Version classiqueVersion mobile

Théorie quantique et sciences humaines

 | 
Michel Bitbol

Première partie. Réflexions épistémologiques

L’événement du marché ou la nécessité de l’ascension méta-contextuelle

Élie Ayache

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

1. Le « phénomène » du marché des produits dérivés

Dans ce qui suit, je vais principalement m’occuper du « problème de pricing des produits dérivés »1. Dans un premier temps, je serai ainsi amené à poser les éléments indispensables à la compréhension de la théorie du pricing, celle qui ne pose aucun problème et qui est enseignée dans les manuels de finance des marchés, puis je poursuivrai ma réflexion jusqu’à atteindre la limite de la théorie et dire alors ce qui, dans sa confrontation avec le phénomène, lui posera essentiellement un problème de non-clôture. Les termes de « problème » et de « non-clôture » évoquent évidemment le « problème de la mesure en mécanique quantique » et la fameuse « non-clôture de son cercle épistémologique »2. Cela dit, le parallèle j’ai l’intention d’établir entre la théorie quantique et le pricing des produits dérivés ne s’arrêtera pas à ces simples analogies verbales. Disons qu’une généralisation, ou plutôt, un dépassement de la notion de probabilité au...

Auteur

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search