, n° 39, juillet-septembre, p. 55-75.

Paul J.J., Tomamichel S. (1996), « Introduction aux actes du colloque de l’AFEC », Le Rôle des pouvoirs publics dans l’éducation. Approches comparatives des évolutions et tendances récentes, Lyon, 29 mai-1er juin.

Pempel T. J. (1987), « The Tar Baby Target : Reform of the Japanese Bureaucracy », in Ward R., Yoshikazu S. (eds), Democratizing Japan. The Allied Occupation, Honolulu, University of Hawaii Press.

Pestre D. (1995), « Pour une histoire sociale et culturelle des sciences. Nouvelles définitions, nouveaux objets, nouvelles pratiques », Annales EHS, 3, p. 487-522.

Peters B.G. (1998), Comparative Politics – Theory and Methods, Hampshire, Macmillan Press.

Pfau-Effinger B. (1993), « Modernisation, Culture and Part-Time Employment : the Example of Finland and West Germany », Work, Employment and Society, vol. 7, n° 3, p. 383-410.

Pfau-Effinger B. (1998), « Culture or Structure as Explanations for Differences in Part-Time Work in Germany, Finland and the Netherlands ? », in O’Reilly J., Fagan C. (eds), Part-Time Prospects, London, Routledge, p. 177-198.

Pierson P. (eds) (2001), The New Politics of the Welfare State, Oxford, Oxford University Press.

Piore M., Sabel C. (1984), The Second Industrial Divide : Possibilities for Prosperity, New York, Basic Books.

Pisani-Ferry J. (2000), Le Plein-Emploi, Conseil d’analyse économique, Paris, La Documentation française.

Pissarides C.A. (1990), Equilibrium Unemployment Theory, Oxford, Basil Blackwell.

Plantenga J., Hansen J. (1999), « Assessing Equal Opportunities in the European Union », International Labour Review, 138 (4), p. 351-379.

Podevin G. (1995), « De la promotion sociale à la promotion de l’économique », Pour, n° 148, p. 65-80.

Polanyi K. (1957), The Great Transformation, First paperback edition, Boston, Beacon Press.

Poli L. (1998), « État de l’harmonisation européenne en matière comptable », in« Normes comptables, entreprises et statistiques », INSEE-Méthodes, n° 74-75, p. 19-28.

Pontusson J. (1996), « Le modèle suédois en mutation : vers le néolibéralisme ou le modèle allemand ? », in Crouch C., Streeck W. (eds), Les Capitalismes en Europe, Paris, La Découverte, p. 77-98.

Porter T.M. (1995), Trust in Numbers. The Pursuit of Objectivity in Science and Public Life, Princeton University Press.

Pouchet A. (ed) (2001), Sociologies du travail : 40 ans après, Paris, Elsevier.

Powell W.W. (1991), « Expanding the scope of institutional analysis », in Powell W.W., DiMaggio P.J. (eds), The New Institutionalism in Organizational Analysis, Chicago, The University of Chicago Press, p. 183-203.

Power M. (1992), « From Common Sense to Expertise : Reflections on the Prehistory of Audit Sampling », Accounting, Organizations and Society, 17, 1, p. 37-62.

Prost A. (1982), « L’école et la famille dans une société en mutation », in Histoire générale de l’éducation en France, t. 4, Paris, Nouvelle Librairie de France, p. 378-382.

Prost A. (1985), « L’échec scolaire : usage social et usage scolaire de l’orientation », in Plaisance E. (ed), L’Échec scolaire, nouveaux débats, nouvelles approches sociologiques, Paris, CNRS Éditions.

Pugh D.S., Hickson D.J., Hinings C.R., Mac Donald K.M., Turner C., Lupton T. (1963), « A conceptual Scheme for Organizational Analysis », A.S.O., vol. 8, p. 289-315.

Putnam H. (1984), Raison, vérité et histoire, Paris, Minuit.

Pyle K.B. (1974), « Advantages of Followership : German Economics and Japanese Bureaucrats, 1890-1925 », Journal of Japanese Studies, 1, p. 127-64.

Quack S., O’Reilly J., Hildebrandt S. (1995), « Structuring Change : Training and Recruitment in Retail Banking in Germany, Britain and France », The International Journal of Human Resource Management, 6 (4), p. 759-794.

