Version classiqueVersion mobile

L’homme et la mort

 | 
Anne-Marie Tillier

Chapitre 7. Doubles funérailles et crémation laissent-ils des témoins archéologiques ?

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Jusqu’à présent nous avons abordé l’étude des sépultures primaires, pour lesquels le diagnostic repose sur la présence de vestiges. Mais l’absence peut aussi être porteuse d’informations significatives. Le caractère incomplet de certains squelettes peut s’expliquer par une destruction d’origine taphonomique tels que le ruissellement ou l’action de fouisseur, par exemple ou bien par l’intervention malencontreuse de fouilleurs inexpérimentés comme ce fut le cas de sondages invasifs pour Qafzeh 25 et Kebara 2. Mais il arrive que des perturbations dans l’agencement originel du squelette ou l’absence de certaines parties soient plus délicates à expliquer. Un degré de complexité dans l’analyse est franchi lorsque plusieurs sujets sont présents dans un site, car il faut alors tenter d’établir une chronologie fine des dépôts les uns par rapport aux autres.

Squelettes incomplets, dépôts partiels

Aux sépultures primaires viennent parfois s’ajouter d’autres inhumations, plus ou moins altérées ou...

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search