Version classiqueVersion mobile

Des mondes de confiance

 | 
Vincent Mangematin
, 
Christian Thuderoz

Bibliographie

Texte intégral

Acosta F. (1987), « De l’événement à l’infraction : le processus de mise en forme pénale », Genève, Déviance et société, vol. 11, n° 1, p. 1-40.

Adams J.S. (1965), « Injustice in Social Exchange », in Berkowitz L. (éd.), Advances in Experimential Social Psychology, vol. 2, New York, Tavistock, p. 267-299.

Affergan F. (1987), Exotisme et altérité, Paris, PUF.

Aguilar J.L. (1984), « Trust and exchange : expressive and instrumental dimensions of reciprocity in a peasant community », Ethos, vol. 12, n° 1, p. 3-29.

Akerlof G. (1970), « The market for lemons : quality uncertainty and the market mechanism », Quarterly Journal of Economics, vol. 84, p. 488-500.

Alchian A. et Demetz H. (1972), « Production, Information Costs and Economic Performance », American Economic Review, 62, p. 777-795.

Alesina M. et Ferrara (2000), « The Determiants of Trust », NBER Working Paper, n° 7621.

Alter N. (2000), L’Innovation ordinaire, Paris, PUF.

Anxo D., Boulin J.Y., Lallement M., Lefevre G. et Silvera R. (1998), « Recomposition du temps de travail, rythmes sociaux et modes de vie », Travail et emploi, vol. 74, n° 1, p. 5-20.

Arendt H. (1983), Condition de l’homme moderne, Paris Calmann-Lévy (édition originale 1961).

Argyris C. (1960), Understanding Organizational Behaviour, Homewood, Dorsey Press.

Arrow K. (1972), « Gifts and Exchange », Philosophy and Public Affairs, 1, p. 343-362.

Arrow K. (1974), The Limits of Organization, New York, Norton.

Atiyah P.S. (1981), Promises, Morals and Law, Oxford, Clarendon Press.

Axelrod R. (1992), The Evolution of Cooperation, New York, Basic Books – trad. fr. Donnant donnant. Théorie du comportement coopératif, Paris, Odile Jacob.

Bachmann R. (1998), « Trust : Conceptual Aspects of a Complex Phenomenon », in Lane C. et Bachmann R. (éd.), Trust Within and Between Organizations. Conceptual Issues and Empirical Applications, Oxford, Oxford University Press, p. 298-322.

Badré D. et Ferrand A. (2001), Mondialisation : réagir ou subir ? La France face à l’expatriation des compétences, des capitaux et des entreprises, Les rapports du Sénat, n° 386.

Baier A. (1986), « Trust and antitrust », Ethics, vol. 96, p. 231-260.

Balard M. (1856), Les Mystères des pompes funèbres de la ville de Paris, Paris.

Barbier R. (1997), L’Approche transversale, l’écoute sensible en sciences humaines, Paris, Anthropos.

Barro R. (1991), « Economic Growth in a Cross Section of Countries », Quarterly Journal of Economics, vol. 106, p. 407-444.

Barus-Michel J., Giust-Desprairies F. et Ridel L. (1996), Crises. Approche psychosociale clinique, Paris, Desclée de Brouwer.

Baudrillard J. et Guillaume M. (1994), Figures de l’altérité, Paris, Descartes & Cie.

Baudry B. (1992), « Contrat, autorité et confiance », Revue économique, vol. 43, n° 5, p. 871-894.

Baudry B. (1994), « De la confiance dans les relations de sous-traitance », Sociologie du travail, vol. 36, n° 1.

Beck U. (1986), La Société du risque, Paris, Aubier.

Becker H. (1985), Outsiders, Paris, Métailié (édition originale 1963).

Becker H. (1988), Les Mondes de l’art, Paris, Flammarion (édition originale 1979).

Bélanger J. et Thuderoz C. (1998), « La recodification de la relation d’emploi », Revue française de sociologie, vol. 39, n° 3, p. 469-494.

Bellenger L. (1998), La Confiance en soi, avoir confiance pour donner confiance, Paris, ESF (édition originale 1994).

Belorgey J.M. (2000), Transfuges. Voyages, ruptures et métamorphoses : des Occidentaux en quête d’autres mondes, Paris, Autrement.

Benhamou F. (2003), L’Économie de la culture, Paris, La Découverte.

Berg J., Dickhaut J. K. et McCabe (1995), « Trust, Reciprocity, and Social History », Games and Economic Behavior, vol. 10, p. 122-142

Bernoux P. et Servet J.M. (éd.) (1997), « La construction sociale de la confiance », Paris, Association d’économie financière, coll. « Finance et Société ».

Bernus E. (1994), « Le berger touareg et le paysan », in Blanc-Pamard C. et Boutrais J. (éd.), À la croisée des parcours. Pasteurs, éleveurs, cultivateurs, Paris, Orstom, p. 291-301.

Bidault F. (1998), « Comprendre la confiance : la nécessité d’une nouvelle problématique », Économies et sociétés. Sciences de gestion, série SG, n° 8-9, p. 33-46.

Billand P. (1998), « Rationalité et coopération : le rôle de la confiance en économie », Revue d’économie industrielle, 84, 2e trimestre, p. 67-84.

Billette A. (1999), « La confiance moderne revisitée », in Thuderoz C., Mangematin V. et Harrison D. (éd.), La Confiance : approches économiques et sociologiques Paris – Montréal, G. Morin, p. 57-74.

Blau P.M. (1964), « Social Exchange », in Blau P.M., Exchange and Power in Social Life, New York, Wiley, p. 88-97.

Bloch-London C., Boisard P., Boulin J. Y. et Coutrot T. (1994), « Les processus locaux de partage du travail », Travail et emploi, n° 2, p. 4-17.

Boesen E. (1997), « Identité et démarcation : les pasteurs peuls et leurs voisins paysans », in Bierschenk T., Le Meur P.Y., (éd.), Trajectoires peules au Bénin, chap. 1, Paris, Karthala, p. 21-47.

Boissin O. et He Y. (2001), Enjeux d’une implantation industrielle à l’international : cas d’entreprises françaises en Chine, Grenoble, Université Pierre-Mendès-France IREPD-ENSGI (INPG).

Boltanski L. (1993), « Dissémination ou abandon : la dispute entre amour et justice », in Ladrière P., Pharo P. et Quéré L. (éd.), La Théorie de l’action. Le sujet pratique en débat, Paris, CNRS Éditions.

Boltanski L. et Chiapello E. (1999), Le Nouvel Esprit du capitalisme, Paris, Gallimard.

Boltanski L. et Thévenot L. (1991), De la justification. Les économies de la grandeur, Paris, Gallimard.

Bond M.H. (1991), Beyond the Chinese Face, Insights from Psychology, Hong Kong, Oxford University Press.

Bonfiglioli A.M. (1988), Dudal. Histoire de famille et histoire de troupeau chez un groupe de Wodaabe du Niger, Paris, MSH.

Bottin J. et Pellegrin N. (éd.) (1996), « Échanges et cultures textiles dans l’Europe pré-industrielle », Revue du Nord, numéro hors série.

Bourdieu P. (1975), « Le langage autorisé. Note sur les conditions sociales de l’efficacité du discours », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 5-6.