Quine W. (1960), Word and Object, MIT Press. Traduction française, Le Mot et la Chose, Paris, Flammarion, 1978.

Radaelli C.M. (2000), « Policy Transfer in the European Union : Institutional Isomosphism as a Source of Legitimacy », Governance, vol. 13, n° 1, p. 25-43.

Raffe D. (1995), « La transition école-travail. Évolution d’un domaine de recherche », in Jobert A., Marry C., Tanguy L. (eds), Éducation et travail en Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, Paris, p. 173-192.

Ragin C. (1987), The Comparative Method – Moving Beyond Qualitative and Quantitative Strategies, Berkeley, University of California Press.

Ragin C. (1996), « Comparaison, analyse qualitative et formalisation », Revue internationale de politique comparée, vol. 3, n° 2, p. 383-403.

Redor D. (1998), « De la planification de la main-d’œuvre au marché du travail : crises et adaptation », Revue d’études comparatives Est-Ouest, vol. 29, n° 2, p. 5-10.

Rehfeld U. (1997), « Les syndicats face à la mondialisation des firmes : le rôle des comités d’entreprise européens », in Actes du GERPISA, « Relations salariales des firmes internationalisées », n° 21, p. 25-35.

Reinhold G. (1997), Soziologielexikon, München, Oldenburger Verlag.

Revel J. (ed) (1996), Jeux d’échelle. La micro-analyse à l’expérience, Paris, Seuil-Gallimard.

Reynaud J.D. (1979), « Conflit et régulation sociale – Esquisse d’une théorie de la régulation conjointe », Revue française de sociologie, avril-juin, vol. 20, n° 2, p. 367-376.

Reynaud, J.D. (1989), Les Règles du jeu. L’action collective et la régulation sociale, Paris, Armand Colin.

Reynaud J.D. (1995), Le Conflit, la Négociation et la Règle, Toulouse, Octarès.

Riker W. (1962), The Theory of Political Coalitions, New Heaven, Yale University Press.

Ritter G.A. (1998), Über Deutschland : die Bundesrepublik in der deutschen Geschichte, München, C.H. Beck.

Rokkan S. (1970), Citizens, Elections, Parties, Oslo, Universitetforlaget.

Rorty R. (1994), Objectivisme, relativisme, vérité, Paris, PUF.

Rose M. (1985), « Universalism, Culturalism and the Aix Group : Promise and Problems of a Societal Approach to Economic Institutions », European Sociological Review, vol. 1, n° 1, May, p. 65-83.

Rose R. (1991), « Comparing Forms of Comparative Analysis », Political Studies, vol. XXXIX, p. 446-462.

Rose R. (1993), Lesson-drawing in Public Policy – A Guide to Learning Across Time and Space, Chatham, Chatham House Publisher.

Rosenau J.N. (1998), « Governance and Democracy in a Globalizing World », inArchibulgi D., Held D., Köhler M. (eds), Re-imagining Political Community – Studies in Cosmopolitan Democracy, Cambridge, Polity Press, p. 28-57.

Rosenberg H. (1967), Grosse Depression und Bismarckzeit. Wirtschaftsablauf, Gesellschaft und Politik in Mitteleuropa, Berlin, Walter de Gruyter & Co.

Rosenthal J.L. (1998), « The Political Economy of Absolutism Reconsidered », inBates R.H., Greif A.L.M., Rosenthal J.L., Weingast B.R. (eds), Analytic Narratives, Princeton, Princeton University Press, p. 64-108.

Ross M.H. (1997), « Culture and Identity in Comparative Political Analysis », in Lichbach M.I., Zuckerman A.S. (eds), Comparative Politics – Rationality, Culture and Structure, Cambridge, Cambridge University Press, p. 42-80.

Rubery J. (1994), « The British Production Regime : a societal-specific system ? », Economy and Society, 23 (3), p. 335-354.

Rubery J. (ed) (1988), Women and Recession, London, Routledge and Kegan Paul.

Rubery, J. (1999), Gender Mainstreaming in European Employment Policy, Report by the European Commission’s Group of Experts on Gender and Employment, Brussels, European Commission.

Rubery J., Fagan C. (1995), « Comparative Industrial Relations Research : Towards Reversing the Gender Bias », British Journal of Industrial Relations, 33 (2), p. 209-236.

