Version classiqueVersion mobile

Les capitaux de l’islam

 | 
Gilbert Beaugé

Introduction

Les enjeux de l’islam dans le champ économique

Gilbert Beaugé

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Si l’on conçoit la religion comme un ensemble de préceptes moraux uniquement orientés vers la « gestion des bien du salut1 », selon l’expression de Max Weber, l’islam est plus qu’une religion puisqu’il a vocation a intervenir également, et de la manière la plus directe, dans la gestion des biens matériels. La clé de voûte de cette intervention tourne autour de l’interdiction du riba et de son corollaire : la participation aux profits et pertes. L’interdiction du riba, autrement dit, l’interdiction d’un taux d’intérêt fixe et prédéterminé, trouve en effet un complément dans le principe du partage des risques associés à l’activité économique. Dès la fin des années 60, Maxime Rodinson attirait notre attention sur cet aspect en posant la question de la compatibilité de l’islam avec le capitalisme, pour conclure aussitôt par la négative : « La corrélation entre islam et système économique est apparue dans une très large mesure négative sur le plan du moins des structures fondamentales2. ...

© CNRS Éditions, 2001

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search