Bourdieu P. (1977), « La production de la croyance : contribution à une économie des biens symboliques », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 13, p. 3-43.

Bourdieu P. (1982), Ce que parler veut dire. L’économie des échanges linguistiques, Paris, Fayard.

Bourdieu P. (1984), Ce que parler veut dire (Questions de sociologie), Paris, Minuit.

Bourdieu P. (1992), Réponses. Pour une anthropologie réflexive, Paris, Seuil.

Bourdieu P. (1994), Raisons pratiques : sur la théorie de l’action, Paris, Seuil.

Boutrais J. (1995), Hautes terres d’élevage au Cameroun. Études et thèses, 2 vol., Paris, Orstom.

Boyer R. et Orléan A. (1995), « Stabilité de la coopération dans les jeux évolutionnistes stochastiques », Revue économique, vol. 46, n° 3, p. 797-806.

Boyer R. et Durand J.P. (1998), L’Après-fordisme, Paris, Syros (2e édition).

Brion F. (2000), « Notes sur les fonctions et la nature de la libération conditionnelle », in La Libération conditionnelle : évaluation des pratiques, Actes du colloque du 4 avril 2000, Conférence du jeune barreau de Nivelles et département de criminologie et de droit pénal de la faculté de droit de l’UCL (Université catholique de Louvain), p. 221-263.

Brochu S. (1995), Drogue et criminalité. Une relation complexe, Bruxelles, De Boeck – Ottawa, Les Presses de l’université d’Ottawa.

Brousseau E., Geoffron P. et Weinstein O. (1997), « Confiance, connaissances et relations interfirmes », in Guilhon B., Huard P., Orillard M. et Zimmerman J.B. (éd.). Économie de la connaissance et organisation. Entreprises, territoires, réseaux, Paris, L’Harmattan, p. 402-433.

Brown T. et Srikanthan S. (1999), « Building Commercial Viability into Pharmaceuticals in Research and Development, and Increasing their Value to Shareholders », European Pharmaceutical Contractor, novembre, p. 96-101.

Bruhnes B., Clerc D., Méda D. et Perret B. (2001), 35 heures : le temps du bilan, Paris, Desclée de Brouwer.

Burnham P. (1991), « L’ethnie, la religion et l’État : le rôle des Peuls dans la vie politique et sociale du Nord-Cameroun », Journal des Africanistes, 61, p. 93-102.

Caillé A. (1994a), « Don, intérêt et désintéressement Bourdieu, Mauss, Platon et quelques autres », Revue du MAUSS, p. 8-40.

Caillé A (1994b), « Présentation », Revue du MAUSS, p. 3-16.

Camilleri, C. et Cohen E.M. (1989), Chocs de culture, Paris, L’Harmattan.

Cartier M. et al. (1998), La Chine entre amour et haine, Paris, Desclée de Brouwer.

Castoriadis C. (1975), L’Institution imaginaire de la société, Paris, Seuil.

Caves R. (2001), Creative Industries. Contracts between Art and Commerce, Cambridge (Mass.), Harvard University Press.

Cerdin J.L. (2002), L’Expatriation, Paris, Editions d’Organisation.

Certeau M. de (1980), L’Invention du quotidien, 1 : Arts de faire, Paris, Gallimard.

Chan S., Kensinger J., Keown A. et Martin J. (1997), « Do strategic alliances create value », Journal of Financial Economics, vol. 46, n° 2, p. 199-221.

Chandler A. (1988), La Main invisible des managers, Paris, Economica.

Chantelat P. (2002), « La nouvelle sociologie économique et le lien marchand : des relations personnelles à l’impersonnalité des relations », Revue française de sociologie, vol. 43, n° 3, p. 521-556.

Charreaux G. (1998), « Le rôle de la confiance dans le système de gouvernance », Économies et Sociétés, n° spécial, SG, n° 25, août-septembre.

Chassagne S. (1981), « Industrialisation et désindustrialisation dans les campagnes françaises : quelques réflexions à partir du textile », Revue du Nord, vol. 63, n° 248, janvier-mars, p. 35-57.

Coleman J. (1990), Foundations of Social Theory, Cambridge (Mass.), Harvard University Press.

Cordonnier L. (1997), Réciprocité et coopération, Paris, PUF.

Courpasson D. (2000), L’Action contrainte, Paris, PUF.

Crozier M. (1963), Le Phénomène bureaucratique, Paris, Seuil.

Crozier M. et Friedberg E. (1977), L’Acteur et le Système. Les contraintes de l’action collective, Paris, Seuil.

Das S., Sen P. et Sengupta S. (1998), « Impact of Strategic Alliances on Firm Valuation », Academy of Management Journal, vol. 41, n° 1, p. 27-41.

Das T.K. et Teng B.S., (1998), « Between Trust and Control : Developing Confidence in Partner Cooperation in Alliances », Academy of Management Journal, vol. 23, n° 3, p. 491-512.

Dasgupta P. (1988), « Trust as a Commodity », in Gambetta D. (éd.), Trust : Making and Breaking Cooperative Relations, Oxford, Blackwell, p. 49-72.

Deakin S. et Wilkinson F. (1998), « Contract Law and the Economics of Interorganisational Trust », in Lane C. et Bachmann R. (éd.), Trust Within and Between Organizations. Conceptual Issues and Empirical Applications, Oxford, Oxford University Press, p. 146-172.

Debray R. (1991), Cours de médiologie générale, Paris, Gallimard.

Degenne A. et Forsé M. (1994), Les Réseaux sociaux : une analyse structurale en sociologie, Paris, A. Colin.

Delfosse M.T. et Letablier C. (1995), « Genèse d’une convention de qualité. Cas des appellations d’origine fromagères », in Allaire G. et Boyer R., La Grande Transformation de l’agriculture, INRA-Economica.

Demorgon J. (1996), Complexité des cultures et de l’interculturel, Paris, Anthropos.

De Munck J. et Verhoeven M. (1997), Les Mutations du rapport à la norme. Un changement dans la modernité ?, Bruxelles, De Boeck.

Detienne M. et Vernant J.P. (1974), Les Ruses de l’intelligence. La Mètis des Grecs, Paris, Flammarion.

Deutsch M. (1958), « Trust and Suspicion », Journal of Conflict Resolution, vol. 2, n° 4.

Deutsch M. (1968), « Field Theory », in Lindsay G. et Aronson E. (éd.). Handbook of Social Psychology, 1, p. 412-487.

Douglas M. (1989), Ainsi pensent les institutions, New York, Usher.

Doz Y.L. et Hamel G. (1998), Alliance Advantage – The Art of Creating Value through Partnering, Cambridge (Mass.), Harvard Business School Press.

Dubet F. (1994), Sociologie de l’expérience, Paris, Seuil.

Dubost J. (1988), L’Intervention psychosociologique, Paris, PUF.

Dulong R. (éd.) (2001), L’Aveu. Histoire, sociologie, philosophie, Paris, PUF.

Dumont L. (1977), Homo aequalis, Genèse et épanouissement de l’idéologie économique, Paris, Gallimard.

Dupire M. (1970), Organisation sociale des Peul. Étude d’ethnographie comparée, Paris, Plon.