Ruschemeyer D., Huber S.E., Stephens J.D. (1992), Capitalist Development and Democracy, Cambridge, Polity Press.

Sainsaulieu R. (1977), L’Identité au travail, Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques.

Sainsbury D. (1994) (ed), Gendering Welfare States, London, Sage.

Sainsbury D. (1996), Gender, Equality and Welfare States, Cambridge, Cambridge University Press.

Salais R. (1999), « Identité économique nationale et échanges croisés entre la France et l’Allemagne », in Zimmermann B., Didry C., Wagner P. (eds) (1999), Le Travail et la Nation. Histoire croisée de l’Allemagne et de la France, Paris, Éd. de la Maison des sciences de l’homme, p. 365-390.

Salais R., Baverez N., Reynaud B. (1986), L’Invention du chômage, Paris, PUF.

Sartori G. (1994), « Bien comparer, mal comparer », Revue internationale de politique comparée, vol. 1, n° 1, p. 19-36.

Sartre J.P. (1939), Le Mur, Paris, Gallimard, édition de 1988.

Sartre J.P. (1949), « Défense de la culture française par la culture européenne », Politique étrangère, XIV, n° 3, p. 233-248.

Sartre J.P. (1960), Critique de la raison dialectique, Paris, Gallimard.

Sassen S. (1998), Globalization and its Discontents, New York, The New Press.

Scarpetta S. (1996), « Le rôle des politiques du marché du travail et des dispositions institutionnelles concernant le chômage : une comparaison internationale », Revue économique de l’OCDE, n° 26, p. 1-92.

Scharpf F.W. (1997), Games Real Actors Play – Actor-Centered Institutionalism in Policy Research, Boulder, Westview Press.

Scharpf F.W. (2000 a), Welfare and Work in the Open Economy – Constraints, Challenges, and Vulnerabilities, Washington D.C.

Scharpf F.W. (2000 b), Gouverner l’Europe, Paris, Presses de Science-Po.

Scharpf F.W. (2000 c), « Institutions in Comparative Policy Research », Comparative Political Studies, vol. 33, n° 6-7, p. 762-790.

Scharpf F., Schmidt V. (2000), Welfare and Work in the Open EconomyFrom Vulnerability to Competitivensess, Oxford, Oxford University Press.

Schatzman L., Strauss A. (1973), Field Research. Strategies for a Natural Sociology, Englewood Cliffs, Prentice Hall.

Scheuch E.K. (1990), « The Development of Comparative Research : Towards Causal Explanations », in Oyen E. (ed), Comparative Methodology – Theory and Practice in International Social Research, London, Sage, p. 19-37.

Schmid G. (1994 b), Reorganisation der Arbeitsmarktpolitik : Märkte, Politische Steuerung und Netzwerke der Weiterbildung für Arbeitslose in der Europäischen Union, WZB discussion paper, FS 94-213, Berlin, 111 p.

Schmid G. (ed) (1994 a), Labour Market Institutions in Europe, New York - London, Sharpe.

Schmid G. (1995), « Le plein emploi est-il possible ? – Les marchés du travail transitoires en tant que nouvelle stratégie dans les politiques d’emploi », Travail et emploi, n° 65, p. 5-17.

Schmid G., Reissert B., Bruche G. (1992), Unemployment Insurance and Active Labour Market Policy : An international Comparison of financing Systems, Detroit, Wayne State University Press.

Schmid G., Schömann, K. (1999) (eds), « Von Dänemark lernen. Learning from Denmark », WZB Discussion Paper, FS I 99-201, Berlin, WZB.

Schmitter P. (1974), « Still the Century of Corporatism ? », The Review of Politics, 36, n° 1, p. 85-131.

Schmitter P. (1990), « Sectors in Modern Capitalism : Modes of Governance and Variations in Performance », in Brunetta R., Dell’Aringa C. (eds), Labour Relations and Economic Performance, London, The Macmillan Press, p. 3-39.

Schnapper D. (1999), La Compréhension sociologique. Démarche de l’analyse typologique, Paris, PUF.

Schöman K. (1995), « Marchés du travail et dynamiques des mobilités professionnelles », in Jobert A., Marry C., Tanguy L. (eds), Éducation et travail en Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, Paris, Armand Colin, p. 125-149.

