Version classiqueVersion mobile

Habitat, État, société au Maghreb

 | 
Pierre Robert Baduel

Première partie. Les politiques de l'habitat

Politiques d’habitat et modèles de développement

Le cas de Tunis 1960-1984

Morched Chabbi

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L'ouvrage pourra également être acheté sur les sites de nos libraires partenaires, aux formats PDF et ePub. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont également proposés sur cette page.

Extrait du texte

L’évolution récente de l’agglomération de Tunis est marquée par la constitution d’une nouvelle périphérie caractérisée par un étalement spatial défiant toute logique planificatrice. Paradoxalement, cette évolution s’est produite à partir de 1975 dans un contexte de croissance urbaine relativement modérée, puisque le taux annuel n’a pas excédé 3,2 %. Cette mutation de l’espace urbain n’est pas provoquée comme on serait tenté de le croire par l’exode rural, mais se nourrit d’une redistribution de la population des quartiers centraux vers la périphérie1.

Les traits de cette évolution ne manquent pas de surprendre et invalident le schéma classique faisant dériver la croissance urbaine de l’exode rural. Dans le cas de Tunis, il s’agit d’un phénomène d’implosion urbaine (Y. Lacoste, 1983), qui ne peut être explicité que par référence aux politiques d’habitat menées au cours des vingt cinq dernières années. Notre hypothèse est que l’évolution récente de Tunis résulte de processus cumulatifs...

© CNRS Éditions, 2002

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search