Version classiqueVersion mobile

Habitat, État, société au Maghreb

 | 
Pierre Robert Baduel

Première partie. Les politiques de l'habitat

Les limites permises à la conception et à la construction autonomes de l’espace local au Maroc

Jean Hensens

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

On évoque ici les limites infranchissables que le système d’aménagement centralisé, techniciens compris, oppose à l’encontre des auto-développements entrepris en commun de l’espace construit des groupements d’habitat locaux, dans un pays en développement tel que le Maroc.

Les multiples projets de développement local et auto-centré d’habitat, entrepris par les pouvoirs centraux dans les décades passées, limitèrent leur définition de façon à ce que soit maintenue la dépendance, sinon la compatibilité, du développement local - ou micro-développement - vis à vis du développement territorial - ou macro-développement. Ainsi, l’auto-construction locale ne devra pas compromettre ou contrarier l’intervention directe dans le milieu local des moyens et des principes centralisés d’aménagement et de réalisation.

Si l’auto-construction familiale encadrée est permise ou tolérée, l’auto-construction collective de groupements autonomes organisés, de villages ou de quartiers, le sera généralement moins...

Auteur

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search