Schriewer J. (1989), « Dualité de l’éducation comparée. Comparaison transculturelle et externalisation à l’échelle mondiale », Perspectives, vol. XIX, n° 3, p. 423-441.

Schriewer J. (1997), « L’éducation comparée : mise en perspective historique d’un champ de recherche », Revue française de pédagogie, n° 121, p. 112-126.

Segrestin D. (1992), Sociologie de l’entreprise, Paris, Armand Colin.

Seiler D.L. (1982), La Politique comparée, Paris, Armand Colin.

Seiler D.L. (1994), « Science politique, comparaison et universaux ou ce que veut comparer veut dire… », Revue internationale de politique comparée, vol. 1, n° 1, p. 91-110.

Selznick P. (1957), Leadership in Administration. A Sociological Interpretation, New York, Harper and Row.

Senarclens P. DE (2000), Maîtriser la mondialisation – La régulation sociale internationale, Paris, Presses de Sciences Po.

Shavit Y., Müller W. (eds) (1998), From School to Work. A Comparative Study of educational Qualifications and Occupational Destinations, Oxford, Clarendon Press.

Siaroff A. (1994), « Work, Welfare and Gender Equality : A New Typology », inSainsbury D. (ed), Gendering Welfare States, London, Sage, p. 82-100.

Silvestre J.J. (1986), « Marché du travail et crise économique : de la mobilité à la flexibilité », Formation Emploi, n° 14. Repris in Gazier B., Marsden D., Silvestre J.J. (eds), Repenser l’économie du travail. De l’effet d’entreprise à l’effet sociétal, Toulouse, Octarès, 1998, p. 147-160.

Silvestre J.J. (1990), « Systèmes hiérarchiques et analyse sociétale », Revue française de gestion, janvier-février, n° 71, p. 107-115.

Simon H.A. (1986), « Theories of Bounded Rationality », in McGuire C.B., Radner R. (eds), Decision and Organization : A Volum in Honor of Jacob Marshak, Minneapolis, University of Minnesota Press.

Simonyi A. (1999), « Formations supérieures et travail social en Europe. Enjeux pour la recherche, la conception et la conduite des politiques sociales », Colloque européen, ministère de l’Emploi et de la Solidarité, 1er et 2 juin.

Skocpol T. (1979), States and Social Revolution : A Comparative Analysis of France, Russia, and China, New York, Cambridge University Press.

Skocpol T. (1984), Vision and Method in Historical Sociology, Cambridge, Cambridge University Press.

Skocpol T. (1992), Protecting Soldiers and Mothers : The Political Origins of Social Policy in the United States, Cambridge, Mass., The Belknap Press of Harvard University.

Skocpol T., Finegold K. (1982), « Economic Intervention and the Early New Deal », Political Science Quaterly, n° 97, p. 255-278.

Skocpol T., Somers M. (1980), « The Uses of Comparative History in Macrosocial Inquiry », Comparative Studies in History and Society, n° 22, p. 147-197.

Smith A. (2000), « L’analyse comparée des politiques publiques : une démarche pour dépasser le tourisme intelligent ? », Revue internationale de politique comparée, vol. 7, n° 1, p. 7-19.

Sociologie du travail (1989), numéro spécial « Les comparaisons internationales – Théories et méthodes », vol. XXXI, n° 2.

Sorge A. (1979), « Engineers in Management : A Study of British, German and French Traditions », Journal of General Management, vol. 5, autumn, p. 46-57.

Sorge A. (2000), « The Diabolical Dialectics of Societal Effects », in Maurice M., Sorge A. (eds), Embedding Organizations : Societal Analysis ofActors, Organizations and Socio-Economic Context, Amsterdam-Philadelphia, John Benjamins Publishing Company, p. 37-56.

Sorge A., Warner M. (1986), Comparative Factory Organisation. An Anglo-german Comparison of Management and Manpower in Manufacturing, Aldershot, Gower.

Soskice D. (1999), « Divergent Production Regimes. Coordinated and Uncoordinated Market Economies in the 1980s and the 1990s », in Kitschelt H., Lange P., Marks G., Stephens J.D. (eds), Continuity and Change in Contemporary Capitalism, Cambridge, Cambridge University Press, p. 101-134.

