Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books
H
J

Les chercheurs du passé 1798-1945

 | 
Ève Gran-Aymerich

Dictionnaire biographique d’archéologie

I

Texte intégral

Inghirami, Francesco (1772-1846)

1Archéologue italien, représentant de l’etruscheria en Toscane. Né à Volterra, il appartient, par sa mère, à la famille des frères Venuti qui fondèrent l’Accademia etrusca de Cortone. Au cours d’un séjour de trois années à Naples, chez son oncle maternel D. Venuti, chargé de la conservation des antiquités recueillies pour le Musée royal, il conçoit le projet de se consacrer à l’archéologie, mais son père le destine à la carrière militaire, dans laquelle il est contraint de s’engager ; seule une santé fragile l’en libérera en 1800. Il devient directeur de la bibliothèque et des collections de Volterra, puis s’installe à Badia, près de Florence, où il assume les fonctions de sous-bibliothécaire de la Libreria Marucelliana. Il entretient avec G. B. Vermiglioli une correspondance assidue entre 1810 et 1844 et contribue à la connaissance de la civilisation étrusque, par ses catalogues d’objets et de monuments, où il répertorie les tombes peintes de Tarquinia et de Chiusi, préfigurant les initiatives d’inventaire de l’Institut de correspondance archéologique.

Bibliographie sélective :

2I Monumenti Etruschi, dix vol., 1821-1826 ; Galleria omerica, o raccolta di monumenti per servire allo studio dell’Iliade e dell’Odissea, trois vol., 1831-1835 ; Pitture dei vasi fittili per servire di studio alla mitologia ed alla storia degli antichi popoli, quatre vol., Florence, 1831-1837 ; Museum Chiusinum, 1833 ; Lettere di etrusca erudizione, Florence, 1838-1839 ; Storia della Toscana compilata ed in sette epoche distributa, Florence, 1841-1845.

3VOIR :
P. Bice, « Francesco Inghirami e il merito dei suoi studi etruscologici », Rassegna Volterrana. Rivista d’arte e di cultura 9, 1931, p. 26-33 ; R. Bloch, « Le xviiie siècle et l’Étrurie », Latomus 16, 1957, p. 15 ; P. Defosse, « La figure du cavaliere Francesco Inghirami à travers sa correspondance avec G. B. Vermiglioli », Hommages à M. Renard, Bruxelles, t. 3, p. 174-182.

Ingholdt, Harald (1896-1986)

4Orientaliste danois. Il fait des études de théologie et de philosophie à Copenhague. De 1925 à 1930, il est conservateur adjoint à la Ny Carlsberg Glyptotek, et secrétaire de la Fondation Ny Carlsberg. À cette époque, le Proche-Orient est au cœur de la recherche archéologique internationale et le Danemark rejoint les autres nations occidentales dans son exploration. En 1924-1925, il dirige les fouilles de la Rask-Örsted Foundation dans la nécropole sud-ouest de Palmyre et consacre sa thèse à la sculpture de cette cité. Chargé d’un cours d’archéologie à l’Université américaine de Beyrouth de 1931 à 1938, il crée la revue Berytus et il inaugure en 1930 les fouilles danoises de Hama, pour la Carlsberg Foundation. Il explore ce tell mentionné dans l’Ancien Testament et reconstitue l’histoire de la cité depuis le Néolithique jusqu’à la période islamique. Il collabore fructueusement avec H. Seyrig et s’engage dans le grand débat de son époque sur l’art parthe. Maître de conférences pour l’Ancien Testament et l’hébreu à l’Université d’Aarhus en 1939-1940, il devient ensuite professeur d’études classiques et d’exégèse biblique à l’Université de Yale.

Bibliographie sélective :

5Studier over palmyrensk Skulptur, 1928 ; « Five Dated Tombs from Palmyra », Berytus 2, 1935, p. 57-120 ; « Inscriptions and Sculptures from Palmyra », Berytus 3, 1936, p. 83-128 ; « Inscriptions and Sculptures from Palmyra », Berytus 5, 1938, p. 93-140 ; Parthian Sculpture from Hatra, 1954 ; avec H. Seyrig, Recueil des tessères de Palmyre, 1955 ; avec I. Lyons, Gandharan Art in Pakistan, 1955 ; Varia Tadmorea, 1976.

6VOIR :
E. W., « Harald Ingholt (1896-1986) »,
Syria, 64, 1987, p. 150-151 ; A. Rathje et J. Lund, « Danes Overseas. A Short History of Danish Classical Archaeological Fieldwork », Acta Hyperborea, Copenhague, 1991.

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

H
 
J

Lire

Accès exclusif

open access

Offert par L’éditeur de ce site