Version classiqueVersion mobile

De Darwin à Piaget

 | 
Dominique Ottavi

II. L’enfant, origine de l’homme

L’étude de l’enfant de Charles Darwin à George John Romanes

Les formats HTML, PDF et ePub de cet ouvrage sont accessibles aux usagers des bibliothèques et institutions qui l'ont acquis dans le cadre de l'offre OpenEdition Freemium for Books. L’ouvrage pourra également être acheté sur les sites des libraires partenaires, aux formats PDF et ePub, si l’éditeur a fait le choix de cette diffusion commerciale. Si l’édition papier est disponible, des liens vers les librairies sont proposés sur cette page.

Extrait du texte

Le grand Charles Darwin lui-même, en marge des ouvrages qui ont fait sa célébrité, a consacré son attention à l’observation du jeune enfant. C’est en 1877 qu’il publia le récit de l’observation d’un enfant intitulé « A Biographical Sketch of an Infant », « L’Esquisse biographique d’un petit enfant1 », récit qui n’a cessé de fasciner ses successeurs ; connu dès sa parution, ce texte est fréquemment mentionné en tant qu’origine de la psychologie génétique2. Cependant, l’influence de ce texte a été en quelque sorte recouverte par les travaux d’un successeur de Darwin, George John Romanes, chez qui la théorie de l’évolution se transforme en psychologie de l’enfant à part entière.

Il faut d’abord se demander pourquoi Darwin a observé l’enfant, remettre en contexte l’observation aussi bien que sa publication tardive. Il faut aussi examiner l’apport de cette « note », avant de montrer avec quelle originalité et indépendance G.J.Romanes a traité de la psychologie de l’enfant.

De l’expression ...

© CNRS Éditions, 2009

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search