Dupressoir S. (1994), Incertitudes et modes de coordination. La commercialisation du riz au Mali, Document de travail n° 22, Paris, CIRAD.

Durkheim E. (1950), Leçons de sociologie, Paris, PUF.

Durkheim E. (1996), De la division du travail social, Paris, PUF, coll. « Quadrige ».

Elster J. (1975), Leibniz et la formation de l’esprit capitaliste, Paris, Aubier.

Elster J. (1995), « Rationalité et normes sociales », Revue du MAUSS, n° 6, p. 158-165.

Estadès J. et Looze de M.A. (1999), « Confiance et veille dans le partenariat recherche-industrie », in Thuderoz C., Mangematin V. et Harrisson D. (éd.), La Confiance : approches économiques et sociologiques, Paris – Montréal, G. Morin.

Eymard-Duvernay F. (1986), « La qualification des produits », in Salais R. et Thévenot R. (éd.), Le Travail. Marchés, règles, conventions, Paris, Economica-INSEE, p. 239-248.

Eymard-Duvernay F. (1989), « Conventions de qualité et formes de coordination », Revue Économique, vol. 40, n° 2, p. 329-359.

Eymard-Duvernay F. (2000), « La confiance : une approche comparative de régimes d’action », in Laufer R. et Orillard M., La Confiance en question, Paris, L’Harmattan.

Favereau O. (2001), « L’économie du sociologue, ou penser (l’orthodoxie) à partir de Pierre Bourdieu », in Lahire B. (éd.), Le Travail sociologique de P. Bourdieu. Dettes et critiques, Paris, La Découverte.

Feeley M.M. et Simon J. (1998), « The New Penology : Notes on the Emerging Strategy of Corrections and Its Implications », in Henry S. et Einstadter W. (éd.), The Criminology Theory Reader, New York, University Press, p. 451-466.

Fernandez B. (2000), « De l’expérience interculturelle, les enjeux éducatifs d’un objet de connaissance », in Desjeux D. et Zheng Lihua (éd.), Chine-France, Approches interculturelles en économie, littérature, pédagogie, philosophie et sciences humaines, Paris, L’Harmattan.

Fernandez B. (2001), Expatriation de Français et compétences interculturelles dans le monde chinois, in Zheng Lihua et Xu Zhenhua, Entreprise et communication, Shenzen et Paris, Éd. Quaille, Librairie You Feng.

Fernandez B. (2002), Identité nomade, De l’expérience d’Occidentaux en Asie, préface d’Eugène Enriquez, Paris, Anthropos, coll. « Exploration interculturelle et science sociale ».

Fernandez J.L. (2002), Essor de la critique vinicole et transformations du monde du vin, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales ».

Feyerabend P. (1975), Contre la méthode. Esquisse d’une théorie anarchiste de la connaissance, Paris, Seuil.

Firn D. (1999), « Three-way tie for title of world leader in pharmaceutical sales », Pharmaceutical Business News, vol. 16, n° 338, p. 1-3.

Folger R. et Skarlicki D.P. (1999), « Unfairness and résistance to change : hardship as mistreatment », Journal of Organizational Change Management, vol. 12, n° 1.

Ford H. (1925), Ma vie et mon œuvre, Paris, Payot.

Forsé M. (2001), « Rôle spécifique et croissance du capital social », Revue de l’OFCE, n° 76, janvier, p. 189-216.

Fox A. (1974), Beyond Contract : Work, Power and Trust Relations, Londres, Faber and Faber.

Francfort I., Osty F., Sainsaulieur. et Uhalde M. (1995), Les Mondes sociaux de l’entreprise, Paris, Desclée de Brouwer.

Frey B.S. (1993), « Does monitoring increase work effort ? The rivalry with trust and loyalty », Economic Inquiry, vol. 31, p. 663-670.

Friedberg E. (1993), Le Pouvoir et la Règle. Dynamiques de l’action organisée, Paris, Seuil.

Fudenberg D. et Levine D.K. (1998), The Theory of Learning in Games, Cambridge (Mass.), MIT Press.

Fukuyama F. (1995), Trust : The Social Virtues and the Creation of Prosperity, New York, Free Press.

Fukuyama F. (1997), La Confiance et la puissance. Vertus sociales et prospérité économique, Paris, Plon (édition originale 1995).

Fusulier B. (2001 a), Articuler l’école et l’entreprise, Paris, L’Harmattan, coll. « Logiques sociales ».

Fusulier B. (2001 b), « L’articulation école/entreprise : une combinatoire incerne », Formation Emploi, n° 75, p. 13-28.

Gabszewicz J. (1994), La Concurrence imparfaite, Paris, La Découverte.

Gabszewicz J. et Grilo I. (1992), « Price Compétition when Consumers are Uncertain about which Firm Sells which Quality », Journal of Economics and Management Strategy, n° 1, p. 629-650.

Gambetta D. (1988), « Can we trust trust ? », in Gambetta D. (éd.), Trust : Making and Breaking Cooperative Relations, Oxford, Blackwell, p. 213-237.

Ganne B. et Pénard J.P. (1998), Face à face, « Autres regards », CNRS audiovisuel, film de 42 minutes.

Gardner H. (1996), Les Intelligences multiples, Paris, Retz.

Garfinkel H. (1963), « A Conception of, and Experimentations with “Trust” as a Condition of Stable Concerted Actions », in Harvey O. (éd.), Motivation and Social Interaction, New York, Ronald Press.

Garnier O. (1986), « La théorie néo-classique face au contrat de travail : de la “main invisible” à la poignée de main invisible », in Salais R. et Thévenot L. (éd.), p. 313-331

Gauthier D. (1986), Morale et contrat, Sprimont, Mardaga.

Gellner E. (1988), « Trust, cohesion and the social order », in Gambetta D. (éd.), Trust : Making and Breaking Cooperative Relations, chap. 9, Oxford – New York, Blackwell, p. 142-157.

Genetic Engineering News (1999), Genetic Engineering News Directory of Biotechnology Firms, New York, Mary Ann Liebert Publishers.

Giddens A. (1987), La Constitution de la société, Paris, PUF.

Giddens A. (1990), The Consequences of Modernity, Cambridge (Mass.), Polity Press.

Giddens A. (1993), « Identité de soi, transformation de l’intimité et démocratisation de la vie », in Audet M. et Bouchiki A. (éd.), Structuration du social et modernité avancée, Sainte-Foy, Presses de l’université Laval.

Giddens A. (1994), Les Conséquences de la modernité, Paris, L’Harmattan.

Giddens A. (1998), The Third Way. The Renewal of Social Democracy, Cambridge (Mass.), Polity Press – Blackwell.

Glackin M. (2001), « Enron directors face fraud law suits », The Scotsman, 6 décembre.

Glaeser E., Laibson D., Sceinkman J. et Soutter C. (1999), What is Social Capital ? The Déterminants of Trust and Trustworthiness, NBER Working Paper, n° 7216.

Glaister K. et Buckley P. (1997), « Task-related and Partner-related Selection Criteria in UK International Joint Ventures », British Journal of Management, vol. 8, n° 3, p. 199-222.

Godbout J. (1992), L’Esprit du don, Paris, La Découverte.

Godelier M. (1997), L’Énigme du don, Paris, Fayard.

