Version classiqueVersion mobile

De Darwin à Piaget

 | 
Dominique Ottavi

III. L'enfant, avenir de l'homme

L’enfant créateur1

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Goethe a médité sur les émotions esthétiques de Wilhelm Meister enfant. Ruskin ou Viollet-le-Duc se sont penchés sur la disposition de l’enfant à dessiner. Rousseau a lui aussi abordé le problème de l’éducation esthétique dans Émile, en mettant en avant l’importance de l’inspiration naturelle, par-delà les apprentissages qui pervertissent le sens du beau, en recommandant par exemple que l’enfant dessine devant un paysage. L’enfance est bien sûr considérée par Rousseau comme un âge capable de justesse dans le jugement, état de pureté opposé à une dégradation du goût, un dévoiement de l’appréciation du beau. De toute façon, dans ces différents cas, il est question d’une expérience originelle, authentique, que les auteurs cherchent à replacer dans un itinéraire idéal, celui d’un individu dont l’âge n’anéantirait pas les acquis de ces premières expériences.

Dans les années 1850, la question de l’éducation esthétique habite la pensée pédagogique en Europe. Un enjeu sous-jacent explique l’...

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search