Version classiqueVersion mobile

L’homme dépossédé

 | 
Stéphane Haber

Chapitre 6. La problématique de la reconnaissance dans les écrits récents de Honneth

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

En l’espace d’un peu plus d’une décennie, entre La Lutte pour la reconnaissance (1992)1 et La Réification (2005) 2, Honneth a profondément modifié le sens qu’il entend donner à une « théorie de la reconnaissance ». C’est là un fait dont toute tentative d’analyse et d’évaluation de ce paradigme influent de la philosophie sociale doit désormais tenir compte. Plus précisément, notre hypothèse sera ici que ce second ouvrage, d’une façon qui fait date, conduit très heureusement Honneth dans les parages de la problématique classique, marxienne, de l’aliénation. Nous chercherons à montrer que cette problématique conserve cependant son autonomie relative par rapport à la théorie de la reconnaissance, y compris sous sa forme récente, et qu’elle permet même d’identifier certaines de ses difficultés.

La Lutte pour la reconnaissance : une reprise distanciée du thème de l’aliénation

Dans La Lutte pour la reconnaissance, Honneth a développé son argumentation sur trois plans : sociologique, anthropo...

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search