Version classiqueVersion mobile
C
E

Les chercheurs du passé 1798-1945

 | 
Ève Gran-Aymerich

Dictionnaire biographique d’archéologie

D

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Dacier, Bon-Joseph, baron (1742-1833)

Helléniste français. Il fait ses études au collège d’Harcourt et, à 30 ans, publie une traduction des Histoires diverses d’Élien, ce qui lui vaut son admission comme membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Pendant les années révolutionnaires, il quitte la capitale, se réfugie à Marly puis à Londres en 1793, quand les académies sont dissoutes ; deux ans plus tard, il est rappelé à l’Institut que l’on vient de créer. Devenu secrétaire perpétuel, il oriente l’Académie des inscriptions et belles-lettres vers l’étude des manuscrits de la Bibliothèque du roi. Ami des frères Champollion, il soutiendra l’un et l’autre, et c’est à lui que le cadet adresse sa fameuse Lettre…, où il énonce les principes du déchiffrement des hiéroglyphes. Conservateur de la Bibliothèque nationale de 1800 à 1833, il est élu à l’Académie française en 1823.

Bibliographie sélective :

Tableau historique de l’érudition française, ou Rapport sur les progrès de l’hist...

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

C
 
E
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search