Goffman E. (1973), La Mise en scène de la vie quotidienne. La présentation de soi, vol. 1, Paris, Minuit.

Goffman E. (1974), Les Rites d’interaction, Paris, Minuit.

Gomez P. Y. (1996), Le Gouvernement de l’entreprise : modèles économiques et pratiques de gestion, Paris, InterÉdition.

Gomez P.Y. et Jones B. (2000), « Conventions : an Interpretation of deep Structure in Organizations », Organization Science, vol. 11, n° 6, p. 696-708.

Goody J. (1999), L’Orient en Occident, Paris, Seuil.

Grabowski H. et Vernon J. (1994), « Returns to R&D on new drug introductions in the 1980s », Journal of Health Economics, vol. 13, n° 4, p. 383-407.

Green D. (1994), « CellTech poised to sign another collaboration », Financial Times, 2 décembre, p. 20.

Grenier J.Y. (1996), L’Économie d’Ancien Régime. Un monde de l’échange et de l’incertitude, Paris, Albin Michel.

Gronovetter M. (1994), « Les institutions économiques comme constructions sociales : un cadre d’analyse », in Orléan A. (éd.), Analyse économique des conventions, Paris, PUF, p. 79-94.

Grootaers D. et Tilman F. (1995), « Enseignement technique et professionnel. Balises pour demain », La Revue nouvelle, CII, 11, novembre, p. 102-115.

Guardian (The) (2002), « Shreds of doubt drive Enron scandal », 26 janvier.

Guest D. et al. (1996), « The State of the Psychological Contract in Employment », Issues in People Management, n° 16.

Guest D. et Conway N. (1997), « Employee motivation and the psychological contract », Issues in People Management, n° 21.

Guienne V. (1994), Être consultant d’orientation psychosociologique, Paris, L’Harmattan.

Gulati R. (1995), « Does familiarity breed trust ? The implications of repeated ties for contractual choices in alliances », Academy of Management Journal, vol. 38, n° 1, p. 85-112.

Hall E.T. (1979), Au-delà de la culture, Paris, Seuil, 1979 (édition originale 1976).

Hardin R. (1998), « Trust in Government », in Braithwaite V. et Levi M. (éd.), Trust and Governance, New York, Russel Sage Foundation, p. 9-27.

Hardy C., Phillips N. et Lawrence T. (1998), « Distinguishing Trust and Power in Interorganizational Relations : Forms and Facades of Trust », in Lane C. et Bachmann R. (éd.), Trust Within and Between Organizations. Conceptual Issues and Empirical Applications, Oxford, Oxford University Press, p. 64-87.

Hatchuel A. (1995), « Les marchés à prescripteurs. Crises de l’échange et genèse sociale », in Jacob A. et Vérin H. (éd.), L’Inscription sociale du marché, Paris, L’Harmattan.

Hatchuel A. (2000), « Les métamorphoses de la confiance dans l’échange marchand. Petite histoire des compteurs d’eau », in Laufer R. et Orillard M., La Confiance en question, Paris, L’Harmattan, 2000.

Hechter M. (1990), « The attainment of solidarity in intentional communities », Rationality and Society, vol. 2, p. 142-155.

Helliwell J. (1996), Economic Growth and Social Capital in Asia, NBER Working Paper, n° 5470.

Hiltrop J. (1996), « Managing the Changing Psychological Contract », Employée Relations, vol. 18, n° 1, p. 36-49.

Hirsch J.P. (1991), Les Deux Rêves du commerce. Entreprise et institution dans la région lilloise : 1780-1860, Paris, Éditions de l’EHESS.

Hirsch J.P. et Minard P. (1998), « Laissez-nous faire et protégez-nous beaucoup : Pour une histoire des pratiques institutionnelles dans l’industrie française, xviiie-xixe siècles », in Bergeron L. et Bourdelais P. (éd.), La France est-elle douée pour l’industrie ?, Paris, Belin, p. 135-158.

Hirschman A.O. (1980), Les Passions et les intérêts (trad. fr.), Paris, PUF.

Hirschman A. (1984 a), L’Économie comme science morale et politique, Paris, Gallimard-Seuil.

Hirschman A. (1984 b), « Against Parsimony : Three Easy Ways of Complicating Some Categories of Economic Discourse », American Economic Review, vol. 74, n° 2, p. 89-95.

Hofstede G. (1980), Culture’ Consequences : International Differences in Work-related Values, Londres, Sage.

Hourmant F. (1996), « Les voyageurs et la Chine populaire. De la mise en récit à la mise en scène », Revue d’histoire moderne et contemporaine, n° 43, p. 496-513.

Hugues E. (1996), Le Regard sociologique, textes réunis et traduits par Chapoulie J.M. (éd.) de l’EHESS.

Huon de Kermadec J.M. (1989), Les Paradoxes de la Chine, Paris, Éd. Encre.

Inglehart (1994), Codebook for World Values Surveys, Ann Arbor, MI, Institute for Social Research.

Jensen M. et Meckling W. (1976), « Theory of the Firm : Managerial Behaviour, Agency Costs and Ownership structure », Journal of Financial Economics, vol. 3, p. 305-360.

Johnson C.H. (1993), « Capitalism and the State : Capital Accumulation and Proletarianization in the languedocian Woolens », in Safley T.M. et Rosenband L.N. (éd.), The Workplace before the Factory. Artisans and Proletarians, 1500-1800, Ithaca, Cornell University Press, p. 37-62.

Jullien F. (1996), Traité de l’efficacité, Paris, Grasset.

Kaës R. et al. (1981), Crise, rupture et dépassement, Paris, Dunod.

Kamenarovic I.P. (2001), Le Conflit, perception chinoise et occidentale, Paris, Cerf.

Kaminski D. (1999), « L’assignation à domicile sous surveillance électronique : de deux expériences, l’autre », Revue de droit pénal et de criminologie, n° 5, p. 626-658.

Kaminski D., Digneffe F., Adam C., Cauchie J. F., Devresse M.S. et Francis V. (2001), « L’instrumentalisation dans les pratiques pénales. Construction et déconstruction d’un concept », Sociologie et sociétés, vol. 33, n° 1.

Kapferer J.N. (1991), « Les marques, capital de l’entreprise », Paris, Éditions d’Organisation.

Karpik L. (1989), « L’économie de la qualité », Revue française de sociologie, vol. 30, p. 187-210.

Karpik L. (1995), Les Avocats. Entre l’État, le public et le marché, xiiie-xxe siècle, Paris, Gallimard.

Karpik L. (1996), « Dispositifs de confiance et engagements crédibles », Sociologie du travail, vol. 38, n° 4, p. 527-550.

Karpik L. (2000), « Le guide Michelin », Sociologie du travail, n° 4.

Karpik L. (2002), « Que faire des singularités ? », Sociologie du travail, juin.

Knack S. (2000), Trust, Associational Life and Economic Performance, The World Bank, avril.

Knack S. et Keefer P. (1997), « Does Social Capital Have and Economic Payoff ? A Cross-Country Investigation », Quarterly Journal of Economics, vol. 112, p. 1251-1288.

Knight F. (1921), Risk, Uncertainty and Profit, Boston, Houghton Mifflin.

