Version classiqueVersion mobile

La vie et le destin de Vassili Grossman

 | 
Salomon Malka

Deuxième partie. Mélanges

16. De Littel à Grossman

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Maintenant que tout le monde a lu Les Bienveillantes de Jonathan Littel – y compris Nicolas Sarkozy en pleine campagne électorale, ce qui est encore plus méritoire étant donné l’épaisseur du livre –, maintenant que les polémiques se sont tues, on peut faire retour sur l’événement de cette publication et poser quelques questions. Celles par exemple qui ont trait à la littérature et aux sentiments. Écrit-on un roman avec de la compassion ? Ou écrit-on avec de la fureur et du chaos ? Quand la terreur, le dégoût, la fascination se trouvent mêlés à ce point, comment faire la part du talent et de la provocation ?

On a parlé de chef-d’œuvre (Semprun). On a dit qu’il deviendrait un classique, qu’on l’étudierait plus tard en classe, qu’il constituait un moment de l’historiographie (après le témoignage des survivants, après la réflexion sur le mal, voici venu le temps des bourreaux et de leur phénoménologie).

On a évoqué les influences. Blanchot. Grossman. Et même la Bible. Dans un dialogue ave...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search