Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le sable de Babel

 | 
Alain Ricard

Chapitre 6. L’émergence de la figure de l’écrivain

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Vers la fin du xixe, en Afrique, apparaissent des portraits de figures historiques nouvelles. Un dessin représente Ntsikana en berger, et nous avons une photo de Tiyo Soga. Avec ces portraits, une nouvelle figure surgit dans l’histoire, comme l’a bien montré Janos Riesz (2007 : 381) : celle de l’écrivain, ici le romancier.

Des deux images que nous avons de Thomas Mofolo, l’une est particulièrement intéressante : elle est due à Frédéric Christol. L’écrivain a le regard perdu vers on ne sait où. Il est représenté de profil, en costume européen. Le dessin, au trait, est d’une grande finesse ; Christol s’est signalé par la qualité de son travail pictural dans le reste de sa carrière missionnaire. Il y a aussi une photo, de face : je ne sais d’où elle vient, mais elle m’a été donnée par Albert Gérard, et je la trouve très énigmatique. Mofolo est jeune, son regard ardent. Un peu tard commencent à circuler des portraits peints de divers écrivains : de Sol Plaatje, Herbert Dhlomo, par G.M.M....

© CNRS Éditions, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540