Soskice D. (2000), « Explaining Changes in Institutional Frameworks : Societal Patterns of Business Coordination », in Maurice M., Sorge A. (eds), Embedding Organizations : Societal Analysis of Actors, Organizations and Socio-Economic Context, Amsterdam/Philadelphia : John Benjamins Publishing Company, p. 167-83.

Speckesser S., Schütz H., Schmid G. (1998), « Benchmarking Labour Markets and Labour Policies Performance with Reference to the European Employment Strategy », in Tronti L. (ed), Benchmarking Employment Performance and Labour Market Policies, Final Report 1997, Berlin, Institute for Applied Socio-Economics, p. 76-97.

Spurk J. (1997), Nationale Identität – Zwischen gesundem Menschenverstand und Überwindung, Frankfurt - New York, Campus Verlag.

Spurk J. (1998), Une critique de la sociologie de l’entreprise, Paris, L’Harmattan.

Spurk J. (ed) (1997), Approche comparative des entreprises en France et en Allemagne – Le déclin de l’empire des aiguilles, Paris, L’Harmattan.

Steedman H. (1999), « Measuring the Quality of Educational Outputs : Some Unresolved Problems », in Alexander R., Broadfoot P., Phillips D. (eds), Learning from Comparing : New Directions in Comparative Education Research, vol. 1, Oxford, Symposium Books.

Stigler S. (1986), The History of Statistics. The Measurement of Uncertainty Before 1900, Harvard, Harvard University Press.

Stiglitz J. (2002), Globalization and its Discontents, New York, W.W. Norton.

Stinchcombe A. (1968), Constructing Social Theories, New York, Haarcourt, Brace and World Inc.

Stone D. (2000), « Non-Governmental Policy Transfer : The Strategies of Independant Policy Institute », Governance, vol. 13, n° 1, p. 45-70.

Storrie D., Bjurek H. (2000), « Benchmarking European Labour Market Performance with Efficiency Frontier Techniques », WZB Discussion Paper, FS I 00211, Berlin, WZB.

Strath B., Wilkinson F. (1990), The Swedish Wage Policy with Solidarity and Active Labour Market Policy, miméo., 28 p.

Streeck W. (1992), Social Institutions and Economic Performance : Studies of Industrial Relations in Advanced Capitalist Economies, London, Sage.

Streeck W. (1996), « Le capitalisme allemand : existe-t-il ? A-t-il des chances de survivre ? », in Crouch C., Streeck W. (eds), Les Capitalismes en Europe, Paris, La Découverte, p. 47-75.

Streeck W., Schmitter P. (1985), « Gemeinschaft, Markt und Staat – und die Verbände ? », Journal für Sozialforshung, 25. Jg, Heft 2, p. 133-157.

Streeck W., Schmitter P. (eds) (1986), Private Interest Government : Beyond Market and State, Beverly Hills, Sage.

Supiot A. (ed) (1999), Au-delà de l’emploi : transformations du travail et devenir du droit du travail en Europe, Paris, Flammarion.

Surel Y. (2000), « Comparer des sentiers institutionnels. La réforme des banques centrales au sein de l’Union européenne », Revue internationale de politique comparée, vol. 7, n° 1, p. 135-166.

Taddei D. (1997), « La réduction du temps de travail », Rapport du Conseil d’analyse économique, n° 1, Paris, La Documentation française, octobre, 82 p. Extraits publiés sous le titre « Réduction du temps de travail : modalités et expériences récentes », Problèmes économiques, n° 2561, 25 mars 1998, p. 1-6.

Tanguy L. (1993), « Les chercheurs planchent sur l’école », Journal du CNRS, n° 45, septembre.

Thelen K. (1991), Union of Parts – Labor Politics in Postwar Germany, Ithaca, Cornell University Press.

Thelen K. (1994), « Beyond Corporatism. Toward a new Framework for the Study of Labor in Advanced Capitalism », Comparative Politics, october, p. 107-124.

Thelen K. (1999), « Historical Institutionalism in Comparative Politics  », Annual Review of Political Science, vol. 2, p. 369-404.

Thelen K., Steinmo S. (1992), « Historical institutionalism in comparative politics », in Thelen K., Steinmo S., Longstreth F. (eds), Structuring Politics. Historical Institutionalism in Comparative Analysis, Cambridge, Cambridge University Press, p. 1-32.

Thélot C. (1982), Tel père, tel fils, Paris, Dunod.