Koenig C. (1999), « Confiance et contrat dans les alliances interentreprises », in Thuderoz C., Mangematin V. et Harrison D. (éd.), La Confiance : approches économiques et sociologiques, Paris – Montréal, G. Morin.

Koh J. et Venkatraman N. (1991), « Joint Venture Formations and Stock Market Reactions : An Assessment in the Information Technology Sector », Academy of Management Journal, vol. 34, n° 4, p. 869-892.

Kramer R. et Tyler T.R. (éd.) (1996), Trust in Organizations, Thousand Oaks, Sage.

Kreps D.M. (1990), « Corporate Culture and Economic Theory », in Alt J. et Shepsle K. (éd.), Perspectives on Positive Political Economy, Cambridge (Mass.), Cambridge University Press, p. 90-144.

Kuhn B. (1997), « “Pas de lait, pas d’argent !” L’importance du lait chez les femmes peules du Nord-Bénin », in Bierschenk T. et Le Meur P.Y. (éd.), Trajectoires peules au Bénin, chap. 3, Paris, Karthala, p. 63-76.

Laberge D. et Landreville P. (2000), « De l’événement à l’infraction. Du sans abri au délinquant. Réflexions sur le processus de catégorisation dans le champ pénal », in Laberge D. (éd.), L’Errance urbaine, Sainte-Foy, Éd. Multimondes, p. 121-136.

Lahno B. (1995 a), « Trust, Réputation, and Exit in Exchange Relationships », Journal of Conflict Resolution, vol. 39, n° 3.

Lahno B. (1995 b), « Trust and strategic rationality », Rationality and Society, vol. 7, n° 4, p. 442-464.

Lallement M. (1997), « La nuit du chat », Sociétés et représentations, n° 4, p. 325-333.

Lallement M. (1999), « Gouvernances locales, communautés d’action collective et emploi », Économie et solidarités, vol. 30, n° 2, p. 41-59.

Lane C. (1998), « Theories and Issues in the Study of Trust », in Lane C. et Bachmann R. (éd.), Trust Within and Between Organizations. Conceptual Issues and Empirical Applications, Oxford, Oxford University Press, p. 1-30.

La Porta R., Lopez-de-Salanes F., Shleifer A. et Vishny R. (1997), « Trust in Large Organisations », American Economic Review : Papers and Proceedings, vol. 87, p. 333-338.

Larson A. (1992), « Network Dyads in Entrepreneurial Settings : A Study of the Governance of Exchange Relationships », Administrative Science Quarterly, vol. 37, n° 1, p. 76-104.

Laufer R. (2000), « Confiance, esthétique et légitimité : le cas de l’iconographie des billets de Banque de France », in Laufer R. et Orillard M. (éd.), La Confiance en question, Paris, L’Harmattan.

Laufer R. et Orillard M. (2000), La Confiance en question, Paris, L’Harmattan.

Lazaric N. et Lorenz E. (1998), « The Learning Dynamics of Trust, Réputation and Confidence », in Lazaric N. et Lorenz E. (éd.), The Economics of Trust and Learning, Londres, Edward Elgar, p. 1-22.

Le Goff J., L’Imaginaire médiéval, Paris, Gallimard, 1991.

Leonard-Barton D. (1990), « A Dual Methodology for Case Studies : Synergisitic Use of A Longitudinal Single Site with Replicated Multiple Sites », Organization Science, vol. 1, n° 3, p. 248-266.

Levinas E. (1996), Totalité et Infini. Essai sur l’extériorité, Paris, Livre de Poche (édition originale 1971).

Levinson H., Price C.R., Munden K.J. et Solley C.M. (1962), Men, Management, and Mental Health, Cambridge, Harvard University Press.

Lévi-Strauss C. (1967), Les Structures élémentaires de la parenté, Paris, PUF (édition originale 1949).

Lévi-Strauss C. (éd.) (1983), L’Identité, Paris, PUF (édition originale 1977).

Lévy R. (1987), Du suspect au coupable : le travail de police judiciaire, Paris, Éditions Médecine et Hygiène, Méridiens Klincksieck.

Lewicki R. et Bunker B. (1995), « Trust in Relationships. A Model of Development and Decline », in Bunker B. et Rubin J. (éd.), Conflict, Coopération and Justice. Essays Inspired by the Work of Morton Deutsch, San Francisco, Jossey-Bass, p. 133-173.

Lewicki R.J. et Bunker B.B. (1996), « Developing and Maintaining Trust in Work Relationships », in Kramer R.M. et Tyler R.M. (éd.), Trust in Organizations, Frontiers of Theory and Research, Thousand Oaks (Californie), Sage, p. 114-139.

Lewicki R., McAllister D. et Bies R. (1998), « Trust and Distrust : New Relationships and Realities », Academy of Management Review, vol. 23, n° 3, p. 438-459.

Leys S. (1978), Ombres chinoises, Paris, R. Laffont, 1978 (édition originale 1974).

Liu M. (1998), Fondements et pratiques de la recherche action, Paris, L’Harmattan.

Livet P. et Reynaud B. (1995), « La confiance indécidable et ses versions en économie », Actes du séminaire interdisciplinaire, Confiance, apprentissage et anticipation économique, p. 208-222, Centre Benjamin-Franklin, Université technologique de Compiègne.

Livet P. et Reynaud B. (1998), « Organisational Trust, Learning and Implicit Commitments », in Lazaric N. et Lorenz E. (éd.), The Economics of Trust and Learning, Londres, Edward Elgar, p. 266-284.

Lorenz E. (1988), « Neither Friends nor Strangers : Informal Networks of Subcontracting in French Industry », in Gambetta D. (éd.), Trust : Making and Breaking Cooperative Relations, Oxford, Blackwell, p. 194-210.

Lorenz E. (1993), « Flexible Production Systems and the Social Construction of Trust », Politics and Society, vol. 21, n° 3, p. 307-324.

Lorenz E. (1996), « Confiance, contrats et coopération économique », Sociologie du travail, n° 4, p. 487-508.

Lorenz E. (1999), « Trust, Contract and Economic Cooperation », The Cambridge Journal of Economics, n° 3, p. 301-315.

Luhmann N. (1979), Trust and Power, Londres, Wiley (édition originale 1968).

Luhmann N. (1988), « Familiarity, Confidence and Trust : problems and alternatives », in Gambetta D. (éd.), Trust : Making and Breaking Cooperative Relations, Oxford, Blackwell, p. 94-107.

McAllister D.T. (1995), « Affect and cognition-based trust as foundations for interpersonal cooperation in organizations », Academy of Management Journal, vol. 38, p. 24-59.

McConnell J. et Nantell T. (1985), « Corporate Combinations and Common Stock Returns : The Case of Joint Ventures », The Journal of Finance, vol. 40, n° 2, p. 519-536.

MacKinlay A.C. (1997), « Event Studies in Economics and Finance », Journal of Economic Literature, vol. 35, n° 1, p. 13-39.

McKnight D.H., Cummings L.L. et Chervany N.L. (1998), « Initial Trust Formation in New Organizational Relationships », Academy of Management Review, vol. 23, n° 3, p. 473-490.

McNamara P. (2000), Managing the Tension between Knowledge Exploration and Exploitation : The Case of UK Biotechnology, PhD Thesis, City University Business School, Londres.

