Version classiqueVersion mobile

Florilège au jardin de l’histoire des Noirs (Zuhür Al Basatin). Tome 1, volume 1

 | 
Shaykh Muusa Kamara

Annexe du premier chapitre. Chronologie des Satigi Deeniyankooɓe du xvie au xviiie siècle

Jean Schmitz

Texte intégral

1Cette généalogie de Kamara doit être éclairée par une présentation graphique de celle-ci et par une chronologie reportées en annexe.

Généalogie des Satigi Deeniyankooɓe

2Le graphique généalogique a été établi à l’aide du « Tableau généalogique des Déniyanké », d’après Siré Abbâs Soh (1913) et de la généalogie incluse dans la thèse de Oumar Kane (1986, p. 188).

Chronologie de la dynastie Deeniyankooɓe du xviie au xviiie siècle

3Les chronologies proviennent essentiellement des ouvrages suivants :

  • Robinson, Curtin et Johnson (1972, Tableau de synthèse, pp- 566-567).

  • O. Kane (1986, p. 200) retrace les années de règne aux xvie-xviiesiècle. Il faut ajouter un article du même auteur, sur la chronologie des Satigi datant de 1970.

  • En ce qui concerne la période qui va de 1724 à 1745, on trouve des indications plus précises dans une note de l’article de Becker et Martin (1977, p. 279, n. 42).

4Une seule codification renvoie du texte de Kamara à la généalogie et à la chronologie. Cette codification prend en compte les générations en commençant par Koli Teŋella sur un axe vertical noté à gauche de la feuille, et un numéro d’ordre des individus appartenant à la même génération, classés de gauche à droite. Ne sont mentionnés dans le tableau chronologique par leur nom et leur numéro de code que les Satigi qui ont régné durant le xviie siècle et le xviiie siècle (correspondant aux générations 3 à 7). Une classification des individus appartenant à la même génération (A, B, C, a, b, c) est utilisée dans le texte lorsque cette solution purement arbitraire semble plus adaptée que celle qui aurait consisté à suivre l’ordre de succession des Satigi, car les auteurs cités plus haut, et bien qu’ils aient établi leur liste à partir de compilations, sont rarement d’accord entre eux, sauf en ce qui concerne la période d’un siècle qui va du début du xviie siècle au début du xviiie siècle (environ 1724).

5On ne trouve entre [...] que les dates sur lesquelles O. Kane et Robinson et al. sont d’accord.

Périodisation de la domination des Satigi

6On peut distinguer rapidement plusieurs périodes dans l'histoire du Fuuta Tooro sous la domination des Satigi :

  1. Au début du xvie siècle, on assiste à la conquête du Fuuta par Koli Teŋella et ses compagnons.

  2. Un siècle après, durant la dernière partie du xviie siècle et la première moitié du xviiie siècle, se constitue un empire peul qui étend son hégémonie sur tout le nord de la Sénégambie et contrôle surtout les régions aurifères du Haut Sénégal (en particulier le Bambuk) (voir Boulègue 1980).

  3. La guerre des marabouts menée par Nasīr al-Dīn dans le sud-ouest de l’actuelle Mauritanie à la fin du xviie siècle, sous le règne de Siree Tabakali (4.2), met fin au tribut que versaient les États limitrophes, le Waalo et le Jolof, et donc à l’hégémonie des Peuls (O. Kane 1986, p. 198).
  4. Le xviiie siècle sera marqué par l’importance des guerres de succession et les rivalités des prétendants au titre de Satigi, le plus connu de ces conflits ayant été celui qui opposa Sammba Gelaajo Jeegi (6.5) et Konko Buuba Muusa (7.1) entre 1724 et 1745, suite à l’intervention des guerriers maures, souvent manipulés par le comptoir de Saint-Louis, à partir du règne de Bubakar Siree (5.5) qui commence en 1718 (O. Kane 1986).

  5. A la fin du xviiie siècle, à partir de la sixième génération, la règle d’exclusion de ceux dont le père n’a pas régné ne fonctionne plus (O. Kane 1986, p. 515), comme en témoigne l’arrivée au pouvoir de Buubu Gaysiri (6.3) (1747-1749) et de Jaaye Hola (6.6) (1750/1751-1752), débouchant ainsi sur la guerre civile à partir de 1752 et ouvrant la voie à la prise du pouvoir des Tooroɓɓe que l’on date approximativement à 1775.

Chronologie des Satigi (xvie-xviiiee siècle)

Chronologie des Satigi (xvie-xviiiee siècle)

Chronologie des Satigi (xviiie siecle)

Chronologie des Satigi (xviiie siecle)

7L’instabilité du pouvoir des Satigi (xviiie siècle)

8Une chronologie plus précise de la rivalité entre Sammba Gelaajo Jeegi et Konko Buubu Muusa est proposée dans l’article de Charles Becker et Victor Martin, « Journal historique et Suitte du Journal historique (1729-1731) », Bulletin de l’IFAN, sér. B, vol. XXXIX (2), 1977, p. 279, n. 41.

- Buubu Muusa (Ier règne)

1721

- Bubakar Siree

1722-1723

- Buubu Muusa (2)

(fin) 1723-1724 (mars)

Divergence avec Robinson et al.

1724-1745

- Sammba Siree

1724

- Buubu Muusa (3)

1724

- Sammba Gelaajo (Ier règne)

1724 (1726-1729)

+ Buubu Muusa (4)

(1726-1729) -1730

+ Sammba Gelaajo (2)

1731-1734

+ Konko Buubu Muusa (Ier règne)

1734-1736

+ Sammba Gelaajo (3)

1737

+ Konko Buubu Muusa (2)

1737-(1738-1739)

- Sammba Gelaajo (4)

(1738-1739)-1742

- Konko Buubu Muusa (3)

1742-1745

+ Buubu Gaysin

1745

Table des illustrations

Titre Chronologie des Satigi (xvie-xviiiee siècle)
URL http://books.openedition.org/editionscnrs/docannexe/image/8458/img-1.jpg
Fichier image/jpeg, 200k
Titre Chronologie des Satigi (xviiie siecle)
URL http://books.openedition.org/editionscnrs/docannexe/image/8458/img-2.jpg
Fichier image/jpeg, 176k

© CNRS Éditions, 1998

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search