Versione classicaVersione mobile
OpenEdition Books

L’homme dépossédé

 | 
Stéphane Haber

Indice dei contenuti

Introduction

Marx : l’aliénation dans le contexte d’une philosophie de la misère
L’explicitation marxienne du schéma de l’aliénation
Les difficultés de l’explicitation marxienne et leurs conséquences
Pluralité et cohérence des usages post-marxiens du modèle de l’aliénation
L’aliénation, concept originaire de la critique

Chapitre premier. Le terme « aliénation » (« Entfremdung ») et ses dérivés dans la Phénoménologie de l’esprit (chap. 6, section B, début)

Expression, extériorisation, aliénation
L’aliénation comme extériorisation radicale
Situation de la section B du chapitre 6
Les trois moments du développement de la section B
1. Titre et présentation de la section
2. Début du paragraphe I de la section B (« Le monde de l’esprit qui s’est aliéné, des sich entfremdeten Geistes »)
3. L’aliénation dans le monde social profane de la modernité : l’État et le service politique
Conclusion

Chapitre 2. « Le naturalisme accompli de l’homme » : travail aliéné et nature dans les Manuscrits de 1844

Les présuppositions historiques du naturalisme selon le « premier manuscrit »
Le « troisième manuscrit » : l’affirmation et le contenu du naturalisme
Le communisme comme naturalisme en acte
Entre naturalisme et industrialisme
La discussion de Hegel : le travail comme médiation entre nature et histoire
Naturalisme philosophique et théorie de l’aliénation

Chapitre 3. Remarques sur la critique de l’argent au début du livre I du Capital de Marx

Avant Le Capital : entre critique éthique de l’argent et analyse économique positive
« La question juive », Manuscrits de 1844
Les textes de 1857-1859 (« Grundrisse », « Version primitive », Contribution à la critique de l’économie politique)
La section I du Capital et la place du chapitre III sur l’argent
L’argent se pose comme mesure des valeurs des marchandises (§ I)
L’argent se pose comme moyen de circulation pour les marchandises (§ II)
L’argent se pose comme puissance autonome en devenant le medium généralisé de l’échange dans la société capitaliste (§ III)
Deux objections de principe au propos du chapitre III
La forme critique de l’analyse marxienne de l’argent. Le problème du rapport à la théorie de l’aliénation
De la critique de la réification à la prise en compte de la souffrance subjective

Chapitre 4. Réification et inauthenticité. Retour sur le problème « Heidegger/Lukács »

Deux héritages contradictoires de la « Kulturkritik » ?
L’« inauthenticité » comme concept-clé d’une critique éthique de la civilisation moderne
La « réification » comme concept d’une critique du capitalisme élargie en fonction d’une critique de la civilisation
L’histoire que l’on fait. Résolution et révolution
Heidegger : authenticité et historicité. Le primat du possible et de l’engagement
Lukács : la révolution prolétarienne contre la réification capitaliste
Conclusion

Chapitre 5. Habermas et la critique du procéduralisme

Procéduralisme et antiprocéduralisme en philosophie politique
La définition procédurale de la démocratie chez Habermas
Nouvelles accentuations. Faillibilité de la procédure
Historicité du « paradigme procédural du droit »
Conclusion

Chapitre 6. La problématique de la reconnaissance dans les écrits récents de Honneth

La Lutte pour la reconnaissance : une reprise distanciée du thème de l’aliénation
Les innovations théoriques de La Réification
Discussion critique de quelques arguments. Réification ou aliénation ?
1. La Nature
2. Le capitalisme
3. Le travail