McNamara P (2001), « Wealth Effects of Alliance Formation in Technologically Complex Environments », 17th EGOS Colloquium, sub theme 26, Lyon.

McNamara P., Baden-Fuller C. et Howell J. (2000), « The Rejuvenation of Celltech in the 1990s : Laying Foundations of a FTSE 100 Company », ECCH Collection, Code 300-072-1.

McWilliams A. et Siegel D. (1997), « Event Studies in Management Research : Theoretical and Empirical Issues », Academy of Management Journal, vol. 40, p. 626-657.

Malinowski B. (1922), Argonauts of the Western Pacific. An account of native enterprise and adventure in the archipelagos of melanesian New Guinea, Londres, Routledge.

Mangematin V. (1999), « La confiance : un mode de coordination dont l’utilisation dépend de ses conditions de production », in Thuderoz C., Mangematin V. et Harrisson D. (éd.), La Confiance : approches économiques et sociologiques, Paris – Montréal, G. Morin, p. 31-55.

Margairaz D. (1986), « La formation du réseau des foires et des marchés : stratégies, pratiques et idéologies », Annales ESC, vol. 41, n° 6, novembre-décembre, p. 1215-1242.

Margairaz D. (1988), Foires et marchés dans la France pré-industrielle, Paris, Éditions de l’EHESS.

Martin D. (2002), « Dispositifs de défiance et fluidité des échanges sur les marchés financiers de gré à gré », Sociologie du travail, vol. 44, n° 1.

Martucelli D. (1999), Sociologie de la modernité, Paris, Gallimard, Folio essais.

Mary P. (2001), « Pénalité et gestion des risques : vers une justice “actuarielle” en Europe ? », Déviance et société, vol. 25, n° 1, p. 33-51.

Mauss M. (1950 a), « Essai sur le don – Forme et raison de l’échange dans les sociétés archaïques », Sociologie et anthropologie, Paris, PUF, p. 143-279 (édition originale 1902).

Mauss M. (1950 b), « Esquisse d’une théorie générale de la magie », in Sociologie et anthropologie, Paris, PUF (édition originale 1902).

Meidinger C., Robin S. et Ruffieux B. (1999), « Confiance, réciprocité et Cheap Talk », Revue économique, vol. 50, n° 1, p. 5-44.

Merton R.K. (1970), « Structure et personnalité bureaucratique » (traduction), in Lévy A., Psychologie sociale. Textes fondamentaux, Paris, Dunod.

Miguelez R. (2001), Les règles de l’interaction. Essais en philosophie sociologique, Québec, Presses de l’Université Laval.

Milgrom P.R., North D.C. et Weingast B.R. (1990), « The role of institutions in the revival of trade : The law merchant, private Judges and the Champagne Pairs », Working Papers in Political Science , Stanford (États-Unis), Hoover Institution, p. 90-106.

Milgrom P. et Roberts J. (1992), Economies, Organization and Management, Prentice Hall (ouvrage traduit et coédité par DeBoeck-PUG sous le titre Économie, organisation et management en 1997).

Minard P. (1998), La Fortune du colbertisme. État et industrie dans la France des Lumières, Paris, Fayard.

Minard P. (2000), « Colbertism continued ? The inspectorate of manufactures and strategies of exchange in eighteenth-century France », French Historical Studies, numéro spécial : Rethinking Economic History, vol. 23, n° 3, été, p. 445-464.

Monod T. (1975), « Introduction », in Monod T. (éd.), Les Sociétés pastorales en Afrique. Études présentées et discutées au xiiie séminaire international africain, Niamey, décembre 1972, Oxford, Oxford University Press, Londres, Ibadan, Nairobi, International African Institute, p. 298-321.

Moorman R.H. (1991), « Relationship between organizational justice and organizational citizenship behaviors : Do fairness percpetions influence employee citizenship ? », Journal of Applied Psychology, vol. 76, n° 6, p. 846-855.

Morel C. (1998), La Grève froide. Stratégies syndicales et pouvoir patronal, Toulouse, Octarès (édition originale 1981).

Morel C. (2002), Les Décisions absurdes. Sociologie des erreurs radicales et persistantes, Paris, Gallimard.

Morin E. (1976), « Pour une crisologie », Communications.

Morin M.L., Terssac G. et Thoemmes J. (1998), « La négociation du temps de travail : l’emploi en jeu », Sociologie du travail, vol. 40, n° 2, p. 191-207.

Morrison D.E. (1994), « Psychological Contracts and Change », Human Resource Management, vol. 33, n° 3, p. 353-372.

Neuville J.P. (1998), « La tentation opportuniste. Figures et dynamique de la coopération interindividuelle dans le partenariat industriel », Revue française de sociologie, vol. 39, n° 1, p. 71-103.

Nicolas G. (1986), Don rituel et échange marchand dans une société sahélienne, Paris, Institut d’ethnologie.

Nietzsche F. (1964), La Généalogie de la morale, Paris, Gallimard (édition originale 1887).

Nooteboom B. (1993), « Networks and Transactions : Do They Connect ? », in Groenewegen J. (éd.), Dynamics of the Firm, Aldershot, Edward Elgar Press, p. 9-26.

Orléan A. (1994 a), « Sur le rôle respectif de la confiance et de l’intérêt dans la constitution de l’ordre marchand », Revue du MAUSS, p. 17-36.

Orléan A. (1994 b), « Vers un modèle général de la coordination économique », inOrléan A., Analyse économique des conventions, Paris, PUF, p. 9-40.

Padovani F. (2000), « Les guanxi au cœur de la société chinoise », in Desjeux D. et Zheng L.H. (éd.), Chine-France, Approches interculturelles en économie, littérature, pédagogie, philosophie et sciences humaines, Paris, L’Harmattan.

Paradeise C. et Porcher P. (1991), « Le contrat ou la confiance dans la relation salariale », Travail et emploi, n° 50, p. 5-13.

Parkhe A. (1998), « Understanding Trust in International Alliances », Journal of World Business, vol. 33, n° 3, p. 219-240.

Parsons T. (1951), The Social System, Londres, Routledge.

Parsons T. (1967), « Some Reflections on the Place of Force in Social Process », « On the Concept of Political Power », « On the Concept of Influence », in Parsons T. (éd.), Sociological Theory and Modern Society, Glencoe, Free Press, p. 264-382.

Parsons T. (1969), « On the concept of value commitment », in Parsons T. (éd.), Politics and Social Structure, Glencoe, Free Press, p. 439-472.

Peyrefitte A. (1995), La Société de confiance, Paris, O. Jacob.

Pharma (1999), Pharmaceutical Industry Profile 1999, Washington D.C., Pharmaceutical Research and Manufacturers America [http://www.pharma.org/publications/industry/profile99].

Piques M.C. (2001), Les Miroirs de la négociation en Chine, Voyage dans l’univers mental et social chinois, Picquier et Le Phénix.

Putnam R. (1995), « Tuning in, Tuning out : the strange disappearance of social capital in America », PS : Political Science and Politics, vol. 28, n° 4, p. 664-683.

Putnam R. (2000), Bowling Alone. The Collapse and Revival of American Communauty, New York, Touchstone.

Quéré L. (2001), « La structure cognitive et normative de la confiance », Réseaux, vol. 19, n° 108, p. 127-152.

