Version classiqueVersion mobile

L’homme et l’habitat

 | 
François Valla

Chapitre 3. Le Natoufien récent : des transformations dans la continuité

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le Natoufien récent est beaucoup plus court que le Natoufien ancien. Dans le Carmel et la Galilée, les couches sont d’ordinaire moins épaisses que celles de la période précédente. La grotte d’Hayonim, ne contient plus traces d’architecture, mais des constructions sont bâties sur la terrasse, où on n’en connaît pas auparavant. Un nouveau site construit apparaît à Nahal Oren. Loin de ce « centre », en Syrie, en Jordanie, dans le sud d’Israël, les sites se multiplient et certains d’entre eux conservent les restes d’aménagements plus ou moins sommaires. Les sépultures sont toujours présentes. Sur les sites du Carmel et de la Galilée elles demeurent nombreuses, même quand l’architecture manque. Plus on s’éloigne de cette région plus elles deviennent rares. Une sépulture découverte à Azraq, dans l’est jordanien, fait figure d’exception. À Abu Hureyra, sur l’Euphrate, des os humains isolés sont signalés, mais pas de tombe.

Les constructions sont mal connues. Beaucoup d’entre elles, proches ...

© CNRS Éditions, 2008

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search