Versione classicaVersione mobile

Habitat, État, société au Maghreb

 | 
Pierre Robert Baduel

Deuxième partie. Habitat urbain, acteurs sociaux, droit et foncier

Réseaux notabilaires et promotion foncière clandestine

Le cas de Tabriquet Nord à Salé

Abdelghani Abouhani

I formati HTML, PDF, ePub sono accessibili agli utenti delle biblioteche e degli istituti che hanno richiesto la licenza OpenEdition Freemium per Books. Ad ogni modo, l'opera potrà essere acquistata online tramite le nostre librerie affiliate, nei formati PDF e ePub. Se la versione a stampa è disponibile sono proposti dei link verso le librerie in questa stessa pagina.

Estratto del testo

A un moment où « l’habitat clandestin » commence à devenir un des traits majeurs qui caractérise le type d’urbanisation que connaît le Maroc depuis plus de deux décennies, il semble naturel que les préoccupations des chercheurs et celles de l’administration convergent, s’interpénètrent, se recoupent et que des critiques méthodologiques ainsi que des discours politiques soulignent l’urgence d’études qui, en éclairant le phénomène, permettent de limiter sa rapide propagation.

Certes on assiste, depuis quelques temps, au développement d’une vaste littérature sur « l’habitat clandestin »1. Mais le caractère partiel de ces recherches est incontestable. Si elles ont permis de bien décrire le phénomène, de le quantifier et d’en établir une typologie, elles n’en ont par contre fourni que des explications trop générales : exode rural, sous-industrialisation, inefficacité du contrôle administratif, etc... Et la question de savoir si de telles justifications contribuent à éclaircir ou occulter ...

© CNRS Éditions, 2002

Condizioni di utilizzo http://www.openedition.org/6540

Questa pubblicazione digitale è stata realizzata tramite il riconoscimento ottico dei caratteri automatico (OCR).
Cerca su OpenEdition Search

Sarai reindirizzato su OpenEdition Search