Rao A., Lu Qu et Ruekert R. (1999), « Signalling Unobservable Product Quality Through a Brand Ally », Journal of Marketing Research, vol. 36, p. 258-268.

Reiss A.J. et Bordua D.J. (1967), « Environment and Organisation, a Perspective on the Police », in Bordua D.J. (éd.), The Police : Six Sociological Essays, New York, Wiley, p. 25-55.

Requier-Desjardins M. (1997), « L’accès aux pâturages, une approche économique de la mobilité », Actes du colloque Méga-Tchad, l’homme et l’animal dans le bassin du lac Tchad, Paris, ORSTOM.

Requier-Desjardins M. (2001), Élevages et transhumances à l’extrême-nord du Cameroun, une étude des contrats d’accès aux pâturages communs. Enquêtes en milieu pastoral et essai de modélisation contractuelle, thèse pour l’obtention du doctorat en sciences économiques et de gestion, université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines.

Revue du MAUSS (1994), numéro spécial : À qui se fier ? Confiance, interactions et théorie des jeux, n° 4.

Reynaud J.D. (1989), Les Règles du jeu, Paris, A. Colin.

Ring P.S. et Van de Ven A.H. (1992), « Structuring cooperative relationship between organizations », Strategic Management Journal, vol. 13, p. 483-498.

Ring P.S. et Van de Ven A.H. (1994), « Developmental processes of cooperative interorganizational relationships », Academy of Management Review, vol. 19, n° 1, p. 90-118.

Riveline C. (1991), « De l’urgence en gestion », Annales des Mines. Gérer et comprendre, n° 22, mars, p. 82-92.

Robin S., Ruffieux B. (1999), « L’économiste au fond du puits : l’expérimentation de la confiance », in Thuderoz C., Mangematin V. et Harrison D. (éd.), La Confiance : approches économiques et sociologiques, Paris – Montréal, G. Morin.

Robinson S.L. (1996), « Trust and breach of the psychological contract », Administrative Science Quarterly, vol. 41, p. 574-599.

Robinson S.L. et Rousseau D.M. (1994), « Violating the psychological contract : not the exception but the norm », Journal of Organizational Behavior, vol. 15, n° 3, p. 245-259.

Roche D. (1989), La Culture des apparences. Une histoire du vêtement, xviie-xviiie siècles, Paris, Fayard.

Rotter J. (1971), « Generalized Expectancies for Interpersonal Trust », American Psychologist, vol. 26, p. 443-452.

Rouchier J. (2000), « La Confiance à travers l’échange. Accès aux pâturages au Nord-Cameroun et échanges non marchands : des simulations dans des systèmes multi-agents », thèse de doctorat de l’université d’Orléans.

Rouchier J., Bousquet F., Requier-Desjardins M. et Antona M. (2001), « A Multi-Agent model for describing transhumance in North Cameroon : comparison of different rationality to develop a routine », Journal of Economic Dynamics and Control, vol. 25, p. 527-559.

Rousseau D.M. (1989), « Psychological and implied contracts in organizations », Employée Responsibilities and Rights Journal, 2, p. 121-139.

Rousseau D.M., Sitkin S. B., Burt R. et Camerer C. (1998), « No so different after all : a cross-discipline view of trust », Academy of Management Review, vol. 23, n° 3, juillet, p. 393-404.

Sabel C. (1992), « Studied Trust : Building New Forms of Cooperation in a Volatile Economy », in Pyke F. et Sengenberger W. (éd.), Industrial Districts and Local Economic Regeneration, Genève, IILS, p. 215-250.

Saglio J. (1991), « Échange social et identité collective dans les systèmes industriels », Sociologie du travail, vol. 33, n° 4, p. 529-544.

Sahlins M.D. (1976), Âge de pierre, âge d’abondance : l’économie des sociétés primitives, trad. de l’anglais par Tina Jolas, Paris, Gallimard, « Bibliothèque des sciences humaines ».

Saïd E. (1980), L’Orientalisme, l’Orient créé par l’Occident, Paris, Seuil.

Sainsaulieu R. (1977), L’Identité au travail, Paris, Presses de la FNSP.

Sainsaulieu R (1997), Sociologie de l’entreprise, Paris, Presses de la FNSP (2e éd.).

Sako M. (1992), Prices, Quality and Trust : Inter-firm Relations in Britain and Japan, Cambridge (Mass.), Cambridge University Press.

Sako M. (1998 a), « Does Trust Improve Business Performance ? », in Lane C. et Bachmann R. (éd.), Trust Within and Between Organizations. Conceptual Issues and Empirical Applications, Oxford, Oxford University Press, p. 88-117.

Sako M. (1998 b), « The Information Requirements of Trust in Supplier Relations : Evidence from Japan, Europe and the United States », in Lazaric N. et Lorenz E. (éd.), Trust and Economic Learning, Cheltenham, Edward Elgar Press, p. 23-47.

Salais R. (1989), « L’analyse économique des conventions de travail », Revue économique, vol. 40, n° 2, mars, p. 199-240.

Salais R. et Storper M. (1993), Les Mondes de production. Enquête sur l’identité économique de la France, Paris, Éditions de l’EHESS.

Salais R. et Thévenot L. (1986), Le Travail : marchés, règles, conventions, Paris, Economica.

Saussure F. de (1972), Cours de linguistique générale, Paris, Payot (édition originale 1916).

Saxton T. (1997), « The Effects of Partner and Relationship Characteristics on Alliance Outcomes », Academy of Management Journal, vol. 40, n° 2, p. 443-461.

Schlumbohm J. (1981), « Relations of production-productive forces-crises in protoindustrialization », in Kriedte P., Medick H. et Schlumbohm J., Industrialization before Industrialization, Cambridge-Paris, Cambridge UP – Éditions de la MSH, p. 94-125 (1re édition allemande 1977).

Schwab R. (1950), La Renaissance orientale, Paris, Payot.

Segalen V. (1995), Œuvres complètes, Paris, R. Laffont.

Segrestin D. (1980), « Les communautés pertinentes de l’action collective », Revue française de sociologie, vol. 21, n° 2, p. 171-203.

Segrestin D. (1992), Sociologie de l’entreprise, Paris, A. Colin.

Seligman A. (2000), The Problem of Trust, Princeton, Princeton University Press.

Servet J.M. (1994), « Paroles Données : Le Lien de Confiance », Revue du MAUSS, Numéro Spécial : À qui se fier ? Confiance, interaction et théorie des jeux, n° 4, p. 17-56.

Simmel G. (1987), Philosophie de l’argent, Paris, PUF (édition originale 1900).

Simmel G. (1991), Secret et société secrète, Strasbourg, Circé (édition originale 1908).

Simmel G. (1999), Sociologie. Essai sur les formes de socialisation, Paris, PUF.

Simon H.A. (1951), « A formal theory of the employment relationship », Econometrica, vol. 19, n° 3, p. 293-305.

Simon H.A. (1958), Administrative Behavior, New York, Macmillan.

Simon H.A. (1991), Sciences des systèmes, sciences de l’artificiel, Paris, Dunod (édition originale 1969).

Singh J. et Sirdeshmukh D. (2000), « Agency and Trust Mechanisms in Consumer Satisfaction and Loyalty Judgements », Academy of Marketing Science, vol. 28, n° 1, p. 150-167.

