Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Le sable de Babel

 | 
Alain Ricard

Chapitre premier. Interprètes et philologues : comprendre des langues inconnues

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

Quatre ans avant la découverte de l’Amérique, en 1488, Barthelemeu Diaz doublait Le Cap de Bonne Espérance et remontait la côte de l’Océan Indien sur 900 km avant de rebrousser chemin, non sans avoir laissé à côté de l’actuel Port Elizabeth un amer qui existe toujours. La colonisation de l’Afrique australe pouvait commencer, et avec elle le dialogue polémique entre cette lointaine partie de l’Afrique et l’Europe. La découverte de l’Amérique, la possibilité de doubler le Cap de Bonne Espérance et l’implantation des Européens en Afrique australe ont inauguré le monde moderne comme l’écrit Ngugi dans son dernier livre Something Torn and New, an African Renaissance (2009).

L’Afrique du Sud occupe une place importante dans ce livre et cela n’a rien d’extraordinaire : en Afrique australe, la voie vers le centre de l’Afrique paraissait ouverte et la grande affaire du xixe siècle fut bien cette découverte de l’Afrique intérieure.

Les navigateurs portugais décrivaient des embouchures, mais per...

© CNRS Éditions, 2011

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540