Therborn G. (1986), Why Some Peoples are More Unemployed than Others, London, Verso.

Théret B. (1997), « Méthodologie des comparaisons internationales, approches de l’effet sociétal et de la régulation : fondements pour une lecture structuraliste des systèmes nationaux de protection sociale », L’Année de la régulation, vol. 1, p. 163-228.

Thévenot L. (1986), « Les investissements de forme », Cahiers du Centre d’études de l’emploi, n° 29, p. 21-71.

Thoemmes J. (2000), Vers la fin du temps de travail ?, Paris, PUF.

Thoemmes J. (2001), « Temps de travail et régulations intermédiaires », in Groux G. (ed), L’Action publique négociée : le cas des 35 heures, Paris, L’Harmattan, p. 127-141.

Thoemmes J., Thébault C., De Terssac G. (2000), La Loi de Robien : un tournant dans la négociation collective sur le temps de travail en Midi-Pyrénées, rapport final, CERTOP, Conseil régional Midi-Pyrénées, Toulouse, 70 p.

Thoemmes J., Labit A. (1995), « La semaine de quatre jours chez Volkswagen : un scénario original de sortie de crise ? » Travail et emploi, n° 64, p. 5-23.

Tilly C. (1984), Big Structures, Large Processes, Huge Comparisons, New York, Russel Sage Foundation.

Tilly C. (1992), « Prisonniers de l’État », Revue internationale des sciences sociales, vol. 44, n° 133, p. 373-387.

Tilly L., Scott J. (1987), Les Femmes, le Travail et la Famille, Marseille, Éd. Rivages.

Touraine A. (1955), L’Évolution du travail ouvrier aux usines Renault, Paris, Éditions du CNRS.

Touraine A. (1966), La Conscience ouvrière, Paris, Seuil.

Trinczek R., West A. (1999), « The Use of Statistics and Indicators to evaluate Universities in Europe. Aims, Fields, Problems and Recommendations », European Journal of Education, 34, 3, p. 358-71.

Tripier P. (1994), « La sociologie du travail à travers ses paradigmes », in De Coster M., Pichault F. (eds), Traité de sociologie du travail, Bruxelles, De Boeck Université, p. 29-47.

Tronti L. (ed) (1998), Benchmarking Employment Performance and Labour Market Policies, Final report 1997, Berlin, Institute for Applied Socio-Economics.

Unger B., Van Waarden F. (1997), Convergence or Diversity ? Internationalization and Economic Policy Response, Aldershot, Avebury.

Unesco (1997), International Standard Classification of Education ISCED 1997.

Van Haecht A. (1996), « Politiques scolaires européennes : partage des responsabilités aux niveaux national, régional et local », communication au colloque de l’AFEC, Lyon, 29 mai - 1er juin.

Van Waarden F. (1997), « Persistence of National Policy Styles : A study of their institutional foundations », in Unger B., Van Waarden F. (eds), Convergence or Diversity ? Internationalization and Economic Policy Response, Aldershot, Avebury, p. 333-372.

Vaniscotte F. (1996), Les Écoles de l’Europe. Systèmes éducatifs et dimension européenne, Paris, INRP.

Vanolli A. (2001), Histoire de la comptabilité nationale, Paris, La Découverte.

Vassy C. (1997), Le Travail en équipe à l’hôpital. Comparaison de l’organisation de six services de neurologie en Allemagne, France et Grande-Bretagne, thèse de sociologie (sous la direction de E. Friedberg), Institut d’études politiques de Paris.

Vassy C. (1999), « Travailler à l’hôpital en Europe. Apport des comparaisons internationales à la sociologie des organisations », Revue française de sociologie, vol. 40, n° 2, p. 325-356.

Véga A. (1997) « Les infirmières hospitalières françaises : l’ambiguïté et la prégnance des représentations professionnelles », Sciences sociales et santé, XV, 3, p. 103-130

Visser J., Hemerijck A. (1997), A Dutch Miracle : Job Growth, Welfare Reform and Corporatism in the Netherlands, Amsterdam, University of Amsterdam Press.

Wagner P. (1993), « Die Soziologie der Genese sozialer Institutionen », Zeitschrift für Soziologie, Jg 22, Heft 6, 12/93, p. 464-476.