Sitkin S.B. et Roth N.L. (1993), « Explaining the Limited Effectiveness of Legalistic “Remedies” for Trust and Distrust », Organization Science, vol. 4, n° 3, p. 367-392.

Sparrow P. (1998), « New organisational forms, processes, jobs and psychological contracts », in Sparrow P. et Marchington M. (éd.), Human Resource Management. The New Agenda, Londres, Pitman, p. 117-141.

Stake R.E. (1994), « Case Studies », in Denzin N.K. et Lincoln Y.S. (éd.), Handbook of Qualitative Research Methods, Thousand Oaks (Californie), Sage, p. 236-247.

Stephens M.A. et D’Agostino R.B. (1986), Goodness-Of-Fit Techniques. Londres, Dekker.

Stuart T., Hoang H. et Hybels R. (1999), « Inter-organisational endorsements and the performance of entrepreneurial ventures », Administrative Science Quarterly, vol. 44, n° 2, p. 315-349.

Sydow J. (1998), « Understanding the Constitution of Interorganizational Trust », in Lane C. et Bachmann R. (éd.), Trust within and between organizations, Oxford, Oxford University Press, p. 31-63.

Tanguy J. (1994), Quand la toile va. L’industrie toilière bretonne du xve au xviiie siècle, Rennes, Apogée.

Taylor F. (1971), La Direction scientifique des entreprises, Paris, Dunod.

Taylor R. (2002), Britain’s World of Work : myths and realities, Swindon, Economic and Social Research Council.

Testart A. (2001), « Échange marchand, échange non marchand », Revue française de sociologie, vol. 42, n° 4, p. 719-748.

Thévenot L. (1994), « Nouvelles figures du compromis », in Eme B. et Laville J.L. (éd.), Cohésion sociale et emploi, Paris, Desclée de Brouwer.

Thimbleby H., Marsh S., Jones S. et Cockburn A. (1994), « Trust in CSCW », in Scrivener S. (éd.), Computer Supported Cooperative Work, Ashgate Publishing, p. 253-271.

Thompson K. et Turnstall J. (éd.) (1971), Sociological Perspectives, Harmondsworth, Penguin Books, p. 220-234.

Thomson J.K. (1982), Clermont-de-Lodève, 1633-1789. Fluctuations in the Prosperity of a Languedocian Cloth-Making Town, Cambridge (Mass.), Cambridge University Press, p. 374-430.

Thorsrud E., « La démocratisation du travail et le processus de transformation de l’organisation », Sociologie du travail, vol. 75, n° 3.

Thuderoz C., Mangematin V. et Harrisson D. (éd.) (1999), La Confiance : approches économiques et sociologiques, Paris – Montréal, G. Morin.

Thurrow L. (1999), Building Wealth : New Rules For Individuals, Companies and Countries in Knowledge-based Economy, New York, Harper.

Todorov T. (1989), Nous et les Autres. La réflexion française sur la diversité humaine, Paris, Seuil.

Treanor J. (2002), « $40 bn in debt – and counting : WorldCom seeks protection against creditors – in the largest Chapter 11 filling in American history », The Guardian, 23 juillet.

Trompette P. (1999), « Croyance, crédit, obligation, la confiance dans les rapports sociaux de production », in Thuderoz C., Mangematin V. et Harrison D. (éd.), p. 289-314.

Trompette P. et Boissin O. (2000), « Entre les vivants et les morts ; le marché des pompes funèbres », Sociologie du travail, n° 42, p. 483-504.

Turgot J. (1970), « Eloge de Vincent de Gournay », in Cazes B. (éd.), Écrits économiques, Paris, Calmann-Lévy (édition originale 1759).

Tyler T.R. (1999), « Why Do People Help Organizations ? Social Identity and Pro-Organizational Behavior », in Staw B. et Sutton R. (éd.), Research on Organizational Behavior, vol. 21, p. 201-246.

Tyler T.R. et Kramer R.M. (1996), « Whither Trust ? », in Kramer R.M. et Tyler T.R. (éd.), Trust in Organizations, Frontiers of Theory and Research, Thousand Oaks (Californie), Sage, p. 1-15.

Uhalde M. (éd.) (2001), L’Intervention sociologique en entreprise, Paris, Desclée de Brouwer.

Verner W. et Aagard Petersen S. (2000), « European Expatriates in China – perpectives for the 21st Century », Newsletter of the Asia Research Centre, Copenhagen Business School, n° 8.

Walser M. (1997), Sphères de justice. Une défense du pluralisme et de l’égalité, Paris, Seuil (édition originale 1983).

Watzlawick P., Helmick Beavin J. et Don J.D. (1972), Une logique de la communication, Paris, Seuil (édition originale 1967).

Weber F. (2000), « Transactions marchandes, échanges rituels, relations personnelles. Une ethnographie économique après le Grand Partage », Genèses, 41, p. 85-107.

Weber M. (1995), Économie et société, t. 1 et 2, Paris, Plon Pocket, coll. « Agora », (édition originale 1922).

Weiner A.B. (1988), « La kula et la quête de la renommée », Revue du MAUSS, n° 2, p. 126-160.

Weiss D. (1996), Beyond the Walls of Conflict, Chicago, Irwin, 1996.

Weisz R. (1984), « Efficacité du travail : fausses pistes, vrais enjeux », Revue française de gestion.

White K. (1987), L’Esprit nomade, Paris, Grasset.

Williamson O.E. (1985), The Economic Institutions of Capitalism, New York, Free Press.

Williamson O.E. (1993), « Calculativeness, Trust and Economic Organization », Journal of Law and Economics, vol. 36, avril, p. 453-500.

Williamson O.E. (1994), Les Institutions de l’économie, Paris, InterEditions.

Wittgenstein L. (1951), De la certitude, Paris, Gallimard.

Woolcock M. (2000), Using Social Capital : Getting the Social Relations Right in the Theory and Practice of Economic Development, Princeton, Princeton University Press.

Yamagishi T. (1988), « The Provision of a Sanctioning System in the United States and Japan », Social Psychology Quarterly, vol. 51, p. 265-271.

Yamagishi T., Cook K. et Watabe M. (1998), « Uncertainty, Trust and Commitment Formation in the United States and Japan », American Journal of Sociology, n° 1, p. 165-194.

Yin R. (1989), Case Study Research : Design and Methods,Newbury Park (Californie), Sage.

Zak P. et Knack S. (1998), Trust and Growth, IRIS Center Working Paper, n° 219.

Zand D. (1972). « Trust and Managerial Problem Solving », Administrative Science Quartely, vol. 17, n° 2.

Zheng L.H. (1995), Les Chinois de Paris et leurs jeux de face, Paris, L’Harmattan.

Zucker L.G. (1977), « The role of institutionalization in cultural persistence », American Sociological Review, vol. 42, p. 726-743.

Zucker L.G. (1986), « Production of Trust : Institutional Sources of Economic Structure, 1840-1920 », Research in Organizational Behavior, 8, p. 53-111.

© CNRS Éditions, 2004

Conditions d’utilisation : http://www.openedition.org/6540

Cette publication numérique est issue d’un traitement automatique par reconnaissance optique de caractères.
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search