Version classiqueVersion mobile

L’homme et la mort

 | 
Anne-Marie Tillier

Chapitre 2. L’anthropologie de la mort passée

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le développement de la Préhistoire et de la Paléontologie Humaine, dans la seconde moitié du xixe siècle, correspond à une période fertile en découvertes en Europe occidentale et centrale. Ces deux disciplines s’interrogeaient surtout sur la place de l’homme préhistorique par rapport à l’homme contemporain. L’attention était focalisée sur la récupération et l’étude des vestiges osseux et les observations de terrain étaient peu fréquentes et le plus souvent lacunaires. Les rares découvertes étaient généralement fortuites, à l’occasion de travaux de terrassement. Elles doivent être replacées dans le contexte historique de l’époque, qui voyait deux courants de pensée s’affronter, l’un influencé par des présupposés religieux, l’autre porté par un matérialisme extrême. La perception de nos lointains ancêtres restait intimement liée à des préjugés idéologiques. Une conception répandue, dont le préhistorien Gabriel de Mortillet fut l’un des plus virulents défenseurs, consistait à nier à l’...

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search