Version classiqueVersion mobile

La vie et le destin de Vassili Grossman

 | 
Salomon Malka

Deuxième partie. Mélanges

18. Le souci du Bien

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

On est frappé, en lisant Vie et Destin de Grossman, d’y trouver par moments, une inspiration proche, comme si Grossman avait lu Lévinas. D’où vient cette proximité entre vos deux œuvres, par ailleurs si différentes ?

Emmanuel Lévinas : Je voudrais me flatter en pensant que ces idées ont une source commune dans la situation et dans l’expérience du siècle. C’est le siècle le plus cruel du temps, le siècle des deux guerres, le siècle de l’Holocauste, le siècle du Goulag, le siècle de tous les troubles dans notre vie économique. Il y a peut-être, sans qu’on ait exactement la même expérience concrète, une commune inspiration. En respirant l’atmosphère de la même époque, on peut parler un langage semblable. D’ailleurs, nous ne parlons pas le même langage. L’oeuvre de Grossman relate la fin du monde en un sens, la fin de ce qui constitue un monde. En Russie occupée, en Allemagne, dans un monde dominé par l’Allemagne hitlérienne, à l’époque de la lutte pour la défense de Stalingrad, il a mis...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search