Version classiqueVersion mobile
OpenEdition Books

Les chercheurs du passé 1798-1945

 | 
Ève Gran-Aymerich

Dictionnaire biographique d’archéologie

Remerciements

Texte intégral

1Ce dictionnaire biographique d’archéologie n’aurait pu voir le jour sans l’intérêt, la confiance et le soutien de ceux qui ont été témoins de sa longue élaboration. L’idée en a germé, alors que les rubriques des « Grands archéologues » se succédaient au fil des numéros de la revue Archéologia, dont la rédaction a ainsi donné l’élan initial à l’entreprise.

2À mesure que s’élaborait l’histoire de l’archéologie moderne, les rangs de ceux qui la firent naître et permirent son essor se recomposèrent : que trouvent ici l’expression de ma gratitude M. Jean Leclant, secrétaire perpétuel de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, et M. André Laronde, professeur à l’Université Paris IV, qui ont apporté leur précieux concours dès les premiers essais, puis ont eu l’infinie patience de lire et relire les différents états et m’ont aidée à remettre l’ouvrage sur le métier.

3Par leur lecture attentive et critique, Mesdames Geneviève Dollfus et Mireille Corbier, directrices de recherche au CNRS, ont permis que ces pages respectent une difficile équité et que n’y soient pas omis trop de grands noms.

4Pour le domaine étranger, j’ai reçu l’aide généreuse de parfaits amis : M. Farokh Gaffary, historien, qui a mobilisé ses souvenirs et m’a fourni de précieuses informations M. Friedrich Wilhelm von Hase, conservateur en chef du Römisch-germanisches Zentral Museum de Mayence, a éclairé pour moi de nombreux aspects de l’archéologie allemande et M. Ignacio Peiro a fait preuve d’une générosité exemplaire en me communiquant le fruit de ses recherches sur les historiens espagnols.

© CNRS Éditions, 2007

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Lire

Accès exclusif

open access

Offert par L’éditeur de ce site