Version classiqueVersion mobile

Théorie quantique et sciences humaines

 | 
Michel Bitbol

Introduction

Michel Bitbol

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le titre de ce volume sera certainement perçu comme un paradoxe et un défi par beaucoup de lecteurs. Mécanique quantique et sciences humaines : quel rapport peut-il bien y avoir entre une théorie physique et un ensemble de disciplines clairement distinctes de la physique ? La volonté d’établir coûte que coûte une telle relation ne relève-t-elle pas de la thèse déjà ancienne, proposée par Otto Neurath vers 1930 sous le nom de « Physicalisme » ; une thèse qui revient à affirmer la possibilité d’atteindre l’unité générale de la science sous l’autorité exclusive de la physique promue « reine des sciences » ? La recherche d’unité des sciences par leur résorption dans la seule science physique comprise comme savoir universel, n’implique-t-elle pas un acte de foi réductionniste, avec pour hypothèse de base que seules les choses décrites par la physique sont réelles, et que tout le reste, en particulier les processus individuels et sociaux dont s’occupent les sciences humaines, n’en est qu’...

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search