Version classiqueVersion mobile

L’homme et l’habitat

 | 
François Valla

Chapitre 4. Un système en quête de renouveau : le Natoufien final

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le terme « Natoufien final » a été proposé il y a une vingtaine d’années afin d’attirer l’attention sur une certain nombre d’assemblages de silex caractérisés par de très petits segments de cercle : en moyenne une douzaine de millimètres de long. Ces assemblages étaient, à l’époque, connus sur 4 sites mais surtout à Mallaha où les segments miniaturisés étaient associés à une épaisse couche de cailloutis.

Il n’y avait pratiquement pas de construction dans ce cailloutis, mais seulement des sépultures. Ailleurs qu’à Mallaha, le Natoufien final n’était connu que sur de petites surfaces ou dans des couches mal individualisées. L’épisode était donc assez difficile à saisir. L’absence d’architecture pouvait laisser supposer un retour à davantage de mobilité. Ce que ne contredisaient pas les quelques découvertes qui démontraient qu’à la même époque, dans le Néguev, les Harifiens maintenaient un art de bâtir dans des établissements occupés sans doute sur une base saisonnière.

Depuis, deux nouv...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search