Version classiqueVersion mobile

Habitat, État, société au Maghreb

 | 
Pierre Robert Baduel

Quatrième partie. L'Habitat dans les mutations de la société rurale

Les ksouriens sur la route

Émigration et mutation spatiale de l’habitat dans l’oasis de Tinjdad

Mohamed Naciri

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Des oasis du Draa à l’ouest, à celles du Tafilalet à l’est, les qsour (sing : qsar) produisent une espèce de fascination. De la séduction exercée sur le simple touriste à l’intérêt passionné de l’anthropologue, de la quête de l’historien qui chevauche les siècles passés à l’enquête du géographe arpentant ces espaces solitaires à la porte de l’immensité désertique, des investigations du sociologue qui scrute une société pétrie par l’eau et le sable à l’architecte perplexe devant l’harmonie d’un habitat ocre sorti de terre et tranchant sur le vert des cultures, l’unanimité sur la valeur et la nécessité de sauvegarde de ce patrimoine à la fois conquête sur le désert, adaptation remarquable à l’environnement et foyer culturel et de pouvoir ne souffre pas, en apparence, d’exceptions.

La seule, de taille, est celle de la population qui ne semble pas partager l’émerveillement que suscitent chez ces témoins les qsour et leurs palmeraies. Inconscience de jouir d’un privilège, évolution des ha...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search