Walwei U. (1996), « Improving Job-matching through Placement Services », inSchmid G., O’Reilly J., Schömann K. (eds), International Handbook of Labour Market Policy and Evaluation, Cheltenham, Edward Elgar, p. 402-427.

Walzer M. (1997), Sphères de justice. Une défense du pluralisme et de l’égalité, Paris, Seuil.

Warwick D.P., Osherson S. (eds) (1973), Comparative Research Methods, Englewood Cliffs, N.J., Prentice Hall.

Weber H. (1991), « Political Design and Systems of Interest Intermediation : Germany between the 1930s and the 1950s », in Grant W., Nekkers J., VAN Waarden F. (eds), Organizing Business for War : Corporatist Economic Organization during the Second World War, New York - Oxford, Berg.

Weber M. (1915-1920), « L’éthique économique des religions mondiales », in Sociologie des religions, Paris, Gallimard, édition 1996, p. 329-486.

Weber M. (1959), Le Savant et le Politique, Paris, Plon.

Weber M. (1904), Die « Objektivität » sozialwissenschaftlicher und sozialpolitischer Erkenntnis. Traduction française in Essais sur la théorie de la science, Paris, Plon, Agora, 1992.

Weir M., Skocpol T. (1983), « State Structures and Social Keynesianism », International Journal of Comparative Sociology, vol. XXIV, n° 1-2, p. 4-29.

Weiss L. (1998). The Myth of the Powerless State – Governing the Economy in a Global Era, Cambridge, Polity Press.

West A., Edge A., Stokes E. (1999), Secondary Education across Europe : Curricula and School Examination Systems, Clare Market Papers no. 14, London, Centre for Educational Research, London School of Economics and Political Science.

West A., Edge A., Stokes E. (2000), Examination and Assessment of Data on Foreign Language Learning : Final Report, Commissioned by DG XXII under the Leonardo da Vinci Programme.

West A., Pennell H., Noden P. (1998), « School Admissions : Increasing Equity, Accountability and Transparency », British Journal of Educational Studies, 46, 2, p. 188-200.

Westney E.D. (1987), Imitation and Innovation. The Transfer of Western organizational Patterns to Meiji Japan, Cambridge, Mass., Harvard University Press.

Whiteside N., Salais R. (1998), « Comparing Welfare States : Social Protection and Industrial Politics in France and Britain 1930-1960 », Journal of European Social Policy, 8 (2), p. 139-154.

Wielemans W. (1997), « Back to Theories and Methods in European Comparative Education : A Revision of Systems Analysis », in De Clerck K., Simon F. (eds), Studies in Comparative, International and Peace Education, Gent, Liber Amicorum Henk Van Daele, CHSP, p. 151-184.

Wildavsky A. (1994), « Species Loss Revisited », Endangered Species Blueprint, National Wilderness Institute, n° 5.

Williamson O. (1975), Markets and Hierarchies, New York, Free Press.

Wittrock B., Wagner P., Wollmann H. (eds) (1991), « Social Science and the Modern State : Knowledge, Institutions and Societal Transformations », in Wagner P., Hirschon Weiss C., Wittrock B., Wollmann H. (eds), Social Sciences and Modern States : National Experiences and Theoretical Crossroads, Cambridge, Cambridge University Press.

Wolhuter C.C. (1997), « Classification of National Education Systems : A Multivariate Approach », Comparative Education Review, May, 41, p. 161-177.

Woodward J. (1965), Industrial Organization. Theory and Practice, London, Oxford University Press.

Zimmermann B. (1999), « Deux modes de construction statistique du chômage au tournant du siècle », in Zimmermann B., Didry C., Wagner P. (eds) (1999), Le Travail et la Nation. Histoire croisée de l’Allemagne et de la France, Paris, Éd. de la Maison des sciences de l’homme, p. 253-275.

Zimmermann B., Didry C., Wagner P. (eds) (1999), Le Travail et la Nation. Histoire croisée de l’Allemagne et de la France, Paris, Éd. de la Maison des sciences de l’homme.

Zoll R. (1992), Nouvel Individualisme et solidarités quotidiennes, Paris, Kimé.

Zysman J. (1983), Governments, Markets and Growth. Financial Systems and the Politics of Industrial Change, Ithaca, N.Y., Cornell University Press.

© CNRS Éditions, 2003

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search