Versión clásicaVersión móvil

Habitat, État, société au Maghreb

 | 
Pierre Robert Baduel

Deuxième partie. Habitat urbain, acteurs sociaux, droit et foncier

Réseaux notabilaires et promotion foncière clandestine

Le cas de Tabriquet Nord à Salé

Abdelghani Abouhani

Pueden acceder a los formatos HTML, PDF y ePub los usuarios de bibliotecas e instituciones que lo hayan adquirido en el marco de OpenEdition Freemium for Books. La obra podrá ser comprada de igual modo en formato PDF y ePub en los sitios web de nuestras librerias asociadas. Si la edición papel se encuentra disponible, tendrá enlaces a disposición para dirigirse a las librerías desde esta página.

Extracto del texto

A un moment où « l’habitat clandestin » commence à devenir un des traits majeurs qui caractérise le type d’urbanisation que connaît le Maroc depuis plus de deux décennies, il semble naturel que les préoccupations des chercheurs et celles de l’administration convergent, s’interpénètrent, se recoupent et que des critiques méthodologiques ainsi que des discours politiques soulignent l’urgence d’études qui, en éclairant le phénomène, permettent de limiter sa rapide propagation.

Certes on assiste, depuis quelques temps, au développement d’une vaste littérature sur « l’habitat clandestin »1. Mais le caractère partiel de ces recherches est incontestable. Si elles ont permis de bien décrire le phénomène, de le quantifier et d’en établir une typologie, elles n’en ont par contre fourni que des explications trop générales : exode rural, sous-industrialisation, inefficacité du contrôle administratif, etc... Et la question de savoir si de telles justifications contribuent à éclaircir ou occulter ...

© CNRS Éditions, 2002

Condiciones de uso: http://www.openedition.org/6540

Esta publicación digital es el resultado de un proceso automático de reconocimiento óptico de caracteres.
Buscar en OpenEdition Search

Se le redirigirá a OpenEdition Search